La sophrologie: thérapie ou art ?

La sophrologie: thérapie et art

La sophrologie offre au médecin qui se voit obligé de lutter journellement contre l’angoisse de notre époque des aides thé­rapeutiques extrêmement importantes.

Ces nouvelles théra­peutiques sont dépourvues du ritualisme pseudo-magique de l’ancienne hypnose et de l’atmosphère pseudo-religieuse de quel­ques méthodes orientales. Il est exceptionnel qu’un homme seul puisse mener à bien une œuvre d’une telle importance. Il est vrai que Caycedo eut au départ beaucoup de disciples et d’excel­lents collaborateurs. Comme tous les pionniers, il a subi les critiques les plus virulentes, les attaques les plus injustifiées et s’est heurté à l’incompréhension d’un grand nombre. Comme on a pu le constater, la terminologie autant que les concepts fondamentaux de la sophrologie ont été éla­borés par lui. Puis, avec ses disciples, il les mit à l’épreuve, les perfectionna et les adapta selon les spécialités.


Quelques lectures intéressantes:

Selon Caycedo, les techniques sophrologiques se divisent en techniques sophro-thérapiques et sophro-pédagogiques.


Il admet deux méthodes fondamentales, aussi bien pour les unes que pour les autres :

  • La sophro-acceptation progressive, adaptable à chaque cas particulier, dont nous donnons un exemple précis lors de l’étude de la préparation sophronique à l’accouchement.
  1. La sophro-correction en série adaptable à chaque circons­ tance et à chaque individu, qui apporte à la sophronisation des possibilités considérables d’adaptation aux différentes spécialités. La sophrologie est un art basé sur l’alliance sophronique. Le médecin, l’odontologue, l’auxiliaire médical, se transforment en nn ami, un compagnon, un professeur du malade, renonçant le plus souvent à tonte directivité pour arriver à créer ensemble ce que Caycedo a appelé « la plus grande expression de l’art : l’harmonie >.

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com