Hoquet: Traitement naturel

Le hoquet est dû à une irritation ou à une perturbation temporaire du nerf phrémque affectant le diaphragme. Cha­cun en a fait un jour ou l’autre l’expérience. Cependant, il en existe une forme appelée « hoquet hystérique » et une autre, très dangereuse, dite « hoquet infectieux » (épidémique). La première, caractérisée par un hoquet prolongé, ne présente pas de danger. Elle se distingue de la forme infectieuse uniquement par le caractère épidémique de celle-ci.

Hoquet Causes :

Les causes du hoquet sont multiples : troubles digestifs, nervosité, exercice physique effectué aussitôt après un repas très riche, déglutition fautive, alcoo­lisme, hernie hiatale, pleurésie, gros­sesse, troubles cérébraux dans certains cas, et parfois aucune raison connue.

Danger : Aucun, sauf lorsque le hoquet se prolonge trop longtemps ou lorsque le patient vient de subir une intervention chirurgicale.


Quelques lectures intéressantes:


Hoquet Symptômes :

Spasme involontaire à l’inspiration provoquant un bruit caractéristique.

Hoquet Traitement naturel :

Pour interrompre le hoquet :

  1. Inspirer à fond, retenir sa respiration le plus longtemps possible, puis expirer lentement.
  2. Boire un grand verre d’eau d’un coup.
  3. Exercer une pression sur les globes oculaires.
  4. Avaler de la glace pilée.
  5. Appliquer une poche de glace sur le diaphragme, juste au-dessous de la cage thoracique.
  6. Inspirer et expirer dans une poche en papier.

La plupart des crises de hoquet durent moins d’une heure ; si le hoquet persiste beaucoup plus longtemps, il est nécessaire de prendre un avis médical. Le hoquet du nourrisson est tout à fait naturel et on ne doit en aucune façon chercher à le réduire.

Pronostic : Rétablissement certain, sauf dans le cas du hoquet infectieux (épidémique).

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com