Le régime paléo : Quels bénéfices pour votre santé ?

Revenir au régime de nos ancêtres, cela pourrait paraître étrange. Pourtant, depuis quelques années, il s’agit d’un régime très en vogue qui se base sur le principe de respecter les besoins physiologiques de l’organisme et de l’aider à fonctionner de manière optimale. Pour cela, protéines, végétaux et oléagineux sont au rendez-vous. Si vous envie de vous lancer, voici tout ce que vous devez savoir.

Le régime paléo : tout ce qu’il faut savoir pour se lancer

Le régime paléo est conçu pour ressembler à ce que les ancêtres chasseurs-cueilleurs humains mangeaient il y a des milliers d’années.

Bien qu’il soit impossible de savoir exactement ce que les ancêtres humains mangeaient dans différentes parties du monde, les chercheurs ont pu déterminé que leur régime alimentaire se composait d’aliments entiers.


En suivant un régime alimentaire complet et en menant une vie physiquement active, les chasseurs-cueilleurs avaient probablement des taux beaucoup plus faibles de maladies liées au mode de vie moderne, comme l’obésité, le diabète et les maladies cardiaques.

En fait, plusieurs études suggèrent que ce régime peut mener à une perte de poids significative (sans compter les calories) et à des améliorations majeures de la santé.

Un plan diététique

Il n’existe a pas de « bonne » façon de manger qui soit universelle et les humains paléolithiques se nourrissaient de manière très aléatoire, en fonction de ce qui était disponible à l’époque et de l’endroit où ils vivaient.

Certains ont suivi un régime pauvre en glucides et riche en aliments d’origine animale, tandis que d’autres ont suivi un régime riche en glucides avec beaucoup de plantes.

Considérez cela comme une ligne directrice générale, qui peut (et doit) être adaptée à vos besoins et préférences personnelles.

Voici les bases :

  • Privilégiez: Viande, poisson, œufs, légumes, fruits, noix, graines, herbes, épices, graisses et huiles saines.
  • Évitez: Aliments transformés, sucre, boissons gazeuses, céréales, la plupart des produits laitiers, légumineuses, édulcorants artificiels, huiles végétales, margarine et gras trans.

Que dit la recherche sur le régime paléo ?

Alors, que dit la science sur le régime paléo ?

Un examen a réunit et analysé quatre essais randomisés et contrôlés mené sur un total de 159 participants, et les chercheurs ont constaté que le régime paléo a entraîné une amélioration à court terme de certains facteurs de risque de maladies chroniques (notamment la glycémie à jeun) par rapport à d’autres régimes alimentaires. (1)

Pourtant, de nombreux scientifiques se sont inquiétés du fait que nous n’avons pas encore suffisamment de preuves pour déterminer clairement les bienfaits pour la santé du paléo-régime, et en particulier ses effets à long terme. En fait, dans un article en réponse à la première revue, les scientifiques Tanis R. Fenton et Carol J. Fenton, de l’École de médecine Cumming au Canada, ont écrit une lettre dans laquelle ils expriment leur déception face à la revue. (2)


Quelques lectures intéressantes:

Parmi leurs arguments : Certains des résultats n’étaient pas statistiquement significatifs et ne montraient pas non plus « d’effets cliniques importants ». Ils ont conclu qu’ils ne croyaient pas, en fait, que les résultats de l’étude apportaient des preuves fiables en faveur du paléo-régime, et ils ont appelé à plus d’efforts pour parvenir à des recommandations en matière de santé pour le grand public.

Régime paléo: est-ce que ça marche ?

L’élimination de tous les produits laitiers, des aliments transformés, du sucre et plus encore entraînera probablement une perte de poids, mais il peut être difficile de suivre un tel régime sur le long terme en raison de toutes les restrictions alimentaires.

Il existe plusieurs études sur certains aspects du régime paléo.

Bien qu’ils ne soutiennent peut-être pas toutes les allégations, ils ont découvert qu’un régime riche en protéines maigres et en aliments à base de plantes peut vous permettre de vous sentir plus rassasié, contrôler votre glycémie, vous aider à perdre du poids et vous faire sentir en forme.

Certains sportifs, notamment parmi les pépites Françaises, ont établit leur base alimentaire sur certains principes de base du régime paléo. C’est le cas par exemple de Tom Duquesnois, star montante des arts martiaux mixtes à l’UFC, qui, en parallèle de ses entraînements quotidiens très poussés, suit un régime à la croisée du vegan et du paléo. Il témoigne dans l’un de ses interviews de sa capacité à digérer plus rapidement et du sentiment de se sentir particulièrement en forme depuis qu’il a adopté ce régime.

On retrouve aussi le régime paléo chez certaines stars (mais est ce vraiment une preuve que cela marche ?):

Parmi ces stars, Jessica Biel est également une adepte du régime paléo. En plus d’être une fervente adepte de sport, l’actrice hollywoodienne ne jure que par une alimentaire végétale

Tom Jones aussi mange paléo! Après sa prise de poids importante, la Sex Bomb affirme que passer au régime paléo l’a aidé a perdre plus de 12 kilos.

Jack Osbourne a adopté le régime paléo à l’âge de 26 ans lorsqu’il découvrit qu’il était atteint de sclérose en plaque. Avec son nouveau régime, le fils du célèbre Ozzy Osbourne se dit se sentir mieux, le régime paléolitique permettant de réduire l’inflammation – un facteur majeur de maladie chronique – grâce à la suppression de céréales et lactose.

Est-ce utile pour certaines maladies ?

Il existe des essais cliniques qui montrent que le régime alimentaire paléo peut réduire le risque de maladie cardiaque, de tension artérielle et d’inflammation, et, en plus de perdre du poids, réduire l’acné et développer une santé optimale et des performances athlétiques.

L’élimination du sel et des aliments transformés rend ce régime à faible teneur en sodium bénéfique pour les personnes souffrant d’hypertension artérielle.

Attention toutefois, consultez votre médecin avant de commencer ce plan.

Le mot de la fin

Si vous êtes en mesure de dépenser de l’argent en achetant plus d’aliments entiers non transformés et que vous êtes prêt à consacrer du temps dans la cuisine à les préparer, ce plan peut vous aider à perdre du poids.

Vous pouvez aussi préparer une variété de repas délicieux à l’aide d’aliments conviviaux pour les paléos.

Pour combler les carences en nutriments, demandez à votre médecin de compléter le plan avec du folate, des vitamines B, du calcium et de la vitamine D.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com