Huile essentielle de Pin Sylvestre: Propriétés, Indications, Usages

En 1534, Jacques Cartier apprit des Indiens la valeur anti­scorbutique des extraits d’aiguilles de pin.

Hippocrate cite déjà le Pin pour soigner les maladies de l’appareil respiratoire. Elle est grandement utilisée de nos jours en synergie avec la Lavande et l’Eucalyptus. Les pro­priétés expectorantes du Pin se retrouvent dans des sirops ou des pastilles pour la toux. On appelle térébenthine, la résine épaisse et distillée de l’arbre.

Description botanique :

Originaire d’Asie, ce Pin sauvage apprécie la montagne, les sols sablonneux ou gravillonneux ; il présente une écorce pourpre-gris se desquamant, des feuilles aciculaires, robustes, tordues, par paires, des fleurs mâles jaunes et femelles rouges dès la fin du printemps et un cône ovoïde de 7,5 cm de long, vert puis brun à maturité.


Distillation :

Les aiguilles et les bourgeons de Pin sylvestre ou Pin d’Ecosse, donnent une huile essentielle claire et très liquide à la forte odeur balsamique caractéristique. Aux USA, on distille le bois et les racines de la variété Pinus palustris efficace pour les douleurs dorsales, les raideurs musculaires et les affections pulmonaires. Les autres varié­tés (Pinus pinaster, nigra, strobus) ont les mêmes propriétés.

Cette huile essentielle est un antiseptique puissant pour les voies respiratoires. Elle est efficace dans le traitement des voies urinaires et est également rafraîchissante, désodorisante et stimulante.

L’huile essentielle a aussi une action sur le foie et on peut alors l’associer au jus de citron.

Son parfum et ses propriétés désinfectantes en ont fait l’un des parfums les plus courants pour les produits ménagers.

Observations :

La distillation de la résine produit l’huile essentielle dite de Térébenthine, presque toujours rectifiée à cause de son odeur acide. De nombreuses variétés de Pin (Pinus pinaster ou Pin maritime en France), sont distillées dans le monde pour obte­nir la Térébenthine, largement utilisée dans les peintures, les vernis et les insecticides, ainsi que dans des préparations phar­maceutiques pour les douleurs et les affections pulmonaires.


Quelques lectures intéressantes:

Usage : voie interne, cutanée et respiratoire avec précaution.

Ne pas utiliser la Térébenthine en inhalation.

Danger : possibilité de réactions allergiques.

L’huile essentielle de Pin des montagnes (Pinus mugo, montana, pumilio), très dermocaustique, est à éviter.

Des applications thérapeutiques cutanées et respiratoires :

  • Affections respiratoires (rhumes, bronchites, asthmes, pneumonie, etc.)

Quelques gouttes d’huile essentielle dans un bol d’eau chaude et respirez plusieurs fois par jour.

Prendre également des bains chauds additionnés de 15 gouttes d’HE diluées (huile d’amande douce).

  • Fatigue, pertes d’énergie

Onctions thoraciques des plexus et de la colonne vertébrale (20 à 50 gouttes d’HE).

  • rhumatismes, arthrite et goutte :

Prendre également des bains chauds.

 

Résumé des propriétés thérapeutiques de l’huile essentielle de pin sylvestre :

  • Pectorale, expectorante et mucolytique
  • Antiseptique pulmonaire et urinaire
  • Stimulante des corticosurrénales et hormones sexuelles – Hormon-like (antidiabétique) – Cortison-like
  • Tonique, stimulante, neuro-tonique, hypertensive ***
  • Hépatique (associé au jus de Citron)
  • Rubéfiante, analgésique cutané

Résumé des indications :

  • Asthénie, insuffisance testiculaire, diabète, sclérose en plaques.
  • Maladies pulmonaires et ORL (toux, bronchite, asthme, rhumes, sinusites, etc.), infections urinaires (cystite), calculs biliaires, hypotension, fatigue, douleurs articu­laires et musculaires.
  • Tout processus allergique et anti-inflammatoire.

Source: Docteur JP Willem (LMV editions)

Crédit photo: sosmillevaches.e-monsite.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com