Momordique: plante médicinale – aphrodisiaque, diabète, problèmes cutanées etc

Dans tous les pays où pousse la momordique (Ecbalium elalerium, Cucurbitacée), appelée aussi margose, les traditions médicinales lui attribuent des vertus aphrodisiaques. S’y ajoute une foule de propriétés pour contrer des maux comme les troubles gastro-intestinaux, les problèmes cutanés, les douleurs menstruelles, la dysenterie, la malaria, les vers, etc. Cependant, ce qui a le plus retenu l’attention des Occidentaux est sans contredit son utilisation traditionnelle pour réguler les taux de glucose sanguin chez les personnes diabétiques. (source: www.passeportsante.net)


Quelques lectures intéressantes:

  • Autres appellations : concombre sauvage, concombre d’âne, élatérion.
  • Parties utilisées : suc du fruit.
  • Principaux constituants connus : élatérine.

Propriétés :

  • purgatif énergique
  • dépuratif

Indications :

  • asystolie
  • néphrite chronique
  • excès d’urée sanguine
  • obésité
  • cirrhoses
  • hypertension artérielle
  • athérosclérose (vertiges)

Comment l’utiliser :

  • extrait hydro-alcoolique : 0,005 à 0,02 g par jour.
  • Pilules drastiques :
    • elatonum de la pharmacopée de Londres : 0,005 g
    • extrait de jusquiame : 0,01 g
    • poudre de guimauve : q.s.p. 1 pil.

2 pilules par jour, puis 4, puis 6 suivant tolérance (maximum : 10).

N.B. : Les feuilles seraient indiquées, en cataplasmes, sur les plaies suppurantes.


Crédit photo: mglebrusc.free.fr

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com