La technique Alexander, ou comment mieux utiliser son corps pour soulager les douleurs

Dans la vie quotidienne, nous adoptons inconsciemment des habitudes dans nos manières de nous assoir, de nous tenir debout ou de nous déplacer qui causent des tensions musculaires partout dans notre corps, menant à des douleurs qui affectent notre qualité de vie. La technique Alexander cherche à rendre les individus plus conscients de leurs habitudes afin de les modifier et adopter des mouvements plus naturels pour notre corps : explication de cette méthode dans cet article.

 

La technique Alexander : introduction

Mise au point à la fin du 19ème siècle par Frederick Matthias Alexander, un orateur devenu aphone, la technique Alexander est un processus éducatif qui cherche à développer les capacités des individus pour leur permettre de ne pas appliquer des tensions musculaires inutiles. En effet, elle cherche à apprendre une meilleure posture et des mouvements plus appropriés aux individus, dans le but de réduire les problèmes corporels liés à de mauvaises habitudes. Ainsi, en apprenant à être plus conscients de leurs mouvements, les individus peuvent se débarrasser d’habitudes à l’origine de leurs douleurs physiques.

Pendant les séances, les individus apprennent à être plus connectés avec leur corps, à améliorer leur mauvaise posture et à bouger de façon plus efficace. Il s’agit d’une technique qui aide les individus à se débarrasser des tensions corporelles et à soulager des problèmes tels que le mal de dos, les douleurs dans le cou et les épaules, et d’autres soucis musculo-squelettiques.


 

Les principes clés de cette technique

La technique Alexander repose sur les principes suivants :

  • Notre manière de nous tenir debout, de nous assoir et de bouger affectent notre fonction
  • La relation entre notre tête, notre cou et notre colonne vertébrale est fondamentale pour une fonction corporelle optimale
  • Etre plus conscient de la façon dont nous nous déplaçons au quotidien est essentiel pour faire des changements et se sentir bien
  • Le corps et l’esprit travaillent toujours à l’unisson, et s’influencent mutuellement

Ainsi, les praticiens de cette technique considèrent que des douleurs telles que le mal de dos sont causées par un mauvais usage du corps sur le long terme, en marchant de façon inefficace ou en restant assis ou debout sans faire attention à la distribution de notre poids.

L’objectif de la technique Alexander est donc d’aider les individus à « désapprendre » leurs mauvaises habitudes pour leur permettre d’obtenir un corps équilibré et aligné de manière naturelle. Elle se présente ainsi comme une technique qui apprend aux individus à bouger d’une manière plus relaxée et naturelle, sans causer de tensions dans différentes parties du corps, pour permettre plus de bien-être au quotidien.


Quelques lectures intéressantes:

 

Comment se passe une séance ?

Les séances durent généralement entre 30 et 45 minutes, et il est nécessaire de porter des habits amples et confortables. Le praticien commence par observer la manière dont l’individu se déplace, pour ensuite lui montrer des manières de bouger, s’assoir, s’allonger et se tenir debout causant moins de tensions pour le corps. En utilisant le toucher pour guider les mouvements des patients, le praticien montre quelles sont les positions les plus adaptées : ainsi, il s’agit de montrer des positions qui respectent l’alignement entre la tête, le cou et la colonne vertébrale et qui permettent la détente musculaire. Plusieurs séances seront nécessaires pour réellement intégrer les principes et les mouvements appris.

Ainsi, il est possible de sentir un soulagement très rapidement après les premières séances, mais la répétition des mouvements est essentielle pour des bienfaits durables : en effet, il s’agit d’une technique qui cherche à changer les habitudes quotidiennes des individus et pour un changement profond, les mouvements doivent devenir naturels, habituels.

 

La technique Alexander : pour quels problèmes ?

Il semblerait que cette technique est efficace face à des problèmes variés, notamment :

  • Le mal de dos (1)
  • Douleur dans le cou (2)
  • Accompagnement de la maladie de Parkinson (3)
  • Problèmes d’équilibre chez les personnes âgées
  • L’asthme
  • Les maux de tête
  • L’arthrose
  • Troubles du sommeil
  • Stress

Certains bienfaits de cette technique restent anecdotiques, et plus d’études doivent être menées pour confirmer son efficacité.

Risques et précautions

Dans la majorité des cas, cette technique est sans dangers puisqu’elle ne se base pas sur des manipulations, mais juste un le toucher pour guider les mouvements. Cependant, cette technique n’est pas appropriée pour tout le monde, notamment :

  • Les personnes avec une blessure spécifique de la colonne vertébrale
  • Les individus avec une hernie discale
  • Les personnes avec un canal lombaire étroit (sténose du canal vertébral)
  • Les personnes avec une fracture des vertèbres.

Dans ces cas particuliers, un traitement médical d’un spécialiste est nécessaire. En effet, la technique Alexander ne fait que corriger des problèmes de long terme liés à la posture des individus, et ne prétend pas soigner ce type de blessures et conditions.

 

Crédit photo : flickr.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com