Comment réduire vos dépenses de santé… sans perdre en qualité de soins

Les dépenses santé sont de manière générale bien couvertes en France, avec 78% des dépenses de santé remboursées par la Sécurité sociale.

Cependant ce chiffre cache d’importantes disparités :

 


  • Les dépenses optiques, dentaires et audioprothèses très peu prises en charge. Moins de 15% de la facture est remboursée par la Sécurité sociale pour ces postes et les remboursements sont particulièrement faibles pour l’optique avec seulement 5% de la note prise en charge.
  • Par ailleurs, la Sécurité sociale ne prend pas en charge les dépassements d’honoraires qui sont élevés dans les grandes villes, dans le Sud et dans l’Est de la France

Respectez le parcours de soins pour obtenir de meilleurs remboursements

Pour que la Sécurité sociale vous rembourse au taux plein, c’est-à-dire 70% dans le régime général il faut :

  • Que vous ayez déclaré un médecin traitant
  • Que ce médecin traitant vous oriente vers un médecin spécialiste

Autrement vous serez remboursé à hauteur de 30% du tarif de base (c’est à dire le tarif d’une consultation pour un médecin secteur 1)

Certains examens sont pris en charge par la Sécurité sociale profitez-en !

  • L’examen bucco-dentaire : totalement pris en charge par la Sécurité sociale tous les 3 ans pour les jeunes âgés de 6 ans à 24 ans et pour les femmes enceintes.
  • L’examen de prévention de santé (bilan de santé gratuit et qui comprend de nombreux examen : analyses biomédicales, tests de vue et d’audition, dépistage du cancer), est lui aussi pris en charge intégralement pour les plus de 16 ans en situation de précarité : bénéficiaire du RSA, demandeurs d’emploi…
  • D’autres tests de dépistage sont remboursés à 100% par la Sécurité sociale, comme celui pour le cancer colorectal (pour les adultes âgés entre 50 et 74 ans) et pour le cancer du sein (femmes entre 50 et 74 ans)

Pour réduire vos dépenses santé vous pouvez souscrire à une mutuelle

Souscrire à une complémentaire santé s’avère particulièrement intéressant pour :


Quelques lectures intéressantes:

  • le remboursement des dépassements d’honoraires
  • le remboursement de postes peu ou pas couverts (audio, optique, médecines naturelles)
  • les dépenses d’hospitalisation : qui sont bien couvertes par la Sécurité sociale en proportion (70%) mais qui sont si élevées dans le cas d’une opération longue qu’elles peuvent représenter un reste à charge important
  • …et plus largement pour que l’argent ne soit jamais un motif de renoncement aux soins !

Pour choisir une mutuelle, commencez par élaborer votre cahier des charges !

Avez-vous besoin d’une mutuelle hospitalisation ou d’un contrat prenant en charge l’ensemble des dépenses ? https://mutualib.fr/guide/contrat-responsable-vs-contrat-hospitalisation.php

Si vous êtes TNS vous avez intérêt à sélectionner un contrat responsable pour profiter de la déduction loi Madelin. Cette dernière permet de déduire les cotisations de la mutuelles de votre résultat imposable. La charge de votre complémentaire santé est ainsi considérablement réduite par rapport à si vous aviez payé votre mutuelle santé avec votre salaire net !

Regardez bien les petites lignes, qui ont beaucoup d’importance

Nous vous conseillons de préter attention aux élements suivants, qui ne sont trop souvent pas consultés lors de la souscription à un contrat.

  • le délai de carence qui concerne souvent les remboursements les plus importants comme les dépenses d’hospitalisation https://mutualib.fr/guide/mutuelle/delai-de-carrence-couverture-mutuelle.php : pendant les premiers mois d’adhésion, le remboursement de certaines dépenses peut ainsi être nul ou plafonné.
  • les services d’assistance, qui peuvent s’avérer très utiles en cas d’hospitalisation imprévue (soutien psychologique, présence d’un proche au chevet, services à domicile, garde des animaux de compagnie …)
  • les réseaux de soins, qui permettent aux assurés d’obtenir des rabais intéressants pour les achats de lunettes et d’audioprothèses https://mutualib.fr/guide/reseaux-de-soin-definition-avantages-remboursements.php
  • les bonus de fidélité : les garanties augmentent à partir de la 2ème année

Comparez les offres mais pas avez n’importe qui

Beaucoup de courtiers en mutuelle santé vont demander vos coordonnées personnelles avant même de vous présenter les prix des mutuelles santés. Ils collectent vos coordonnées le plus tôt possible pour vous recontacter à de nombreuses reprises en espérant vous faire signer…

Choisissez un courtier respectueux de vos données personnelles, qui vous présente les meilleurs offres et ne vous demande vos coordonnées qu’en phase de souscription !

Comparer les complémentaires santé