Comment optimiser le référencement de votre site sur Google pour obtenir des nouveaux patients (les astuces que personne ne vous donnera)

Pour acquérir des nouveaux patients/clients, l’optimisation du référencement pour les moteurs de recherche – on appelle cela le « SEO » pour « Search Engine Optimization » – est devenue un outil indispensable pour les praticiens santé et paramédicaux.

 

Les statistiques sur Google

Pour rappel, selon une étude récente (Mai 2018), près de 54 % des patients potentiels de moins de 35 ans utilisent les moteurs de recherche pour trouver un praticien santé ou paramédical !

Et près de 80% des patients ne regardent pas au-delà de la première page des résultats Google lorsqu’ils recherchent un praticien.

En bref, si vous n’êtes pas en 1ere page de Google, vous passez à côté de la majorité des patients potentiels.

 

Comprenez l’objectif et l’intérêt de Google

L’objectif de Google est de faire en sorte que les visiteurs obtiennent très vite ce qu’il recherchent.

En comprenant le visiteur et en lui apportant exactement ce qu’il recherche rapidement, Google s’assure de garder le monopole de la recherche mondiale.

Pour cela, Google a notamment intégré l’Intelligence Artificielle dans son moteur de recherche depuis 2015.

Depuis cette date, et l’algorythme baptisé Rankbrain, Google sait précisément décortiquer chaque recherche des utilisateurs et proposer les meilleurs résultats selon des critères comme :

  • Votre localisation (adresse Ip)
  • Votre historique de recherche (pour pondérer les résultats en fonction de vos historiques de navigation)
  • Le champ sémantique utilisé
  • Les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés (notamment Youtube qui appartient à Google)

 

Google est donc désormais très intelligent pour vous donner exactement ce que vous recherchiez.

Et la résultante, c’est que les patients trouveront donc le praticien qu’ils recherchent dès la 1ere page des résultats de Google.

Finalement, la majorité d’entre eux ne fera pas l’effort de parcourir les autres pages.

La bonne nouvelle : c’est une opportunité pour vous de conquérir des nouveaux patients.

La mauvaise nouvelle : les autres praticiens ne vous ont pas attendu pour appliquer les bonnes pratiques en termes de référencement SEO.

 

Pas de référencement : quelle conséquence ?

Si votre site Web n’est pas bien classé par rapport à vos concurrents, vous allez perdre des patients potentiels qui vont plutôt s’orienter vers votre confrère à l’autre bout de la rue – celui qui a réussi à se positionner devant vous sur Google.

En bref, le référencement c’est le nerf de la guerre.

Une stratégie de référencement forte signifie que vos patients actuels et potentiels peuvent vous trouver facilement et se sentiront obligés de visiter votre site.

 

En quoi le référencement est-il bénéfique pour votre cabinet?

Lorsqu’un patient potentiel tape le mot clé relatif à votre activité et votre localisation,

  • par exemple : “Psychologue Paris ” ou « Sophrologue Nice » – dans le moteur de recherche Google, votre nom et votre site Web doivent apparaître à minima sur la 1ère page de Google.

Pourquoi me direz-vous ?

Parce que la seconde page de résultats de Google représente seulement 5% des clics et que pour l’ensemble des pages suivantes, le volume de clics atteint seulement 2% sur un ordinateur et 4,5% sur un mobile.

En bref, 95% des patients s’arrêtent à la 1ere page de Google!

(source : www.positioneo.com)

 

Par ailleurs, on sait que les premiers résultats de la première page Google concentre la majorité des clics des patients : 60% des clics sont réalisés sur les 3 premiers résultats de Google.

 

En bref, Il est important de se rappeler que :

  1. Seule une partie des praticiens apparaissent en première page des résultats de recherche. (10 résultats par page Google)
  2. 95% des patients ne vont chercher que sur la 1ere page de résultats Google
  3. Il faut viser les 3 premières positions : elle représente presque 60% des patients
  4. Plus vous descendez dans les résultats, et moins vous avez de visites

 

Vous aurez besoin d’implémenter des pratiques SEO efficaces pour que votre site web apparaisse en haut des résultats de recherche.

Le fait d’être visible dans les résultats de recherche augmente fortement les chances qu’un patient potentiel prenne rendez-vous avec vous et finisse par être un patient récurrent !

 

Les avantages d’un bon référencement SEO pour votre cabinet paramédical

Aimeriez-vous avoir des nouveaux patients qui vous contactent d’eux même tous les jours ?

Le « SEO » est la tactique la plus basique pour apporter plus de prospects et de patients qualifiés.

Elle est très courante, efficace et contextualisée : Si le référencement est bien structuré, votre site obtient des clics de personnes qui recherchent un praticien de votre spécialité, et dans votre quartier.

Avec des techniques de référencement efficaces,

  • Vous pouvez réduire le budget marketing/référencement/communication parce que vous allez obtenir des patients grâce à votre propre référencement.
  • Vous réduirez aussi la dépendance aux annuaires et aux autres formes de dépenses pour la communication.
  • Vous pourrez consacrer du temps pour vous-même et votre activité plutôt que de chercher sans arrêt de nouveaux patients.
  • Cela signifie que vous pouvez faire venir plus de nouveaux patients, beaucoup plus rapidement et à moindre coût.

 

Comment développer le référencement de votre site internet 

Il existe plus de 200 facteurs que Google analyse pour le référencement d’un site internet.

Plus la concurrence est serrée, plus vous devez rentrer dans le détail de chaque facteur.

Nous allons nous occuper aujourd’hui des facteurs les plus importants pour obtenir des résultats rapidement.

 

1. Développez un contenu ciblé, riche et utile pour vos visiteurs

En amont, vous devez réfléchir à des mots-clés (par exemple « Sophrologie Paris » est un mot-clé) sur lesquels vous aimeriez apparaître sur Google.

Puis vous pouvez présenter votre site d’une manière logique pour les patients, en travaillant un mot clé par page.

Logiquement, les textes doivent parler notamment de votre parcours, de votre formation, de vos spécialisations. Les mots-clés ciblés seront cohérents avec cette structure.

Décomposez les contenus par structures logiques, par exemple :

  • Page Accueil du site: parlez un peu de vous, de votre métier, de votre cabinet – ciblez un mot clé important, par exemple « sophrologie paris »
  • Page Qui je suis : Indiquez ici votre parcours et votre formation – ciblez votre nom comme mot clé
  • Page Mon accompagnement: Indiquez ici le déroulement des séances, les bénéfices qu’obtiendront les patients – Ciblez par exemple le mot clé « consultations de sophrologie Paris » et remplacez sophrologie et Paris par votre pratique et votre ville.
  • Page Présentation et avantages de ma pratique (Précisez votre pratique) – Ciblez par exemple le mot clé « bénéfices de la sophrologie » (remplacez sophrologie par votre pratique)
  • Page contact et conditions d’accès
  • Page Prise de RDV
  • Page Témoignages
  • Page Le cabinet incluant des photos

Avec toutes les mises à jour de Google, il est extrêmement important que votre contenu soit unique et pertinent sur chaque page. Si vous avez plusieurs pages avec le même contenu (ou si vous avez votre contenu sur les sites Web d’autres personnes), vous courrez le risque d’être pénalisé par Google et vos résultats de recherche en souffriront.

Nous voulons que Google reste heureux, alors gardez votre contenu unique.

 

Quelques consignes :

  • Chaque page doit comporter au minimum 800 mots.
  • Chaque page doit cibler un mot clé.
  • Créer un contenu extrêmement pertinent pour ce mot-clé ou cette expression-clé
  • Utilisez votre mot-clé à hauteur de 5% de l’ensemble du texte (n’en abusez pas)
  • Faîtes des liens entre les pages de votre site.
  • Faîtes attention à l’orthographe (et oui, Google est devenu TRES intelligent)

 

Si le patient comprend bien la structure de votre site, navigue normalement sur les différentes pages et prend le temps de lire vos contenus, alors les signaux reçus par Google seront positifs.

Par exemple, Google va prendre en compte le temps passé sur votre site, si le visiteur passe moins de 8 secondes, quitte votre site et retourne sur les autres résultats de recherche, Google enregistre cela comme un signal négatif et va rétrograder à terme votre site.

2. Développer les balises on-site

Si vous savez manipuler le HTML de votre site, vous pourrez donc optimiser les balises vous-même, sinon vous devrez passer par votre développeur.

1. Balise « title »

La balise title indique aux moteurs de recherche de quoi parle la page et stipule que la page de votre site Web est pertinente pour ce mot-clé ou cette expression-clé.

Les balises de titre doivent être uniques pour chaque page.

Dans les résultats de recherche, Google et les moteurs de recherche mettront en évidence le mot-clé ou l’expressions-clés si un utilisateur a recherché ces termes. Cela augmente la visibilité, le taux de clic et donc vous aide pour votre référencement.

 

Supposons que vous essayez de vous classer pour “Sophrologie Paris”, votre balise titre peut ressembler à ceci :

« Cabinet de Sophrologie Paris – Sabine Lagier » (si vous vous appelez Sabine Lagier)

Ici , vous optimisez la page pour apparaitre sur le mot clé « Cabinet de Sophrologie Paris » et sur le mot clé « Sabine Lagier ».

 

Quelques consignes :

  • Votre balise titre devrait être écrite comme ceci : Mot-clé principal – Mot-clé secondaire | Nom de marque si vous avez une société où une marque que vous souhaitez mettre en avant.
  • Utilisez un tiret entre vos phrases de mots-clés.
  • Éviter les balises de titre en double
  • Votre balise title doit faire 55 caractères ou moins, espaces compris.

2. Méta descriptions

Les métadescriptions, bien qu’elles ne soient pas aussi importantes dans le classement des moteurs de recherche, sont en fait extrêmement importantes pour amener les utilisateurs à comprendre ce que votre site propose et inciter à cliquer depuis les résultats du moteur de recherche (SERP) vers votre site Web.

Les métadescriptions peuvent comprendre votre ou vos mots-clés, mais le plus important c’est qu’elles doivent inclure une description convaincante sur laquelle l’utilisateur va vouloir cliquer.

Tout comme pour les balises de titre, les résultats de recherche de Google mettront en évidence les mots-clés que l’utilisateur a recherché si celui-ci est intégré dans votre metadescription, ce qui aura comme effet d’augmenter la probabilité que l’utilisateur clique pour aller sur votre site web.

Quelques consignes :

  • Rédiger des métadescriptions convaincantes
  • 150 à 160 caractères est la longueur recommandée
  • Éviter les métadescriptions en double
  • Ne pas utiliser de guillemets ou de caractères non alphabétiques (Google les supprime de la méta description)

 

3. Balises d’en-tête (H1)

Une balise d’en-tête, aussi connue sous le nom de balise H1 ressemble beaucoup à la ligne d’objet de votre page Web.

Différente de la balise title de votre site, c’est pourtant la balise qui va mettre en avant le titre apparent de votre page.

Vous ne devez utiliser votre phrase de mot-clé qu’une seule fois dans la balise H1.

Vous pouvez également utiliser les balises H2 (deuxième en-tête) ou H3 s’il y a plusieurs sections.

Les mots clés contenus dans ces balises ont un peu plus de poids que les mots clés du texte de votre page.

 

Exemple de balise H1 :

Sur cet article de Therapeutesmagazine.com, la balise H1 est « Luttez contre le stress et boostez votre énergie grâce aux plantes adaptogènes »

Dans le code source de la page, nous retrouvons la balise HTML suivante :

 

Quelques consignes :

  • Utilisez votre mot-clé/expression-clé une fois dans votre balise H1
  • Utiliser les balises H2 s’il y a plusieurs sections

 

4. Liens internes avec texte d’ancre

Un lien interne fait référence à un lien sur une page qui pointe vers une autre page du même site Web.

Le lien est généralement appliqué sur un mot-clé ou expression-clé, ce qui aidera à renforcer le référencement pour ces mots-clés.

On appelle « Ancre » de lien le texte auquel est appliqué ce lien.

Par exemple, si vous intégrez un lien sur une page avec le texte suivant (exemple) :

« Découvrez les bénéfices de la sophrologie », l’ancre du lien est « bénéfices de la sophrologie ».

La page de destination de ce lien est donc légèrement optimisée pour le mot clé « Bénéfices de la sophrologie »

L’ancre est un facteur important de référencement.

Si vous faîtes des ancres sur les mots clés importants de votre activité entre les différentes pages de votre site, alors votre référencement augmentera sur ces ancres.

Attention cependant, il faut être modéré, pas d’excès sinon c’est l’effet inverse.

 

3. Développer les liens et les mentions depuis des autres sites

L’un des plus gros facteurs externes que Google et les moteurs vont prendre en considération, c’est la qualité et le nombre de liens qui pointent vers votre site internet.

On appelle cela les « backlinks » pour les liens cliquables qui pointent vers votre site et les « mentions » pour les mentions qui seront faites de votre site internet mais qui ne sont pas cliquables.

Par exemple

« Découvrez le site de Sabinelagier.com » est une « mention »

« Découvrez le site de Sabinelagier.com » est un backlink car il y a un lien.

Les 2 sont intéressants pour le référencement, mais les backlinks sont les plus importants.

Ce qui est extrêmement important, c’est de construire des backlinks depuis des sites de qualité qui ont une cohérence avec votre activité.

Par exemple,

  1. Demandez à vos amis confrères de faire un lien vers votre site internet
  2. Demander à votre fédération/association s’il est possible de mettre un lien vers votre site
  3. Rédigez des articles ou diffusez des interviews sur des sites santé
  4. Référencez-vous sur l’annuaire de votre ville s’il en existe un
  5. Faîtes des partenariats avec des commerces de votre quartier
  6. Demandez aux blogs santé si vous pouvez rédiger des « Guest blogs invité
  7. Créez une page Facebook ou Linkedin et relayez des articles de votre site dessus

 

Créez un contenu unique pour chaque article ou média (communiqués de presse, blogs, billets de blogs invités, etc…). Si vous envoyez un communiqué de presse, ne le copiez-collez pas sur votre site Web.

S’il est repris sur d’autres sites, les moteurs de recherche verront que vous avez du contenu en double et vous pénaliseront pour cela.

 

Chez Therapeutes.com, nous avons énormément investi pour optimiser les profils des abonnés payants et les résultats ont été au delà de nos espérances. Les thérapeutes arrivent à se positionner de manière très efficace sur Google, ce qui leur garantit un flux de visiteurs réguliers sur leurs profils.

Je vous recommande vivement de suivre ces même conseils pour votre propre site internet.

Nos profils Pro et Premium sont déjà optimisés pour le référencement et vous éviteront des frais de référencement.

OBTENEZ UN PROFIL PRO OPTIMISE POUR GOOGLE SUR THERAPEUTES.COM

Vous devez être connecté à votre tableau de bord pour que le lien fonctionne. 
(vous pouvez aussi upgrader depuis votre tableau de bord en cliquant sur “Obtenir des clients”)

 

Amicalement,

Thibaut, Fondateur Therapeutes.com