Conjonctivite: Symptômes, Prévention, Traitement

Conjonctivite aiguë :

Inflammation de la conjonctive (mu­queuse recouvrant l’intérieur des pau­pières et le blanc de l’œil). Elle peut être causée par une bactérie, par un virus ou par certains produits chimiques.

Danger : Généralement il n’y a aucun risque de perte de la vision. La conjonc­tivite peut cependant devenir chronique. Les types viral et infectieux étant contagieux, le contact avec une per­sonne atteinte de conjonctivite doit être évité.

Conjonctivite aiguë Symptômes :

Larmoiement, rougeur, impression de démangeaison et de brû­lure, parfois sécrétion purulente de l’œil et œdème de la paupière. Le malade a souvent une vision floue et l’impression d’avoir quelque chose dans l’œil. La conjonctivite aiguë de type allergique est fréquente durant la saison du rhume des foins. Elle peut être aussi causée par d’autres allergies.


Conjonctivite aiguë Traitement :

Instillation d’antibiotiques sur prescription médicale, parfois instil­lation de cortisone (en particulier dans le type allergique). Des compresses sont parfois favorables, de même que le port de lunettes de soleil. Le patient devra veiller à ce que personne d’autre que lui n’utilise ses serviettes de toilette et jeter soigneusement ses mouchoirs.

Pronostic : Excellentes perspectives de guérison.


Quelques lectures intéressantes:

Conjonctivite chronique :

La conjonctivite chronique peut être provoquée par les mêmes agents que ceux indiqués précédemment, la cause la plus fréquente en zone urbaine étant la pollution de l’air. Les symptômes sont moins sévères mais tout aussi gênants que dans la forme aiguë. Les gens âgés, chez qui les sécrétions des glandes lacrymales sont insuffisantes (yeux secs), sont beaucoup plus exposés.

Danger : La conjonctivite chronique ne présente pas de danger pour la vision. Elle s’accompagne parfois d’une blépharite, inflammation du bord ciliaire de la paupière pouvant entraîner une rougeur, des déformations cica­tricielles inesthétiques et la perte des cils. Parfois les cils poussent à l’intérieur de la paupière, provoquant un frottement douloureux contre la cornée.

Conjonctivite chronique Traitement :

En cas de conjonctivite chronique, l’ophtalmologiste préférera ne pas avoir recours à un traitement antibiotique prolongé. La conjonctivite est alors traitée par instillation d’as­tringents (chez l’ophtalmologiste), et hors surveillance médicale, par ins­tillation de gouttes à base d’astringents doux.

Pronostic : Favorable, mais le rétablisse­ment peut être long.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com