Intolérance aux lentilles de contact : que faire ?

Lentilles dures:

Les lentilles de contact sont particuliè­rement recommandées en cas de myopie, d’affection de la cornée, d’opération de la cataracte, et à tous ceux qui pour des motifs professionnels ou esthétiques pré­fèrent ne pas porter de lunettes.

Pour se faire poser des lentilles de contact, on aura recours à un spécialiste. Ensuite, deux semaines environ seront nécessaires pour s’y habituer.


Les lentilles de contact sont contre­indiquées à ceux qui souffrent de trem­blements, d’arthrite sévère, de rhume des foins chronique, d’allergie, qui sont sujets aux orgelets ou ont souvent les yeux larmoyants ou injectés de sang. Tous les porteurs de lentilles de contact devraient avoir sur eux une carte l’indi­quant pour éviter le risque de lésion de la cornée en cas d’accident ou de perte de connaissance. Poser et ôter les lentilles de contact demandent beau­coup d’attention et de soin, en parti­culier pour l’hygiène de l’oeil. On ne doit jamais porter des lentilles de contact dures pendant la nuit ni plus longtemps qu’indique par l’ophtalmolo­giste. II est recommandé de se faire examiner régulièrement (tous les six mois par exemple). Si une intolérance se manifeste, il faut immédiatement cesser de porter les lentilles et consulter un médecin. Ne pas tenir compte des réactions de l’œil peut en effet entraîner des suites sérieuses.


Quelques lectures intéressantes:

Lentilles souples

Mieux tolérées par la cornée (bien que l’acuité visuelle ne soit pas aussi bonne qu’avec des lentilles dures), les lentilles souples sont particulièrement appréciées pour la très faible pression qu’elles exer­cent sur l’œil. Elles nécessitent égale­ment davantage de soins – quelques minutes de stérilisation tous les soirs. Enfin, elles sont beaucoup plus chères.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com