Les bienfaits de la capsaïcine

La capsaïcine a des effets bénéfiques sur votre santé

Aimez-vous la saveur épicée des piments ? Si oui, vous avez de la chance, car la capsaïcine peut vous aider à prévenir le cancer, à lutter contre le diabète et même à soulager la douleur.

Connue comme la saveur piquante dans les piments,  la capsaïcine est responsable de leur sensation de chaleur. À l’exception du poivron, la capsaïcine est généralement synonyme de piments. C’est aussi une des composantes du poivre de Cayenne, ce qui le rend si bénéfique.

Avec une recherche massive et en constante évolution, il ne fait aucun doute que la capsaïcine peut révolutionner plus d’une méthode traditionnelle de traitement dans le domaine médical.

Qu’est-ce que la capsaïcine ?

La capsaïcine (ou capsicine) et ses dérivés sont responsables de la sensation de chaleur piquante du piment, en plus de posséder une activité antioxydante. De plus, des études chez l’humain révèlent que la capsaïcine du piment entraîne une augmentation du métabolisme basal après la prise alimentaire. Il a aussi été démontré chez l’humain que la capsaïcine du piment peut augmenter la sensation de satiété et diminuer l’apport alimentaire. Combiné à de saines habitudes de vie, ces effets à court terme du piment peuvent être un atout supplémentaire pour les personnes qui surveillent leur poids corporel. Enfin, bien que la recherche ait parfois supposé le contraire, de plus en plus d’études s’accordent sur le fait que la capsaïcine révélerait in vitro et chez l’animal des propriétés pouvant contribuer à la prévention du cancer. (source : passeportsante.net)

Une fois que la molécule de capsaïcine est liée au récepteur TRPV1, le cerveau est signalé qu’un événement chaud ou brûlant se produit et à son tour, provoque une réaction inflammatoire légère destinée à réparer les cellules affectées. C’est probablement par cette réaction que de nombreux avantages de la capsaïcine se produisent.

 

Top 6 des bienfaits de la capsaïcine

1. Peut être utile pour traiter le cancer

Parmi les nombreux avantages de la capsaïcine, des études ont montré qu’elle pourrait permettre de lutter contre le cancer.

Par exemple, diverses études montrent que la capsaïcine peut lutter efficacement contre le cancer de la prostate, notamment une étude de 2006 de  l’UCLA School of Medicine, déclarant qu’elle a un «effet antiprolifératif profond» sur ce type de cancer. Les chercheurs ont constaté que la prise de capsaïcine par voie orale empêchait significativement la propagation des cellules cancéreuses de la prostate et provoquait une apoptose (mort cellulaire) chez plus d’un type de cancer de la prostate. (1)

Dans une étude sur les gerbilles , les scientifiques ont également découvert que la capsaïcine était efficace contre la gastrite induite par la bactérie H. pylori, une infection de l’estomac causée par une bactérie pénétrant dans la couche muqueuse interne. Ce problème est particulièrement préoccupant dans les pays en développement où les conditions de vie ne sont pas très bonnes et  où la bactérie H. pylori est la plus répandue. La capsaïcine, avec la pipérine, dans cette étude a diminué l’inflammation causée par le virus, et il a donc été considéré que c’était un moyen utile d’empêcher potentiellement la prochaine étape de cette infection bactérienne: le cancer gastrique.(2)

La  capsaïcine peut également agir contre le cancer du sein, le deuxième cancer le plus grave chez les femmes. Il était clair, depuis un certain temps déjà que la capsaïcine pouvait entraîner l’apoptose dans des cellules spécifiques du cancer du sein, mais une autre étude révolutionnaire publiée en Corée du Sud fin 2015 a révélé que la capsaïcine pourrait également aider à tuer un autre type de cellule: les cellules souches du cancer du sein.

Cette découverte est particulièrement importante car les cellules souches qui restent après la mort des autres cellules cancéreuses sont les responsables des récidives de la maladie. (3)

La capsaïcine a été longuement étudiée en conjonction avec son impact sur le lymphome d’effusion primaire (PEL). Cette forme de lymphome non-Hodgkinien est rare et est liée au VIH. (4)

Il y a aussi des recherches  qui suggèrent que la capsaïcine peut aider à diminuer la taille et la fréquence de certaines tumeurs pulmonaires. (5)

Pour la recherche, les traitements avec de la capsaïcine, en association avec d’autres aliments utiles , est un traitement potentiel pour les différents types de cancers. On a constaté qu’ils avaient des effets positifs sur les tumeurs rétrécissantes, en empêchant les métastases,  et en provoquant une apoptose dans les  différents types de cancer. Ils peuvent aussi, en premier lieu, potentiellement empêcher l’apparition du cancer . (6)

Fait intéressant, la capsaïcine est également bénéfique pour le traitement du cancer en dehors des cellules cancéreuses. Elle est également disponible sous forme de crème, utilisée pour une variété de maladies, notamment les plaies buccales qui sont des effets secondaires fréquents de la chimiothérapie et de la radiothérapie.

2. Diminue l’impact de l’algie vasculaire de la face

L’utilisation de la capsaïcine est une technique commune de soulagement de la douleur. Cet analgésique naturel peut-être  utilisé comme un remède spécifique contre la douleur, généralement sous forme de crème contre l’algie vasculaire de la face. Contrairement aux maux de tête ou aux migraines, ces maux de tête récurrents et spécifiques sont décrits par la plupart comme la pire douleur jamais vécue, certaines femmes comparant la douleur à l’accouchement.

Bien qu’elles soient rares, les algies vasculaire de la face sont débilitantes et peuvent durer six à douze semaines. Il existe de nombreuses options de mode de vie et d’alimentation  utiles pour les traiter, notamment l’application de la crème de capsaïcine dans la narine, sur le côté douloureux de la tête. Une étude menée par l’Institut de médecine interne et de pharmacologie clinique de l’Université de Florence, en Italie a révélé qu’en appliquant à plusieurs reprises la crème, les sujets ont constaté que la fréquence de leur maux de tête a diminué jusqu’à 60 jours après la fin de l’application. (7)

3. Soulage la douleur

La capsaïcine permet de soulager la douleur. Il semble que la capsaïcine fournit un soulagement analgésique en activant le récepteur TRPV1, ainsi le cerveau libère un neurotransmetteur appelé «substance P.»(8)

Sous forme de crème, elle a été utilisé  depuis de nombreuses années pour traiter la douleur liée à l’arthrose, la polyarthrite rhumatoïde et la fibromyalgie, ainsi que certains types de douleurs articulaires.

Vous aimerez aussi :  Boire de l'eau: quelle quantité?

Plus récemment, les chercheurs ont étudié une méthode d’injection de capsaïcine hautement purifiée dans le cartilage et les tendons endommagés. Bien que cela n’ait pas accéléré le processus de guérison comme initialement prévu, cela a considérablement modifié les réponses à la douleur, ce qui en fait un bon traitement de la douleur pour cette pathologie. (9)

4. Traite le psoriasis

En plus de traiter la douleur, la capsaïcine est depuis longtemps connue pour sa capacité à traiter diverses affections cutanées notamment le psoriasis. La substance P semble être un traitement efficace pour cette pathologie, car les recherches montrent que l’application continue de la crème de capsaïcine entraîne une diminution spectaculaire des symptômes du psoriasis sur la peau. Cependant, les patients ont déclaré que les applications initiales de la crème de capsaïcine ont provoqué des légères brûlures, des démangeaisons et des piqûres qui ont disparu après les premières applications. (10)


5. Aide à la gestion du diabète

Comme beaucoup d’aliments sains, la capsaïcine est très utile pour prévenir et traiter le diabète. Il a été prouvé que consommer des aliments riches en nutriments améliore les réactions glycémiques et d’insuline chez les hommes et les femmes, et aussi chez les femmes atteintes de diabète gestationnel. (11)

Une affection douloureuse associée au diabète, la neuropathie diabétique, peut également être traitée avec de la crème de capsaïcine pour diminuer la douleur. (12)

6. Favorise la perte de poids

Si vous essayez de perdre du poids, vous devriez probablement envisager de manger des aliments riches en capsaïcine, comme les piments du chili. Il a été révélé que manger des aliments épicés est associé à un poids corporel plus faible, cela accélère également le métabolisme, aide à brûler les graisses et à diminuer l’appétit. (13)

Vous aimerez aussi :  Boire pendant les repas: bonne ou mauvaise idée?

Cela peut également bénéficier à ceux qui combinent le sport et régime alimentaire spécifique pour perdre du poids  car la consommation de capsaïcine améliore la performance athlétique et l’endurance physique globale. (14)


Comment utiliser la capsaïcine ?

Le moyen le plus simple d’introduire la capsaïcine dans votre système consiste à manger des aliments qui la contiennent, à savoir, toutes les variétés de piment, à l’exception du poivron, qui ne contient aucune capsaïcine à cause d’un gène récessif qu’il contient. Si vous n’êtes pas habitué à manger des aliments épicés, avant le Carolina Reaper (piment le plus fort du monde), il est important de commencer doucement et avec des variétés très douces.

Vous pouvez également acheter de la capsaïcine sous forme de complément alimentaire, ou sous forme de crème. Dans  cette dernière forme, en particulier, vous pourrez profiter de ses avantages externes, tels que le traitement du psoriasis, ainsi que certains avantages pour la douleur, comme le traitement de l’algie vasculaire de la face et le soulagement des douleurs articulaires et musculaires.

 

Capsaïcine: Précautions

En raison de son effet sur la douleur, la capsaïcine doit être mangée et prise avec précaution. Généralement, la quantité trouvée dans les aliments communs est sans danger pour la santé mais elle est parfois associée à une douleur à l’estomac, à la nausée, à la diarrhée et à d’autres problèmes digestifs. En complément, un maximum de trois grammes par jour est recommandé.

Il est possible que la capsaïcine provoque un reflux acide chez certaines personnes, donc si vous ressentez cette indigestion régulièrement après avoir mangé des aliments épicés, il vaut mieux éviter. (16)

Les piments font partie de la famille des Solanacées qui regroupe de nombreuses espèces alimentaires habituellement saines, mais qui peuvent causer des réactions allergiques chez certaines personnes. La capsaïcine fonctionne comme un alcaloïde, donc si vous ressentez des symptômes tels que des douleurs articulaires, des rougeurs sur la peau, des problèmes digestifs ou toute inflammation, il est possible que vous soyez allergique à cette famille d’aliments.

Récapitulatifs sur la capsaïcine

  • La capsaïcine est un composé qui se trouve dans presque tous les types de piments, responsable de la sensation de chaleur.
  • La capsaïcine stimule au premier contact les récepteurs VR1 provoquant une douleur et ensuite par contact prolongé inhibe, désensibilise les récepteurs entraînant un effet analgésique. Une déplétion en substance P participerait à cet effet analgésique. (source : pharmacorama.com)
  • C’est un outil important dans la lutte contre le cancer, ayant des effets anticancéreux et protecteurs contre les différents types de cancers notamment le cancer du poumon, cancer de l’estomac, le lymphome d’effusion primaire et le cancer du sein.
  •  D’autres avantages pour la santé de la capsaïcine incluent sa capacité à soulager la douleur, à diminuer la fréquence des algies vasculaire de la face, à traiter le psoriasis, à contrôler le diabète et à vous aider à perdre du poids.
  •  La mesure de la quantité de capsaïcine dans les piments peut généralement être déterminée par leur niveau de « chaleur », qui est défini par l’échelle de Scoville. Sur cette échelle, le Carolina Reaper se classe le plus haut.
  •  Il est important de commencer la consommation doucement et de savoir que votre corps peut réagir négativement, surtout au début. Consultez votre médecin immédiatement si des complications graves surviennent.

Source  : draxe.com
Crédit photo: pixabay.com