Symptôme candidose : 7 signes de candidose et comment se débarrasser de l’infection

Qu’est-ce que la candidose ?

La candidose est une infection fongique qui peut affecter différentes parties du corps (peau, bouche, vagin, intestins…). Il ne s’agit généralement pas d’un problème grave, mais si les défenses immunitaires de l’individu sont faibles, et que l’infection n’est pas traitée, celle-ci peut se transmettre dans le sang, le cœur et le cerveau.

Normalement, Candida est un champignon utile à la digestion et à l’absorption de nutriments, mais quand elle se développe en excès, des symptômes négatifs apparaissent. Ceci arrive lorsque le niveau de pH du corps n’est pas équilibré, et la surcroissance de Candida crée un problème systémique. Des « bonnes » bactéries et un système immunitaire fort sont nécessaire pour lutter contre ce type d’infections.

Certaines causes à l’origine des candidoses sont : les antibiotiques, la pilule contraceptive, les corticostéroïdes, la chimiothérapie, le diabète et un affaiblissement du système immunitaire.



 

Symptôme candidose : 7 signes à reconnaitre

  • Muguet buccal

Le muguet buccal est un type de candidose qui se développe au niveau de la bouche et de la gorge. Il apparaît surtout chez les nourrissons, les personnes âgées et les personnes qui ont un système immunitaire faible (1). Les personnes avec une mauvaise hygiène dentaire ou des dentiers sont également plus souvent affectées (2).

Les personnes avec du muguet buccal développent des taches blanches inégales sur la langue, l’intérieur des joues, les gencives, les amygdales et la gorge. Les lésions peuvent être douloureuses et saigner lorsqu’elles sont grattées. Le muguet buccal est également associé avec de la douleur et des rougeurs au niveau de la bouche et de la langue. Dans des cas plus sérieux, le muguet peut s’étendre jusqu’à l’œsophage et causer des difficultés pour avaler.

  • Fatigue

Un des symptômes les plus communs de la candidose est la fatigue. En effet, elle est souvent associée avec des carences nutritionnelles, notamment en vitamine B6, acides gras et magnésium (3). Une carence en magnésium est particulièrement liée à une fatigue extrême (4). De plus, la candidose apparaît généralement quand le système immunitaire est faible : une immunité qui ne fonctionne pas correctement mène généralement à de la fatigue. Une étude suggère même qu’une candidose prolongée au niveau des intestins pourrait causer le syndrome de fatigue chronique (5).

  • Des infections génitales ou infections urinaires récurrentes

La Candida se trouve dans la majorité des vagins des femmes. Une croissance trop importante peut provoquer une candidose vaginale. Il est estimé qu’environ 75% des femmes auront une candidose vaginale au cours de leur vie, et la moitié de celles-ci auront au moins une récurrence (6). Les hommes peuvent aussi avoir une candidose génitale, mais il s’agit d’un problème bien moins commun. Les symptômes d’une candidose vaginale incluent des rougeurs, des gonflements, des démangeaisons, des rapports sexuels douloureux et des pertes épaisses et blanches.

Vous aimerez aussi :  Empoisonnement: Symptômes, Causes et Traitements

Bien que ce soit peu commun, la Candida peut aussi causer des infections urinaires, généralement chez les personnes âgées, les personnes hospitalisées ou les personnes avec une immunité affaiblie (7). Les symptômes d’une infection urinaire sont : brûlure au moment de l’urination, une envie urgente et fréquente d’uriner, une urine trouble, sombre et avec une odeur inhabituelle et une sensation de pression au niveau du bas de l’abdomen. Cependant, des bactéries comme E. coli sont généralement à l’origine des infections urinaires.

  • Problèmes digestifs

La santé digestive est fortement liée au maintien de l’équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries présentes dans les intestins. Les « bonnes » bactéries qui se trouvent dans le système digestif sont très importantes, car elles aident à transformer les amidons, les fibres et certains sucres. Quand les bactéries du système digestif perdent leur équilibre, des problèmes digestifs peuvent apparaitre tels que de la constipation, de la diarrhée, de la nausée, des crampes et des ballonnements. Des études récentes indiquent qu’un surdéveloppement de Candida est associé avec plusieurs maladies du système digestif comme la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique.

  • Infection des sinus

Les symptômes d’une infection chronique des sinus sont : un nez qui coule, de la congestion nasale, une perte de l’odorat et des maux de tête. La majorité des infections des sinus sont de court terme et sont causées par des bactéries, mais les infections chroniques sont généralement d’origine fongique. En effet, une étude datant de 2010 a trouvé que 96% des participants avaient des champignons dans leur mucus (8). La majorité des infections des sinus sont traitées avec des antibiotiques, mais dans le cas des infections chronique d’origine fongique, celles-ci peuvent être empirées par la prise d’antibiotiques. Si cela fait plus d’un mois que vous avez une infection des sinus, une candidose peut être à l’origine.

  • Infections fongiques de la peau et des ongles

Tout comme dans les intestins, la peau a des bactéries pour éviter le développement excessif de Candida. Les bactéries se développement sous différentes conditions, qui dépendent de la température, les niveaux d’acidité et de l’humidité. Cela explique pourquoi un changement dans l’environnement de la peau peut provoquer un développement excessif de Candida. Les produits cosmétiques, les savons et les produits hydratants peuvent affecter les conditions de la peau, surtout ceux qui ont des qualités antibactériennes.

La candidose de la peau peut affecter n’importe quelle partie du corps, mais les zones humides et chaudes, telles que les aisselles, sont particulièrement sensibles à ce type d’infection. Les symptômes les plus communs sont des démangeaisons et des rougeurs visibles. Un surdéveloppement de Candida peut causer le pied d’athlète et des mycoses des ongles.

  • Douleurs articulaires

Si la candidose entre dans le sang et voyage dans le corps, l’infection peut affecter les articulations et causer de l’arthrose (9). Ceci arrive normalement que suite à une opération ou quand une candidose n’est pas traitée pendant longtemps. L’arthrose causée par la candidose provoque des douleurs, de la rigidité et des gonflements au niveau des articulations. Les hanches et les genoux sont les articulations les plus touchées. La candidose peut également causer des infections osseuses, l’ostéomyélite, qui cause de la douleur et de la sensibilité au niveau de la zone affectée (10). Les infections des articulations et des os ne sont pas communes, mais une fois qu’elles apparaissent, il peut être difficile de s’en débarrasser.

Vous aimerez aussi :  Les adjuvants dans les vaccins sont ils dangereux ?

 

Prévention et traitement de la candidose

La meilleure façon de se débarrasser de la candidose, et d’éviter que l’infection se manifeste à nouveau, est d’adresser les causes profondes. L’alimentation joue un rôle important dans l’équilibre des bactéries dans les intestins. Les sucres et glucides raffinés, ainsi que les produits laitiers peuvent encourager le surdéveloppement de Candida et d’autres microorganismes (11). Manger ce type d’aliments en trop grandes quantités peut provoquer des infections si le système immunitaire de l’individu est affaibli.

Cependant, certains aliments sont particulièrement bons pour lutter contre le développement excessif de Candida :

  • L’ail : l’ail contient de l’allicine, une substances antifongique qui lutte contre Candida (12, 13)
  • L’huile de noix de coco : cette huile contient beaucoup d’acide laurique, qui est efficace pour éviter le surdéveloppement de Candida (14, 15).
  • Le curcuma : la curcumine présente dans le curcuma peut tuer les champignons Candida ou au moins réduire leur croissance (16, 17, 18, 19).
  • L’aloe vera : le gel de l’aloe vera peut empêcher le développement de Candida dans la bouche et prévenir les infections (20).
  • La grenade : certains composants de la grenade sont bénéfiques contre la Candida (21).
  • Le kombucha : le thé de kombucha est riche en polyphénols et en acide acétique, deux composants efficaces contre la Candida (22).
  • Les probiotiques : les probiotiques peuvent empêcher le développement de Candida et protéger contre des infections (23).

 

Crédit photo : flickr.com