Ascaridiose: Symptômes, Prévention etTraitement

L’agent pathogène de l’ascaridiose est un des plus grands parasites, un ver de 15 à 25 cm de long. Il a l’aspect d’un lombric aux extrémités aplaties. L’asca­ridiose a pour origine la contamination du sol par des engrais organiques infestés. Les larves contaminent les plantations et sont ingérées avec les
légumes crus ou l’eau de boisson. En manipulant le sol contaminé, on risque également de contribuer à transmettre la maladie. Une fois dans l’organisme de l’homme, le parasite se développe dans les intestins pour y atteindre sa taille définitive, puis il se reproduit.

Ascaridiose Incubation : De six semaines à trois mois dans l’organisme humain ; un an dans la terre.

Ascaridiose Danger : L’ascaris peut chez l’enfant entraîner l’arriération mentale.


Quelques lectures intéressantes:


Ascaridiose Symptômes :

La maladie se caractérise par des douleurs abdominales, une perte de poids et la dénutrition. Fatigabilité, irritabilité, éruption cutanée, ballonne­ment abdominal et diarrhée sont égale­ment possibles, ainsi que des troubles pulmonaires en cas d’accident de la migration du ver.

Ascaridiose Traitement :

Soit la pipérazine, soit le béphénium en une seule dose.

Ascaridiose Prévention :

Hygiène personnelle et équipement sanitaire décent permettent très souvent d’éviter la contamination. Mais l’usage comme engrais d’excré­ments humains reste un problème dans beaucoup de pays. Les chiens domesti­ques atteints de la maladie doivent être tenus éloignés des enfants jusqu’à leur totale guérison.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com