Comment se libérer de la rancœur : balayez-la de vos tripes !

Dans nos étapes de vie, au fur et à mesure que nous évoluons et que nous interagissons, il n’est pas rare de nourrir ou de créer des situations qui puissent nous amener à ressentir ou alimenter de la rancœur chez nos proches.

Il est vrai aussi que dans notre individualisme, nous oublions parfois ce que peut ressentir l’autre au moment où nous interagissons avec lui. Nos ressentis sont personnels certes, mais nos actes et nos mots peuvent aussi impacter négativement son entourage. Ils peuvent créer des blessures qui finissent en rancœur.

Ignorer et minimiser la peine de l’autre peut aussi faire naitre la rancœur. Cela peut être dommageable surtout s’il y a beaucoup d’affect entre deux personnes et que l’un minimise la souffrance de l’autre.


Quand les ardoises se remplissent au fur et à mesure

Nous agissons parfois de manière spontanée et nos mots et peuvent s’avérer « pervers » sans le vouloir.

Dès lors, difficile de savoir comment l’autre va les accueillir et comment il va s’en accommoder par la suite ( s’il s’en accommode). C’est ici sa stratégie de faire qui est en question.

L’égoïsme pourrait nous voiler la face, c’est notre facon de nous justifier, voire de nous protéger. Nous prenons et nous analysons à notre convenance et nous restons souvent dans nos propres autojustifications, creusant ainsi le fossé.

Malaise quand tu t’installes

Sur le chemin de la vie, il arrive fréquemment que nous amenions à nous des événements qui font surgir des réactions émotionnelles et physiologiques intenses.

Nous sommes humains et nous commettons souvent des fautes.

La facilité vient du fait que nous préférons interrompre ce qui nous fait mal et nous perturbe, plutôt que d’affronter et tenter des solutions différentes qui nous sortent de notre zone de confort. Il faut du courage et un grand amour, un amour inconditionnel pour cela.

Malheureusement très peu de choses sont inconditionnelles.

Comme si nous perdions notre profondeur !

Pourtant, lorsque nous tenons à quelqu’un, il faut avoir le courage du grand nettoyage, lui seul pourrait permettre de tenter de réparer et comprendre parfois ce qui n’a pas de sens mais qui est pourtant arrivé.

“Il n’y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c’est le chemin” Lao-Tseu le disait si bien.

Pourquoi être pressé d’en finir, pourquoi ne pas se dire que de l’échec peut naitre une seconde chance ou un autre apprentissage ?

Cassez les mythes erronés et les croyances populaires

Comme le disait si bien Erickson, retournons au bon sens, et ballayons les croyances de première et seconde génération, ce qui est bon n’est pas la norme et le mal peut être la norme car il est le reflet de notre société actuelle, il n’y a pas de victimisation absolue ni d’angélisme pour autant.

Apprenons à redéfinir autrement nos définitions apprises par cœur, devenons libres et acteurs du changement de nos vies.

N’est-ce pas une opportunité extraordinaire de pouvoir sortir des sentiers battus par les croyances et les dogmes collectifs pour inventer son chemin et être le créateur de sa propre vie ?

Construisez votre chemin de liberté

Et comme l’a exprimé Carl Gustav Jung : Ce qu’on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l’extérieur comme un destin. Sur le chemin de la libération, cela permet de dessiller le regard de l’objectif à atteindre pour regarder les paysages qui s’offrent à nous avec un nouveau regard. Un peu comme la phénoménologie, cette philosophie nous prône de faire.

 Arrêtons la politique des boucs émissaires

L’enfer ne vient pas des autres mais de NOUS !

Si votre arbre de vie vient encore réveiller d’anciennes blessures et faire ressurgir des antiquités émotionnelles,  avant de s’en prendre au monde entier,  il est important de regarder ce qui se passe en nous. Observez votre miroir à l’intérieur de vous, en prendre conscience permet d’apporter des changements, c’est le premier pas vers la libération et une amélioration de soi pour l’autre.

La rancœur est le cancer de la guérison

Parmi les antiquités émotionnelles, la rancœur est à  l’origine de nombreux blocages et cristallisations de la souffrance. Pour s’en libérer, il faut passer par le pardon.

Pour cela,  certaines croyances doivent être revisitées, et ainsi, s’autoriser une nouvelle façon de regarder le monde. A défaut, pardonner sera impossible.

Détruire l’autre, le ou la responsable, une voie sans issue !


Quelques lectures intéressantes:

Bombarder la personne qui vous a fait mal va vous détruire, vous vous punissez et la punissez aussi, et vous vous complairez dans une énergie destructive pour les deux.

Bonheur et rancune sont incompatibles

Les maux vont s’accumuler et les ardoises aussi, causant des douleurs et des dégâts irréparables dans le cœur le corps et le cœur. La Rancœur vient de « Rance dans le cœur »

Eliminez la rancœur avec l’Acupuncture point Hegu ( LI4)

Etant une toxine physique, l’énergie de la rancune se loge principalement dans le côlon où elle couve lentement,  empoisonnant progressivement tout  votre organisme.

Pour initier le processus de libération, collez le pouce d’une de vos mains contre la paume de la même main et pressez fermement l’autre pouce dans la saillie de chair formée, au bas de la dépression entre le pouce et la main. Dirigez votre pression vers le centre de la paume. Vous devrez peut-être chercher le point exact, mais quand vous l’aurez trouvé, vous ressentirez une douleur agréable, légèrement paralysante dans toute la main. Plus la douleur sera vive (dans la limite du raisonnable), mieux ce sera. Maintenez la pression aussi longtemps que vous le pouvez, sans dépasser deux minutes, puis répétez l’exercice avec l’autre main.

Acupuncture point Hegu (LI 4) : Ce point est appelé « le Grand Eliminateur » et il joue un rôle décisif au niveau du gros intestin.

Stimulez l’élimination dans votre colon

Lorsqu’il est stimulé, le côlon élimine plus facilement les déchets stagnants, qu’ils soient physiques ou énergétiques.

Tout en prêtant attention à la sensation provoquée par la pression, concentrez-vous sur toutes les rancunes que vous nourrissez. Posez ensuite votre paume dominante sur la partie inférieure de l’abdomen, sous le nombril, puis posez l’autre main par-dessus la première, et, tout en respirant lentement et calmement, décrivez des cercles sur l’abdomen (dans le sens des aiguilles d’une montre), au maximum quatre-vingt-une fois, en veillant à masser fermement la chair contre vos entrailles. Imaginez que, grâce à ce massage, les rancœurs quittent votre organisme par le rectum.

A présent, installez-vous confortablement et visualisez la personne à qui vous en voulez. Faites comme si elle était face à vous devant vous et dites-lui:

« La sentence est levée ! » ( son procès est fini)

Laissez-la partir et vous tourner le dos, si vous voulez qu’elle parte, sinon dites lui de s’assoir à côté de vous et entamez un dialogue.

Vous êtes libéré !

Regardez-les vous tourner le dos et disparaître au loin. Ensuite, secouez vos mains pour en extraire l’énergie, frissonnez si vous en ressentez l’envie, levez les bras et criez :

« Hourra, je suis libre ! »

Si vos ressentiments persistent et que cela peut mettre en danger une relation de couple, il est toujours possible d’aller voir des thérapeutes spécialisés dans les thérapies de couple, mais sachez d’emblée que c’est votre cœur, l’intensité de votre relation à l’autre et les sentiments que vous avez pour l’autre qui détermineront s’il y a reconstruction ou pas.

Il ne faut pas se leurrer, aucune thérapie comportementale ne pourra vous aider à elle seule.

Il faut du courage, de la volonté, et une grande honnêteté intellectuelle pour accepter de faire ce travail sur soi.

Beaucoup d’individus sont dans la facilité, le déni, la déresponsabilisation et prennent le conjoint “fautif” en otage, créant une situation de purgatoire sans fin.

Ce qui, in fine, est un piège toxique et manipulateur.

 

Article rédigé par Fériel Berraies

Chercheur  en Sciences Sociales Experte Genre
Sophrologue certifiée RNCP spécialisée en Entreprise

Membre de la Chambre Syndicale de Sophrologie
Membre de la Chambre Syndicale des métiers de la Naturopathie
Hypnothérapeute, en formation en Naturopathie
Prix Sanitas de l’innovation santé à Monastir Tunisie en 2018
Prix UFA 2015 à Bruxelles
Site: www.feriel-berraies-thérapeute.com
Lui écrire: fbsophro@gmail.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com