Remèdes à base d’aunée, pour l’hypertension, la diarrhée, les hémorroïdes et bien plus

Aunée – Inula helenium, Composée

Autres appellations: lionne, œil de cheval, panacée de Chiron, aromate germanique, plante à escarres…

Parties utilisées : racine.


Principaux composants: huile volatile, hélé- nine, alantol, inuline, résine, camphre, albumine, sels de potasse, de chaux et de magnésie…

Propriétés :

Usage interne :

  • antiseptique calmant, asséchant des voies respira­toires
  • expectorant
  • augmente la sécrétion biliaire (E. Chabrol et J. Chevalier)
  • diurétique éliminateur de l’urée et des chlorures (E. Chabrol et J. Chevalier)
  • sudorifique
  • tonique
  • stimulant de l’appétit et de la digestion
  • bactéricide
  • favorisant des règles
  • vermifuge
  • sédatif.

Usage externe :

  • cicatrisant

Indications :

Usage interne :

  • bronchites
  • asthme, toux quinteuses
  • tuberculose pulmonaire (l’hélénine s’oppose au développement du bacille de Koch — Dr de Ko- rab)
  • affections hépato-biliaires, ictère
  • hémorroïdes
  • néphrites, pyélo-néphrites
  • anémie, fatigue générale, chlorose
  • atonie digestive
  • règles douloureuses, insuffisance des règles
  • pertes blanches
  • hypertension
  • parasites intestinaux
  • diarrhée

Usage externe :


Quelques lectures intéressantes:

  • dermatoses (dartres, eczéma, gale), prurits
  • ulcères atones, escarres
  • trachéite.

Comment l’utiliser

Usage interne :

  • décoction : 10 à 20 g par litre d’eau. 1 tasse avant chaque repas
  • teinture : 15 à 20 gouttes, 4 à 5 fois par jour
  • poudre : 2 à 10 g          dans     un liquide quelconque
  • extrait fluide : 5 à           10 g     par jour.
  • Potion contre la bronchorrhée et la tuberculose pul­monaire :
    • extrait mou d’aunée: 2 g
    • teinture de bardane:  1 g
    • sirop de capillaire:  80 g
    • eau:  q.s.p     200 ml

1 cuillerée à soupe toutes les 2 heures

  • Vin d’aunée comme diurétique, tonique, béchique:
    • racine pilée: 40 g
    • eau-de-vie: 50 cl
    • vin blanc: 1 litre

macérer 15 jours. Filtrer. 3 verres à liqueur par jour

Usage externe :

  • décoction pour ulcères atones, prurit: à 30 g par litre d’eau
  • pour les escarres: en onguent
  • inhalations pour la trachéite chronique: une cuillerée à café de la teinture dans un bol d’eau bouillante

Crédit photo: www.biopix.eu

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com