Le Boldo: traiter calculs biliaires, troubles hépatiques, cystite, douleurs rhumatismales

Etat de la recherche sur le Boldo

En 1987, la Commission Européenne a approuvé l’usage des feuilles de Boldo (Pneumus boldus, arbre du Chili) pour traiter la dyspepsie et divers troubles gastro-intestinaux. L’ESCOP en faisait autant en 1996, en précisant que les feuilles étaient particulièrement utiles en cas de troubles hépatiques mineurs ainsi qu’en traitement de soutien dans les cas de constipation. La reconnaissance de l’efficacité de la plante pour ces usages repose sur le savoir empirique ainsi que sur des essais in vitro ou sur des animaux, dont les résultats confirment les usages traditionnels.

On a pu observer, au cours d’essais in vitro ou sur des animaux, que le boldo avait des effets anti-inflammatoires, antipyrétiques, cytoprotecteurs, antioxydants, relaxants des muscles lisses,cholagogues et hépatoprotecteurs. Ces effets ont été attribués à la boldine, une substance contenue dans la plante.

Une étude clinique préliminaire, menée auprès de 12 sujets normaux, a permis de vérifier que, comme chez les animaux, le boldo avait pour effet de détendre les muscles lisses des intestins. (Source: www.passeportsante.net)


Monimiacée

Parties utilisées : feuilles.


Quelques lectures intéressantes:

Principaux composants: huile essentielle, bol- dine (alcaloïde), boldoglucine (glucoside).

Propriétés :

  • ami de la vésicule biliaire, favorise la sécrétion de la bile
  • diurétique
  • stimulant général

Indications :

  • congestion du foie
  • insuffisances hépatiques, cholécystites et leurs mul­tiples conséquences
  • lithiases biliaires
  • infections urinaires, cystites
  • insomnies des hépatiques.

Comment l’utiliser

  • infusion de feuilles : 2 cuillerées à soupe pour 1 litre d’eau. 2 tasses par jour, avant les repas.
  • teinture au 1/5 : 20 à 100 gouttes par jour, avant les repas
  • extrait fluide : 25 gouttes, 2 fois par jour
  • boldine (granules de un mg) : 5 à 6 par jour (prendre toujours ces préparations avant les repas).
  • Mixture cholagogue :
    • teinture de boldo | aa 5 g
    • teinture d’ipéca | aa 5 g
    • teinture de gentiane | aa 5 g
    • teinture de noix vomique | aa 5 g

10 gouttes avant les 2 principaux repas.

  • Synergiques : huile d’olive, artichaut, combretum, romarin.

Crédit photo: www.ethno-botanik.org




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com