Chassez votre blues saisonnier naturellement !

Par Fériel Berraies, Sophrologue RNCP

Les symptômes du blues en cette saison sont divers. Fatigue, lassitude, envie de rien, renfermement… parfois la déprime est accompagnée d’anxiété, d’envie de pleurer, d’envie de rien.

Le corps manque de vitalité, nos cheveux tombent davatange, nos ongles sont cassants, notre teint est pâle maudite vitamine D qui est absente, peut-être même le manque d’iode !



On grignote, on s’ennuie, on est facilement irritable, tout marche de travers. On traine les savates pour aller au boulot, on a du mal à faire ses devoirs et à réviser ses concours ou exams, bref la totale…

Un malaise qui peut s’installer progressivement dans le temps si on n’y fait pas attention.

D’une manière générale, la déprime saisonnière est multifactorielle et arrive une à deux fois l’an.

Elle a plusieurs origines : le climat, le manque de lumière, la fatigue, le changement d’heure et le fait que l’on approche de l’été et des vacances mais que c’est encore loin.  Sauf que le corps est épuisé depuis la sortie de l’hiver et le rythme toujours aussi intense. Cela ça n’a pas changé.

Notre organisme et notre tête sont déboussolés, n’arrivant pas à trouver la vitesse de croisière, un jour de soleil pour 10 jours de pluie…

Et oui nous nous balançons au rythme des saisons.

Acceptez votre baisse de mental et de physique

Vous avez du mal à aller au bout des choses ? pas de souci, restez dans la bienveillance.

Vous êtes dans la procrastination ? Ce n’est pas grave (sans exagérer bien sûr) donnez-vous plus de temps et vous verrez, vous pourrez tenir le bon bout.

Dites-vous bien qu’il vous faut respecter votre rythme intérieur, ce serait contre nature de vous « violenter » pour  parvenir à des objectifs, que vous bâclerez in fine.

Choisissez des objectifs réalistes

Piano piano l’uomo va sano…ok mais pas troppo ( petit à petit à votre rythme) oui un peu d’humour et d’auto dérision, ça aide c’est de la thérapie aussi. Mais surtout restez dans la bienveillance.

Si vous êtes trop durs avec vous-mêmes, vous risquez d’alimenter le cercle infernal de la culpabilité et bon nombre d’entre nous sommes des « agrégés de la culpabilité » et ça le corps et le mental le savent.

Alors houste, les pensées négatives qui nourrissent la nervosité, l’anxiété, la tristesse et vous conduiront tout droit à la dépression pré printanière ou post hivernale.

Trouvez le juste équilibre avec des activités zenifiantes : Qi Gong, Yoga et SOPHROLOGIE

Préférez les activités apaisantes qui reconnectent le corps à l’esprit, réécoutez vos sensations et vos émotions. Entourez-vous de couleurs chaudes, de musique légères, joyeuses, de saveurs réconfortantes et apaisantes. Si vous avez des animaux, faites votre cure de câlins. Donnez des bisous à vos enfants et aux personnes qui vous sont proches. Reconnectez-vous à Gaia, faites des petites ballades en plein air.

Vous aimerez aussi :  Toxoplasmose: Symptômes, Prévention et Traitement

La vie c’est apprendre à danser avec le gris, le noir, le bleu, le vent et la pluie pour un peu de soleil…

Soyez à l’écoute de vote corps et de ses besoins. Respectez votre biologie et votre mental. Mais faites-vous aider si vous n’y arrivez pas seul.

La Sophrologie accompagne le blues saisonnier

La Sophrologie est une alternative aux thérapies classiques car elle a la capacité d’apaiser les origines de la déprime et de la morosité. Par des exercices de respiration, de détente musculaire de visualisation positive, elle peut, apaiser, redonner joie de vivre et envie. Ici il ne s’agit que des mood swings, on ne parle pas de dépression médicale, car les thérapies brèves ne se substituent à aucun traitement médical, ne posent aucun diagnostic et ne  recommandent aucun médicament. Il s’agit ici de séances de relaxation, de lâcher prise, de gestion de ses émotions. Une démarche qui peut justement empêcher à titre préventif de basculer dans quelque chose de plus sérieux et durable (dépression, crises d’angoisse etc).

Le Sophrologue n’est pas un médecin, il vous accompagne dans votre processus de mieux être uniquement.

Chassez les émotions parasites du blues

Et n’hésitez pas en Sophrologie à faire les exercices d’évacuation (IRTER) pour lâcher prise et ensuite ramener le calme en vous. Optez pour l’évocation de souvenirs, situations positives pour vous remplir d’émotions ressources. La phénoménologie pensez-y pour réapprendre à apprécier les choses comme si c’était la première fois (ex de l’enfant intérieur par exemple ou la réponse de l’animal) qui sont des visualisations mentales de programmation qui sont incontournables en Sophrologie.

Faites-vous plaisir en mangeant quelque chose de bon et surtout faites beaucoup d’exercices pour évacuer la mélancolie, la fatigue, la nervosité et le broyage d’idées noires.

Portez votre choix sur une alimentation zénifiante

Mangez uniquement des produits frais, naturels et bios si possible dans votre quotidien.

Comme on est au printemps régalez-vous avec les petits pois, les carottes nouvelles, les asperges, les fraises.

Allez faire votre marché le weekend et éviter les centres commerciaux.

Optez pour des céréales complètes ou semi complètes riches en vitamines et en minéraux

Intégrez dans vos repas 2 à 3 cuillères d’huiles végétales crues du genre de celles qui sont bourrées en oméga 3 (colza, noix, lin) mais auussi l’huile d’olive qui est excellente comme huile de base à table.

Durant la semaine, deux à trois fois prenez des produits lactofermentés ( pour restaurer votre flore intestinale) du genre miso japonais, betteraves, cornichons, choucroute.

Vous aimerez aussi :  Les dangers des perturbateurs endocriniens et comment les éviter

Privilégiez des cuissons douces pour préserver saveurs et qualités nutritives.

Salez en fin de cuisson et privilégiez les aromates.

Faites des pauses repas et ne mangez pas en avalant à la va vite.

Prenez le temps de bien mâcher.

Pause thé ou infusion en après-midi pour se ressourcer.

Optez pour des aliments antistress ( liste non exhaustive)

L’abricot: riche en vitamine B A, c’est un antistress et il est bourré de fibres.

Frais ou séché en salades de fruits, en apéro ou encore en pause goûter.

Les algues nori, wakamé, dulse, ou persil de la mer elles sont top pleine de micronutriments, riche en chlorophylle et en vitamines B (reminéralisantes et détoxifiantes).

L’amande riche en protéines et très reminéralisante, bénéfique pour le cardio vasculaire.

3 à 4 amandes en pause goûter ou au petit dejeuner.

L’Avocat riche en magnésium en bêtacarotènes, et vitamine B6 il va aider votre sommeil. En salade ou en guacamole.

Le chocolat noir en petite quantité et quotidiennement, il vous fournit magnésium et minéraux, il est anti oxydant et contient de bons acides gras. C’est un super aliment antistress et blues.

Le citron bourré en vitamine C, excellent détoxifiant à boire en jus pur ou dans de l’eau tout au long de la journée.

Retrouvez votre rythme en cohérence  avec vos besoins et vos capacités pour mieux affronter cette période intermédiaire.

Les graines de lin, courge, pignon, tournesol ou sésames

Faites le plein de vitamines et d’oligo éléments, ils vont booster votre corps et principalement le cerveau. Une petite cuillère à soupe à intégrer dans votre alimentation quotidienne.

Maquereau, sardine, hareng, saumon et tous les poissons contenant des oméga 3

Précieux pour les neurones et notre système cardio vasculaire. A consommer deux à trois fois par semaine.

Noix et noisettes

Concentrés de précieux micronutriments sous un petit poids en volume, en goûter.

Avoine épeautre sarrasin

Des céréales réellement antistress, choisissez les bio.

Riz complet et légumineuses

Les lentilles et les pois chiches sont riches en fibres, magnésiums, en vitamines B et sont des aliments antistress et blues.

Pincées d’aromates et d’épices

C’est un supplément en vitamines, en minéraux, et micronutriments ex ; le thym, le basilic, la sauge, la sarriette, l’origan.

 

Envie de davantage de conseils ? Prenez rendez-vous avec la thérapeute :

Retrouvez ces conseils sur : www.feriel-berraies-therapeute.com

Reçoit à son cabinet sur Ozoir la Ferrière en Seine et Marne ( 30 min de Paris, RER E direction Tournan depuis Gare du Nord ou Saint Lazare, travaille les weekends sur demande)

(Congés d’été de la mi-juillet à fin aout, reprise le 1er septembre)