Comment réussir le massage ayurvédique des abdominaux

Massage ayurvédique de la région abdominale

Cette partie du massage intégral commence au nombril, le centre de gravité et de conservation du corps. Selon les Tantras et l’Ayurveda, le nombril est considéré comme un lieu important du corps. Soixante-douze mille nerfs subtils, ou nadis, convergent dans cette zone. Par le nombril, l’enfant est relié au corps de sa mère avant la naissance. Tous les fluides vitaux circulent du corps de la mère à celui de l’enfant par ce conduit. L’énergie pranique y circule aussi, étant donné que les narines de l’enfant à l’intérieur de l’utérus sont obstruées et inactives.


Quelques lectures intéressantes:

Pour se préparer au massage abdominal, demandez au patient de s’al­longer sur le dos, bras et jambes allongés et détendus. Pour examiner le pouls, mettez les extrémités de vos trois doigts médians dans le nombril. La pulsation que vous sentez est celle du nabhi marma. Chez une personne en bonne santé, la pulsation la plus forte sera celle qui est res­sentie par le majeur. Si l’on ne sent pas de pulsation, demandez au patient de se détendre un peu, puis recommencez. Si aucune pulsation n’est res­sentie la deuxième fois, c’est que le patient souffre certainement de pro­blèmes intestinaux. Cet état reflète une dislocation du nabhi marma, qui peut arriver quand on soulève des charges pesantes, que l’on tire ou que l’on pousse des objets lourds, ou lors de courses ou de jogging*.


Faites tomber des gouttes d’huile depuis le bout de vos doigts dans le nombril jusqu’à ce que la cavité ombilicale soit pleine** et répandez-la en faisant de petits mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre. Ce massage excitera les nombreux ganglions lympha­tiques situés dans cette région. Cela aide aussi la circulation des fluides digestifs.




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com