Oxyurose: Symptômes, Prévention et Traitement

Oxyurose (entérobiase)

C’est une affection parasitaire répan­due dans le monde entier et due à la présence dans les intestins d’oxyures, petits nématodes de 2 à 10 mm de longueur. Iis vivent d’abord dans la partie inférieure de l’intestin grêle, puis dans la partie supérieure du côlon. Les femelles fécondées forcent la nuit le sphincter anal et pondent leurs oeufs – pas loin de 10 000 – autour de l’anus, causant un prurit intense.

Oxyurose Incubation : De trois à six semaines.


Oxyurose Danger : Bien que soutenue par de nombreux médecins, la théorie selon laquelle les oxyures provoqueraient l’ap­pendicite reste encore à prouver.

Oxyurose Symptômes :

L’infection se caractérise par un prurit douloureux perturbant le sommeil, un petit appétit et un ralentis­sement dans la prise de poids. Les oxyures sont visibles dans les selles.


Quelques lectures intéressantes:

Oxyurose Traitement :

Les 10 000 œufs que pond la femelle, microscopiques et volatiles, se disséminent très facilement et rendent de ce fait l’affection difficile à contrôler. Les démangeaisons, intenses, incitent l’enfant à se gratter ; les œufs se logent alors sous les ongles, et il suffit que l’enfant porte les doigts à la bouche pour que le cycle infectieux recommence. Les œufs se disséminent également dans les vêtements, les draps et les couvertures et même dans l’atmosphère.

La pipérazine ou le mébendazole, tous deux à administrer en une seule prise, sont très efficaces. Il est également essentiel de prendre des douches quoti­diennes et de se laver les mains et se nettoyer les ongles après chaque repas pour éliminer toute trace d’œufs.

Oxyurose Prévention :

Hygiène personnelle rigou­reuse. Draps, vêtements de nuit et sous-vêtements devraient être nettoyés à l’eau et au savon tous les jours.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com