Petite fatigue : que faire pour se donner du tonus ?

Stress au boulot ou épisode de déprime lié au changement de saison, il existe de nombreuses raisons d’avoir une baisse de tonus et de ressentir de la fatigue. Pour remédier à cela, voici quelques conseils pratiques !

Adopter un régime alimentaire équilibré

Pour éviter les petites fatigues, il est bon d’adopter un régime alimentaire équilibré en faisant le plein de fibres et de vitamines. Manger trois repas par jours avec des portions adaptées permet de garder un taux de glycémie raisonnable. Sans faim le matin, il est possible d’emporter une collation pour échapper au petit coup de barre de 11 heures.

En consultant son médecin traitant, une cure de complément alimentaire peut être mise en place. Pour les petites fatigues, certaines personnes recommandent parfois des comprimés de vitamines C ou de la berbérine, un complément alimentaire supposé maintenir le taux de sucre dans le sang.


Plus généralement, il est avisé de consulter un médecin après plusieurs jours de sensation de fatigue. Parmi les symptômes persistants, on peut mentionner la difficulté de concentration ou l’irritabilité.

Varier les types d’activités dans sa journée

Il est aussi conseillé de développer plusieurs types d’activités pour entretenir sa forme physique, son intellect et son imagination. Prendre l’air à la pause déjeuner ou partir à la campagne le temps d’un week-end peuvent se révéler salutaires.


Quelques lectures intéressantes:

De plus, sortir de sa zone de confort, tester de nouveaux loisirs ou se lancer dans un nouveau projet professionnel permet de lutter contre la sensation de fatigue qui n’est parfois causée que par l’ennui et la lassitude.

Avant ou après le travail, on peut également organiser une activité sans objectif de productivité.

Apprendre à vraiment s’arrêter

Enfin, il est important de faire la différence entre les signes de fatigue et les symptômes d’épuisement et du burn out. Dans ce dernier cas, la fatigue peut entraîner des maux graves, comme les douleurs dorsales, les troubles digestifs, les dérèglements hormonaux et l’affaiblissement du système immunitaire.

Dans le cas de fatigue forte, il est bon de repérer ces mécanismes de défense nocifs, comme la consommation d’alcool, l’hyperphagie ou encore l’utilisation de stupéfiants.

Pour lutter contre la fatigue, le meilleur remède reste le sommeil. Faire une petite sieste de 20 minutes ou prendre une journée de repos sont des petits gestes qui permettent de retrouver son énergie et son efficacité. C’est parfois en s’arrêtant que l’on peut mieux redémarrer ou reprendre son travail.


👩‍⚕️ Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com