En finir avec les jambes lourdes: tous les remèdes naturels

S’il y a bien un symptôme que toutes les femmes connaissent, c’est la sensation de jambes lourdes, parfois gonflées. Chez certaines, c’est une sensation passagères aux moments des plus fortes chaleurs, chez d’autres c’est un abonnement annuel !

 

Cette sensation désagréable est due à une mauvaise circulation veineuse ; c’est la circulation de retour qui est impactée, c’est-à-dire que le sang a du mal à lutter contre la pesanteur pour remonter des chevilles vers le cœur….

C’est pourquoi ces troubles veineux sont aggravés par la station debout prolongée, les chaussures ou chaussettes serrées qui entravent la circulation, la chaleur qui dilate les vaisseaux….A terme varicosités et varices peuvent apparaitre.


Jambes lourdes: comment agir en préventif ?

Les bons gestes

On lutte au maximum contre la sédentarité ; rien de tel qu’une bonne marche un peu intense ou au moins quelques pas rapides très régulièrement au cours de la journée.

La circulation de retour est une pompe activée par le mouvement de déroulé du pied et la propulsion du corps.

La natation est également intéressante pour la stimulation de la circulation.

On choisit les bonnes chaussures : pas trop serrées, optez pour un très léger talon (2-3 cm) plutôt que pour les chaussures totalement plates.

On évite les douches et les bains très chauds : au contraire ne pas oublier de terminer par une douche d’eau froide sur les jambes en remontant des chevilles vers les cuisses.

Penser à faire un drainage du foie de temps en temps si votre circulation laisse à désirer : on y pense peu mais c’est le foie qui filtre l’intégralité du sang et quand il se ralentit, c’est toute la circulation sanguine qui en pâtit !

On lutte contre la constipation : eh oui, elle aussi peut gêner la circulation de retour en comprimant certaines veines….

La bonne assiette: l’alimentation joue un rôle

Les parois veineuses ont besoin de nutriments pour garder leur tonicité : silice, anti oxydants, vitamine C, acides aminés…

Il est donc conseillé de consommer quotidiennement des fruits et légumes colorés, des sources de protéines saines (volaille, œufs, poisson), des précurseurs des omégas 3 (noix, amandes, noisettes, noix de cajou …etc).

On peut faire une cure de prêle de temps en temps pour apporter la silice nécessaire.

En revanche, on limite le sel, l’alcool, le café, les plats industriels et/ou très épicés, le tabac.

En finir avec les jambes lourdes: les remèdes naturels

hamamélis


Quelques lectures intéressantes:

Les plantes

On pense aux classiques plantes amies de la circulation :

vigne rouge, hamamélis, marron d’inde ginkgo, fragon petit houx… Le cyprès est aussi recommandé pour les troubles de la circulation, mais il est déconseillé aux personnes ayant des antécédents de cancer hormonaux dépendants.

Privilégier les formes liquides : extraits de plantes fraiches, ampoules, plus rapides d’action que les formes sèches en gélules. On les utilise en cure de 3 semaines, sauf si un traitement anticoagulant est en cours.

Si la circulation lymphatique est mauvaise (oedeme, rétention d’eau), il faut également penser au mélilot ou encore aux bourgeons de sorbier et de chataignier, là encore en cure.

L’homéopathie

Pour les femmes enceintes, on se tournera plutôt vers l’homéopathie :

3 granules de chaque tube, une demi/heure avant les 3 repas :

  • Hamamelis 5 CH
  • Vipera 5 CH
  • Rhododendron 5 CH

 

Bains de pieds express pour toutes/ tous:

Dans une bassine suffisamment remplie d’eau fraiche pour immerger les pieds jusqu’aux chevilles, laisser dissoudre une poignée de sel d’Epsom ou de sel de la mer morte. Ce sont des sels très chargés en minéraux : le sel d’Epsom notamment est très riche en magnésium et en souffre.

A défaut, une poignée de sel de mer fera l’affaire. Là encore mieux vaut le choisir non raffiné : il aura gardé tous ses minéraux.

On peut aussi y rajouter une poignée de bicarbonate de soude pour profiter en même temps de son effet adoucissant et désodorisant sur la peau.

Le plus de cette recette, c’est qu’elle est utilisable par toutes, y compris les femmes enceintes et allaitantes !

Les bains d’eau salée sont décongestionnants et défatigants : ils soulagent les pieds gonflés et endoloris.

On peut tout à fait adapter les quantités pour un bain général si on a une baignoire chez soi : effet détente garantit ! De plus les sels de mer apportent une grande quantité de minéraux qui peuvent passer la barrière de la peau pendant le bain. Les périodes chaudes occasionnent des pertes en minéraux importantes, notamment par la transpiration, les sels de bains contribuent alors à contrebalancer cette perte.

On peut aussi rajouter quelques gouttes d’huile essentielle de lavande vraie, à condition de l’avoir diluée au préalable dans une base pour bain.

Pour un bain de pieds, on dilue 3 gouttes d’huile essentielle dans une cuillère à café de base pour bain, pour un bain général, 10 gouttes dans une cuillère à soupe de base pour bain.

Et pour les femmes enceintes ou allaitantes, il suffit de remplacer l’huile essentielle par une poignée de fleurs de lavande séchées.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com