La psychologie énergétique, un atout maître pour les thérapeutes

La psychologie énergétique, famille de techniques dont font partie la Thérapie du Champ Mental (en anglais : TFT, pour Thought Field Therapy) ou encore l’EFT (pour Emotional Freedom Techniques ou Techniques de Libération émotionnelle, en français), se diffuse rapidement en France depuis quelques années.

De nombreux thérapeutes, psychologues, praticiens en hypnose ou en relaxation, des sophrologues et même des thérapeutes d’orientations manuelles ou psycho-corporelles y trouvent un intérêt croissant afin de compléter leur pratique thérapeutique, notamment pour gérer les tempêtes émotionnelles, la dépression, les douleurs chroniques ou les cas de stress post traumatique.

Un Congrès lui sera consacré à Paris les 26 et 27 mai 2018 : le 2ème Congrès européen de psychologie énergétique.

 

La psychologie énergétique est un mode de traitement pouvant être utilisé en clinique ou en auto-traitement, qui associe des protocoles verbaux et physiques dans le but d’obtenir une guérison. Tout en mobilisant des méthodes bien établies dans le champ clinique, telles que l’exposition à des stimuli spécifiques et la restructuration cognitive, cette approche s’approprie aussi des concepts et des techniques issus de systèmes thérapeutiques non-occidentaux. L’un des protocoles dont elle use le plus est la stimulation de points d’acupression (par tapotement, pression continue ou massage) associée à l’activation mentale du problème psychologique visé.

La première stimulation de points d’acupuncture (ou d’acupression) en tant que composante d’une démarche psychothérapeutique remonte à l’invention par le psychologue Roger Callahan de la Thérapie du Champ Mental (TCM) (Thought Field Therapy ou TFT en anglais) dans les années 70. Des variations sur les protocoles d’origine sont par la suite apparues en 1995 sous la dénomination générique de « psychologie énergétique », dont la forme la plus répandue est l’EFT (Emotional Freedom Techniques) ou « technique de libération émotionnelle ». La majorité des psychothérapeutes utilisant la stimulation de points d’acupressure l’intègrent avec enthousiasme à leurs propres méthodes et à leur cadre de travail psychologique. La stimulation de points d’acupression peut aussi servir dans un cadre auto-thérapeutique, et les praticiens recommandent souvent à leurs patients de l’utiliser aussi bien seuls chez eux que dans le contexte de la thérapie.

L’objectif ultime de la psychologie énergétique est d’obtenir un retraitement définitif des traumatismes et des souvenirs douloureux en arrivant à obtenir le phénomène permanent de « reconsolidation » des mémoires (ou des souvenirs), à la différence du phénomène provisoire « d’extinction ».

 

Un succès croissant basé sur des preuves

Un examen des preuves récemment mises en évidence révèle que l’utilisation de la stimulation de points d’acupression dans le traitement des troubles psychologiques et notamment du stress a été l’objet d’un nombre important d’études satisfaisant les normes scientifiques établies. Ces études* ont toutes mis en évidence une grande taille d’effet ainsi que d’autres résultats statistiquement positifs dépassant de loin les possibilités du hasard après relativement peu de séances de traitement. Des études menées dans plus d’une douzaine de pays par des équipes de chercheurs indépendants ont toutes donné des résultats similaires. Ces travaux montrent par exemple qu’il est possible de traiter les cas de TSPT (Trouble de Stress Post-Traumatique) en 6 à 10 séances en moyenne. Mais comment ça marche et quels sont les mécanismes d’action ? Il semblerait que le fait de stimuler des points d’acupression en activant mentalement le problème émotionnel à traiter provoque rapidement le changement désiré dans la neurochimie liée à ce problème. Si les résultats positifs dans la recherche sur la psychologie énergétique continuent de s’accumuler – comme les évolutions récentes le donnent à prévoir – et si les modèles explicatifs des effets observés continuent à évoluer, la stimulation de points d’acupression se présente aux cliniciens comme une technique pouvant être utilisée avec confiance pour modifier rapidement les voies neuronales sous-tendant des problèmes psychologiques.

 

Depuis 2012, l’APA (l’Association des Psychologues Américains), après avoir obtenu suffisamment de preuves de l’efficacité de la psychologie énergétique, a reconnu officiellement* l’efficacité de ces méthodes. C’est ainsi qu’aux USA, ces pratiques sont aujourd’hui validées et acceptées par plusieurs fédérations de médecins, d’infirmiers, de travailleurs sociaux, ainsi que par l’armée qui y trouve une voie efficace pour le traitement du TSPT et de la dépression des vétérans.

 

Un congrès unique entièrement traduit en français

L’objectif avoué des organisateurs et des présentateurs du Congrès est de faire connaître cette nouvelle branche de la psychologie et de la psychothérapie au plus grand nombre, en lui donnant des lettres de noblesse grâce à un apport et une présentation des dernières avancées de la science dans ce domaine.

Médecins, psychologues, chercheurs, neuroscientifiques et spécialistes des soins énergétiques et des thérapies du futur seront ainsi rassemblés pendant deux jours pour partager les approches les plus récentes. Des techniques qui permettent de favoriser la plasticité cérébrale et la neurogénèse, de construire de nouveaux chemins neuronaux, d’accélérer la reconstruction du cerveau, de renouveler l’esprit… Les bénéfices concrets de ces nouvelles thérapies sur la santé physique et mentale sont très larges. Pour n’en citer que quelques-uns : mieux gérer le stress, limiter le vieillissement, développer les performances, guérir de traumas réputés « indélébiles ».

Au carrefour des sciences avant-gardistes et des savoirs ancestraux, tels l’acupuncture ou la méditation, ce congrès se veut un lieu d’échange, de synergie et d’influence.

Sa vocation est de faire connaître en France les pratiques établies dans les pays anglo-saxons, à la frontière des nouvelles connaissances en psychologie énergétique, en neuroscience et en physique quantique, et des nouvelles techniques de traitement des traumas et des problèmes liés à l’attachement.

Son objectif est d’élargir la communauté des professionnels et des non professionnels qui s’intéressent aux connaissances et aux nouvelles approches de la psychologie énergétique.

Sa contribution est essentielle à la crédibilité de ces techniques auprès du monde scientifique, médical et institutionnel, grâce au partage des résultats de recherches scientifiques menées sur ces différentes approches.

Le Congrès de psychologie énergétique s’adresse aussi bien au grand public désireux de s’informer sur le bien-fondé de ces thérapies novatrices et leurs applications, qu’aux professionnels de la santé mentale et de l’accompagnement, qui souhaitent découvrir les plus récentes découvertes et avancées thérapeutiques dans le domaine de l’énergétique.

 

Renseignements et inscriptions

 

Le programme du Congrès en un coup d’œil

Dawson Church, présentera une conférence sur le thème : « De l’esprit à la matière : La science surprenante qui sous-tend la façon dont notre cerveau transforme l’énergie en matière ». Il est tout à la fois auteur, chercheur et conférencier, et s’est fait connaître du public avec le best-seller, Le génie dans vos gènes  récompensé aux États-Unis du prix du meilleur livre de santé. Dawson Church, qui aborde la médecine épigénétique et la nouvelle biologie de l’intention, a été salué par la critique pour l’avancée majeure proposée dans notre compréhension du lien entre les émotions et la génétique. L’ensemble de ses recherches portant sur le traitement du stress post-traumatique – en particulier pour les vétérans de guerre – des addictions, de la dépression, de la douleur… font l’objet de nombreuses publications dans des revues scientifiques renommées.

 

La docteure Lissa Rankin présentera une conférence intitulée : « Le cœur peut-il guérir le corps ? Enquêtes approfondies sur la médecine sacrée ». Auteur à succès de plusieurs livres traduits en français, elle exposera la synthèse de six années de recherche pour son futur livre intitulé Mind Over Medicine, un voyage dans les sons énergétiques, le chamanisme et le mysticisme comme modalités de guérison.

 

Joanne Callahan, épouse du feu du regretté Roger Callahan, fondateur de la TFT, a vécu en direct à ses côtés la naissance de la psychologie énergétique et a participé à la mise en place de la TFT, qu’elle continue d’enseigner. C’est la première fois que Johanne Callahan animera une formation en TFT avant le Congrès. Forte de sa connaissance unique de l’histoire de la TFT, elle interviendra sur le sujet : « 38 ans de TFT : Les origines du tapping ».

 

Aymeric Guillot, professeur en neurosciences à l’Université Claude Bernard Lyon 1, détaillera les résultats d’une étude de cas réalisée conjointement avec son équipe sur : « les corrélats neurophysiologiques de l’EFT ». L’objectif de cette présentation est de questionner les fondements neurophysiologiques sous-tendant les processus activés lors d’une séance d’EFT.

 

Bill Bengston, président de l’association américaine pour l’exploration scientifique, un groupe international de scientifiques et de chercheurs qui étudie la science située à la frontière des disciplines établies et validées, interviendra sur le thème : « La guérison peut-elle être rendue pratique, diffusable à plus grande échelle et conventionnelle ? »

 

« Accompagner le cancer avec les thérapies énergétiques » est le sujet retenu par le Dr Julien Drouin, psychothérapeute, qui présentera ses recherches sur le lien entre les émotions et le cancer. La répression émotionnelle chronique depuis l’enfance peut-elle être une des causes du cancer ? Le fait d’être trop diplomate, d’avoir peur de dire non peut-il être considéré comme un nouveau facteur de risque émotionnel ? Inversement, la libération des émotions réprimées a-t-elle un intérêt dans la prise en charge globale du cancer ? Les différents mécanismes biologiques et énergétiques seront évoqués ainsi qu’une série de cas de rémissions « spontanées » de cancer survenus après la libération d’émotions réprimées telles que la colère et la peur. Enfin, il présentera des outils simples et efficaces basés sur la psychologie énergétique et la méditation pour se libérer de ces émotions toxiques.

 

Rollin McCraty, directeur de recherche au sein de l’institut HeartMath, un centre de recherche basé aux États-Unis qui se consacre principalement à l’étude de la connexion cœur-cerveau a choisi comme thème : « La connectivité énergétique : la cohérence et l’environnement du champ planétaire ». Cette présentation aura pour sujet la Global Coherence Initiative (GCI), ou « initiative de cohérence planétaire », qui étudie les interactions entre l’humanité et les champs énergétiques de la Terre.

 

Gary Groesbeck & Donna Bach, déjà présents lors du premier congrès qui s’est déroulé à Lyon en mars 2017interviendront sur une forme de méditation particulière appelée « L’Esprit Éveillé ». Ils montreront comment utiliser l’imagerie des ondes cérébrales pour guérir et transformer énergétiquement.

 

Olivia de Bergerac, docteure en psychologie, est l’auteur du livre « Dauphin, médecin de l’âme : une approche neuroscientifique » qui est aussi le titre de son intervention.

Lorsque nous nageons avec des dauphins en liberté, ils nous remontent le moral, nous guérissent de façon qu’on n’aurait jamais cru possibles, et nous marquent profondément, nous laissant un souvenir précieux et impérissable. Le Dr Olivia de Bergerac décrira les différentes méthodes qu’elle a utilisées pour étudier ce qu’elle appelle le « dauphin intérieur », ces expériences à la fois partagées mais intensément individuelles qu’ont les personnes lorsqu’elles sont en contact étroit avec des dauphins sauvages.

 

Docteur en chimie organique, David R. Hamilton débute sa carrière au sein d’une des plus grandes sociétés pharmaceutiques mondiales où il travaille sur le développement des médicaments contre les maladies cardiovasculaires et le cancer. La puissance de l’effet placebo est pour lui une révélation. Il quitte son poste de chercheur pour se consacrer à l’écriture et à l’enseignement sur la connexion corps-esprit, avec pour objectif de permettre à chacun de mieux gérer ses émotions, de bénéficier d’une meilleure santé et d’acquérir une plus grande confiance en son propre potentiel. Sa conférence intitulée « La connexion corps-esprit : comment l’esprit peut guérir le corps » traitera de la connexion corps-esprit et de comment l’exploiter en pratique.

 

Dap Hartmann, titulaire d’un doctorat en astronomie, a été chercheur au Centre d’astrophysique Harvard-Smithsonian, à l’université de Bonn et à l’Institut de radioastronomie Max Planck. Son sujet de prédilection est « la théorie de la relativité restreinte d’Einstein : sa distorsion de la réalité et son impact sur les êtres humains ». Certains des processus physiques les plus fondamentaux responsables de l’existence de toute vie sur Terre (et ailleurs dans l’univers) seront expliqués de façon simple et compréhensible.

 

Et pour clôturer ce congrès, le Dr Joe Dispenza interviendra sur la thématique qui est au centre de son dernier ouvrage Devenir super-conscient : transformer sa vie et accéder à l’extra-ordinaireJoe Dispenza s’est fait connaître en participant au documentaire-fiction américain What the Bleep do you Know? (Que sait-on vraiment de la réalité ?). Depuis la sortie de ce film en 2004, le travail du chercheur américain s’est considérablement développé et reflète sa passion d’explorer notre capacité, non seulement à guérir d’une maladie, mais aussi à jouir d’une vie plus heureuse et épanouie.

 

Pour plus d’informations, cliquez ici :

www.psychologie-energetique.com

* Références:

Feinstein, D. (2012). Acupoint stimulation in treating psychological disorders: Evidence of efficacy. Review of General Psychology. Advance online publication. doi:10.1037/a0028602
Sebastian, B., & Nelms, J. (2017). The effectiveness of Emotional Freedom Techniques in the treatment of posttraumatic stress disorder: A meta-analysis. Explore: The Journal of Science and Healing, 13(1), 16-25. http://dx.doi.org/10.1016/j.explore.2016.10.001




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com