Massage ayurvédique de la poitrine: Quels bienfaits ? Comment faire ?

Massage ayurvédique de la poitrine

Appuyez doucement les trois doigts du milieu de chaque main direc­tement sous le sternum (l’appendice xiphoïde), puis déplacez vos mains sur les rebords latéraux de la cage thoracique (fig.54). Au côté droit, se trouve le foie, et à gauche, l’estomac. Si la douleur est ressentie des deux côtés, cela indique un problème dans l’un de ces organes. Massez ces régions sensibles avec soin, avec une pression modérée.

Vous déplaçant vers le haut, localisez un marma important appelé hri­dayam, sis en haut de l’appendice xiphoide (fig.55).

massage ayurvédique de la poitrine


Utilisant les deux pouces, frottez et appuyez sur ce marma avec de petits mouvements cir­culaires. La pression sur ce point apporte du soulagement à des personnes souffrant de dépression. Continuez ces petits mouvements circulaires avec les bouts des doigts des deux mains le long des rebords de la cage thora­cique, allant de long en large du hridayam à la clavicule.

Appliquez de l’huile sur vos mains, utilisant vos trois doigts du milieu, allez du sternum en demi-cercle vers les côtés (fig.56). Tout en frottant et pressant les muscles, soulevez-les et pétrissez-les aussi. Cela aidera à exci­ ter les nerfs fins et les capillaires, et renforcera les muscles et la peau.


Quelques lectures intéressantes:

massage-ayurvedique-poitrine-2

Pour masser les seins, placez les doigts des deux mains sur les côtés de la cage thoracique sous les seins. Faites un mouvement spiral tout en frot­tant et en pressant doucement les muscles autour du mamelon de tous les côtés (fig.57). Continuez le mouvement spiral jusqu’à ce que les doigts atteignent les tétines. Répétez ce processus un certain nombre de fois, pour produire le la chaleur et augmenter la circulation. Ce massage aide à donner une bonne forme aux seins.

massage ayurvedique poitrine
Pour achever le massage de la poitrine ou des seins, tenez chaque tétin entre votre index et votre pouce, et tirez très doucement et légèrement,

mais avec suffisamment de force pour exciter les capillaires des systèmes vasculaire et nerveux. Ce mouvement accroît aussi la circulation du fluide lymphatique, étant donné qu’un réseau de ganglions lymphatiques se trouve tout autour des mamelons. Les hommes massant des femmes doi­vent éviter la région de la poitrine, et vice versa.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com