Vertus thérapeutiques et utilisation des algues marines

Pour certains chercheurs, les algues marines sont “la première manifestation de la vie sur notre globe”: le détail vaut bien qu’on s’y arrête.Il y aurait 4 milliards d’années que la matière organique originelle se serait constituée et 2 milliards d’années que l’algue unicellulaire aurait pris naissance. Leurs incomparables propriétés les ont fait utiliser de manière empirique – dans l’alimentation et par voie externe – depuis de nombreux siècles. Les algues se sont depuis révélées pourvues d’une exceptionnelle richesse en oligo-éléments, en vitamines, en enzymes…dont l’importance, actuellement bien connue, dans le maintien de la santé et le traitement de maladies en font des agents de premier ordre en matière thérapeutique. Les analyses ont également permis d’y découvrir la présence de diverses substances antibiotiques.

On classe actuellement les algues marines en:

A) Chlorophycées ou Algues vertes:


Vaucheria, oedogonium, ulva, autrefois consommée dans les pays nordiques

B) Phéophycées ou Algues vertes:

Ce sont les plus utilisées en France. En font partie:

  1. les fucacées: fucus ascophyllum, f.ceratus, f. vesiculosus ou varech vésiculeux. Elles sont très répandues sur les côtes françaises de la Manche et de l’Atlantique.
  2. Les laminariacées: laminaria flexicaulis, laminaria saccharina lamur que les Chinois consomment en abondance, leur attribuant des propriétés aphrodisiaques

C) Floridées ou algues rouges:

  • Chondrus crispus ou carragaheen, lichen utilisé gélifiant ou épaississant dans l’alimentation et depuis longtemps employé comme mucilage dans les préparations pharmaceutiques.
  • Alsidium ou Mousse de Corse
  • Gelidium qui donne l’agar-agar, utilisé notamment en pharmacie

D) Cyanophycées ou algues bleues

Les éléments utilisés des algues marines

Le thalle séché et pulvérisé

Composants connus des algues marines

La composition des algues est variable suivant l’époque de l’année. Les algues puisent dans la mer leurs principes constitutifs et les condensent dans des proportions diverses relatives aux espèces, exactement comme le font les végétaux terrestres qui puisent dans le sol les éléments spécifiques à leur nature. Accumulateurs d’oligo-éléments et d’autres constituants, les algues ont pu être dénommées des “concentrés d’eau de mer”, appellation méritée par rapport à leur multiples applications en thérapeutique. Les algues contiennent 80% et plus de leur poids d’un plasma qui s’est révélé d’une extraordinaire richesse en métaux et métalloïdes, en minéraux, en vitamines, en glucides, protides, graisses, substances antibiotiques…

On rencontre dans les algues:

1) des minéraux en abondance (24 à 25%) et des oligo-éléments en nombre considérable:

  • de l’iode, certaines algues en contiennent beaucoup plus que d’eau de mer, sous forme d’iodures, d’iodates, iode volatil même chez les laminaires géantes
  • du brome
  • magnésium, potassium, sodium, calcium, fer, alumine, manganèse, phosphore, soufre, chlore, cuivre, nickel, silicium, étain, rubidium, germanicum, gallium, argent, plomb, bismuth, arsenic, antimoine, lithium, bore, zinc, or, baruym, cobalt, strontium, sérium, titane, vanadium, argon, crypton…

2) des diastases et vitamines A, B1, B2, B6, B12, C, D, D2, E, F, K, PP…certaines algues renferment une quantité de vitamine B12 comparable à celle rencontrée dans le foie. D’autres contiennent presque autant de vitamines que le germe de blé.

3) des acides aminés: acide glutaminique, cystine, méthionine, leucine, valine, sérine, tyrosine, lysine, acide aspartique…


Quelques lectures intéressantes:

4) des glucides: mannitol, algulose, laminarine…et des matières grasses.

5) de la chlorophylle

6) des mucilages, surtout le fucus, le carragaheen: 70 à 75%, mes gelidiums qui donnent l’agar-agar. Ces corps sont riches en minéraux divers (potassium, calcium, magnésium, sodium…)

7) des substances antibiotiques. La chlorella vulagris et la chlorella pyrenoïdosa

8) de la cellulose

Bienfaits des algues marines:

  • Stimulants des échanges et des glandes endocrines
  • Antisénescents
  • Rééquilibrants généraux “correcteurs de terrain”
  • Renforceurs des défenses naturelles
  • Reminéralisants
  • Stimulants circulatoires
  • Amaigrissants
  • Antiscrofuleux
  • Antigoiteux
  • Antirhumatismaux
  • Anti-infectieux

Indications

A) Pour l’enfant:

  • Lymphatisme
  • ganglions
  • rhinopharyngites chroniques
  • prédisposition générale aux maladies
  • déminéralisation
  • fatigue générale, physique ou intellectuelle
  • anémie
  • rachitisme
  • troubles de la croissance
  • scolioses
  • retards moteurs
  • séquelles de convalescence
  • manque d’appétit
  • troubles nerveux, insomnies
  • allergies diverses

B) Pour l’adulte

  • fatigue générale (physique et intellectuelle)
  • troubles glandulaires
  • syndrôme fatigue-nervosité
  • troubles nerveux
  • déminéralisation
  • Anémie
  • convalescences trainantes
  • troubles de la ménopause
  • rhumatismes chroniques
  • rhumatismes inflammatoires
  • arthritisme
  • névralgies, douleurs musculaires
  • sciatiques
  • douleurs pelviennes
  • obésité
  • cellulite
  • artériosclérose
  • hypertension
  • lympathisme
  • asthme, affections pulmonaires
  • rhino-pharyngites chroniques
  • affections gynécologiques non inflammatoires aïgues
  • troubles digestifs
  • diarrhées, entérites, colites
  • certaines constipations
  • allergies diverses
  • certains troubles circulatoires
  • certaines affections cutanées: séborrhée, acné, psoriasis, prurits, eczémas secs

Comment utiliser les algues marines ?

Usage interne:

a) Dans l’alimentation

b) Sous forme de poudre en cachets ou comprimés, les algues peuvent être utilisées à des fins thérapeutiques. c’est aussi un apport minéral utile grâce à leurs nombreux oligo-éléments .

Outre leur richesse minérale, certaines variétés d’algues contiennent des substances mucilagineuses dont l’action régulatrice intestinale, notamment, les rend précieuses en cas de constipation ou de diarrhées, également par des mécanismes complexes, dans diverses infections de l’intestin (colites, entérites…)

L’administration des algues en comprimés peut, dans ces cas, se montrer plus commode que leur ingestion dans la cuisine.

c) L’adjonction de levure alimentaire à diverses poudres d’algues a permis de très interessantes constations chez de nombreux sujets fatigués.

d) Ces modes d’administration rendent périmées les infusions et décocotions d’algues utilisées jadis et dont l’usage est généralement désagréable.

Usage externes :

Lire la suite: comment faire un bain aux algues marines: mode d’emploi et vertus thérapeutiques (elles sont nombreuses !)

 

 

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com