Peau à problème : se constituer son rituel de soin naturel

Les peaux mixtes, grasses et/ou à imperfections sont source de bien des tracas…Evidement le premier soin à apporter est d’ajuster un peu son hygiène de vie et son alimentation, mais en complément le premier reflexe est souvent d’acheter un soin spécial peaux à problème… qui peut malheureusement entretenir le déséquilibre !

La peau à problème, une peau fragile

Une peau dite « à problème » est en général une peau grasse qui présente fréquemment des imperfections, terme poli pour désigner les boutons rouges et/ou infectés et douloureux qui surviennent seuls ou en groupe !

Elle est en général également porteuse des cicatrices des précédentes lésions. Les inflammations (rougeurs, picotements, sensation de chaleur) ne sont pas rares…


Qu’on se tourne vers une gamme de cosmétiques bios ou pire, une gamme conventionnelle, l’immense majorité propose pour les peaux grasses des lotions nettoyantes pour purifier l’épiderme.

Ces produits décapent le film gras naturel de la peau (le sébum) avec plus ou moins de douceur et matifient la peau dans un premier temps.

Mais c’est oublier que le sébum est naturellement sécrété par la peau pour son hydratation et sa protection. Une fois la peau littéralement « mise à nue » par une lotion nettoyante, son premier reflexe de survie sera évidement de sécréter à nouveau du sébum… et puisqu’elle sera décapée régulièrement le rythme de fabrication du sébum augmentera avec la même régularité. Si on ne souhaite pas entretenir ce cercle vicieux, les lotions nettoyantes à base de tensioactifs (les agents qui font mousser le produit) sont à proscrire. D’autant plus que les peaux à problèmes sont souvent extrêmement sensibles et réactives : il faut au contraire les traiter avec la plus grande douceur.

Les besoins spécifiques d’une peau à problème

En premier lieu donc, de la douceur…

Elle a besoin d’hydratation bien sûr, mais avec des actifs qui ne l’étouffent pas, de soins anti microbiens naturels pour éviter la propagation des bactéries responsables des boutons et aussi d’actifs cicatrisants pour traiter les lésions plus anciennes.

On optera donc, matin et soir si possible, par un soin en deux temps :

  • Un massage avec une huile végétale (qui fait également office de démaquillant le soir)
  • Une pulvérisation avec une lotion tonique maison
  • On rajoute le soir un soin actif aux huiles essentielles pour traiter localement les boutons disgracieux.

Geste 1 : Le massage/démaquillage avec une huile végétale

Nombreuses sont les femmes porteuse d’une peau grasse qui redoutent d’utiliser une huile, élément gras, sur leur visage…


Quelques lectures intéressantes:

Il est vrai que toutes les huiles ne sont pas adaptées aux peaux grasses : on retiendra uniquement l’huile végétale de noisette et l’huile de jojoba, avec une nette préférence pour cette dernière. Elle a en effet la propriété de réguler la production de sébum par la peau, tout en se montrant protectrice et hydratante ; c’est l’alliée de choix des peaux à problèmes en quête de douceur.

Elle peut s’utiliser en massage complet du visage le matin, à raison de la valeur du creux de la main. Un massage permet de décoller les impuretés et de faire pénétrer l’huile.

Il suffit ensuite d’essuyer avec douceur le surplus s’il y en a. Le soir, elle peut être utilisée également sur un disque en coton, comme tout produit démaquillant. Efficacité garantie…

Geste 2 : la lotion tonique

A la suite du démaquillage/nettoyage avec l’huile, on pulvérise sur le visage une lotion tonique à base d’hydrolat pour tonifier et resserrer les pores de la peau. On choisit alors des hydrolats purifiants (arbre à thé, lavande, romarin), tonifiants et astringents (hamamélis, rose), anti-inflammatoires (camomille).

On peut également y rajouter un ingrédient issu de la cuisine : le vinaigre de cidre. Il rétablit le pH de la peau agressée par les eaux calcaires, assainit et adoucit les peaux irritées.

Recette de la lotion tonique peau à problème

Cette recette peut évidement être personnalisée avec d’autres hydrolats cités plus haut, seule la proportion de vinaigre de cidre doit rester à peu près stable.

Pour obtenir 100 ml de préparation :

  • 10 ml de vinaigre de cidre
  • 25 ml d’hydrolat de lavande vraie
  • 20 ml d’hydrolat d’arbre à thé
  • 25 ml d’hydrolat d’hamamélis
  • 20 ml d’hydrolat de camomille noble

A pulvériser sur l’ensemble du visage en évitant les yeux.

Geste 3 : le soin actif spécial imperfections

Cette préparation allie des huiles essentielles purifiantes (arbre à thé, lavande vraie), cicatrisante (géranium rosat) et astringente (ciste ladanifére).

On y rajoute un peu d’extrait de pépins de pamplemousse, anti bactérien et anti mycosique naturel.

Pour 30 ml d’huile végétale de jojoba :

  • 7 gouttes d’huile essentielle d’Arbre à thé
  • 7 gouttes d’ huile essentielle de Lavande vraie
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Géranium rosat
  • 3 gouttes d’huile essentielle de Ciste ladanifère
  • 3 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse

La préparation peut être appliquée à la main sur le visage ou grâce à un flacon roll on.

Et un masque à l’argile blanche ou verte par semaine complétera agréablement ce rituel spécial peaux à problème.

Article rédigé par Marie Chetaille
Auteur Santé/Bien être
Diplômée CENA Robert Masson
Certificat de compétence en Homéopathie
Tel : 03 85 25 30 95

 




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com