Bienfaits de l’aromathérapie : 9 avantages de cette thérapie complémentaire

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?

L’aromathérapie consiste en l’utilisation systématique d’huiles essentielles pour l’accompagnement et la prévention de différents troubles. C’est une thérapie complémentaire faite pour accompagner l’individu dans sa globalité en assistant le corps dans ses fonctions régénératrices et d’auto-guérison.

De manière générale, l’aromathérapie peut être appliquée de trois manières :


  • Diffusion : pour parfumer et désinfecter l’air d’une pièce
  • Inhalation directe : pour lutter contre les infections respiratoires et les congestions, favoriser l’expectoration et bénéficier des bienfaits psychologiques
  • Application topique : effectuer des massages, appliquer à l’aide de compresses et à ajouter dans un bain pour des bienfaits cutanés.

Les molécules des huiles essentielles sont absorbées par la peau ou par les poumons lors de la respiration, et entrent ainsi dans le réseau sanguin. Ainsi, elles circulent dans l’intégralité du corps et peuvent apporter des bienfaits. De plus, comme ces huiles sont très concentrées, de petites quantités sont nécessaires pour en ressentir les effets. De ce fait, elles doivent également être diluée dans des huiles neutres avant leur utilisation : des huiles communément utilisées sont celles de noix de coco ou de jojoba.

 

L’aromathérapie, pour qui ?

Les huiles essentielles peuvent être utilisées contre des maux très variés, ainsi, des personnes souffrant de problèmes différents peuvent bénéficier de leurs bienfaits. De nombreuses études sont menées en relation à l’aromathérapie, et celles-ci ont conclu qu’elle peut être favorable pour les personnes souffrent de :

  • Stress chronique ou anxiété
  • Dépression
  • Insomnie pou autres troubles du sommeil
  • Douleurs musculaires
  • Douleurs articulaires
  • Problèmes de digestion
  • Symptôme prémenstruel ou symptômes de la ménopause
  • Problèmes de la peau comme les irritations, les hématomes, les cicatrices, la cellulite ou l’acné
  • Fluctuations de la glycémie
  • Cancer
  • Fatigue chronique

 

Bienfaits de l’aromathérapie : les 9 avantages les plus reconnus scientifiquement

  • Favorise la relaxation

Beaucoup d’études ont montré que certaines huiles essentielles, telles que la camomille romaine et la lavande, peuvent aider les individus stressés ou anxieux à se relaxer (1). L’odeur de la lavande semble avoir un effet universel de relaxation, qui calme l’activité du système nerveux sympathique, responsable de la réponse combat-fuite.

En effet, une étude a trouvé que ses participants qui recevaient un suivi en aromathérapie avaient remarqué des améliorations dans leur humeur, des niveaux de stress et d’anxiété moins importants, et une attitude plus positive directement suite à la thérapie (2).

Si vous êtes nouveau à l’aromathérapie, une bonne première approche est de mettre quelques gouttes d’huile essentielle contre l’anxiété dans un bain tiède. Par exemple, ajouter entre cinq et sept gouttes d’huile essentielle de lavande est une excellente manière de gérer le stress du quotidien.

Les meilleures huiles essentielles contre l’anxiété sont : la lavande, la rose, le vétiver, l’ylang ylang, la bergamote et la camomille romaine.

  • Amélioration de la qualité du sommeil

Puisque beaucoup d’huiles essentielles favorisent la relaxation, il s’en suit que beaucoup d’entre elles sont bénéfique à la qualité du sommeil. En effet, les troubles du sommeil sont avant tout liés au stress et à l’anxiété, et ces huiles peuvent donc favoriser l’endormissement. Ainsi, les mêmes huiles mentionnées lors du dernier point peuvent aussi aider les personnes souffrant d’insomnie et du syndrome des jambes sans repos, par exemple.

Vous aimerez aussi :  Les trois trésors de l'herboristerie chinoise

Environ une heure avant d’aller vous coucher, essayez de diffuser des huiles essentielles dans votre chambre en utilisant une bougie d’aromathérapie ou un diffuseur (en y mettant environ 10 gouttes). Cela ne parfumera pas tout simplement votre chambre, mais vous aidera aussi à trouver le sommeil : en effet, les particules inhalées auront des effets calmants sur le cerveau.

  • Accompagnement des problèmes respiratoires

Certaines huiles utilisées dans l’aromathérapie ont des propriétés antiseptiques qui aident à débarrasser l’air de bactéries, de champignons et de moisissures qui peuvent contribuer à des problèmes respiratoires comme la congestion, la toux et les éternuements.

Des études ont démontré que les huiles faites à base d’agrumes peuvent améliorer la fonction immunitaire et réduire la fatigue associée aux états dépressifs.

En diffusant des huiles essentielles chez vous, en les inhalant directement ou en les appliquant sur votre torse après les avoir diluées, certaines huiles essentielles peuvent aider à faciliter la respiration : elles luttent contre les sinusites, les allergies, les rhumes, les toux et la fatigue chronique. Notamment, le huiles de basilic et arbre à thé sont excellentes contre les allergies ; et les huiles de clou de girofle, d’hysope, de thym et de baies de genévrier sont efficaces contre les maux de gorge. Les huiles essentielles de menthe poivrée, eucalyptus et citron sont utiles face à ces deux problèmes.

  • Favorable à la santé de la peau

En les appliquant sur la peau après les avoir diluées, les huiles essentielles peuvent réduire l’acné, les pellicules, les champignons, les démangeaisons et les inflammations. Elles peuvent aussi faciliter la guérison de certaines blessures. En particulier, l’huile essentielle d’arbre à thé est très connue pour son efficacité face aux problèmes cutanés grâce à ses fonctions antibactériennes, antiseptiques, antifungiques et nettoyantes (3).

D’autres huiles d’aromathérapie très utiles pour les problèmes de peau sont : les huiles essentielles de lavande, de baies de genévrier, de sauge sclarée, de citron et d’orange.

  • Aide à gérer les symptômes et effets secondaire du cancer

L’aromathérapie est utilisée par les personnes souffrant du cancer avant tout comme un moyen de soutien afin de réduire le stress, réduire les douleurs ou améliorer leur bien-être de manière générale.

D’abord, l’aromathérapie peut être utilisée pour lutter contre certains symptômes liés au traitement contre le cancer, notamment les nausées, la fatigues, les douleurs, la dépression ou l’insomnie. L’utilisation des huiles essentielles de gingembre, de lavande, de géranium, de rose, de néroli ou de sauge sclarée est particulièrement reconnue.

Une étude a trouvé que l’aromathérapie aidait les personnes souffrant de cancer à lutter contre les douleurs, l’anxiété et la dépression : en effet, après une séance de 60 minutes d’aromathérapie avec de l’huile essentielle de lavande, les patients avaient une tension artérielle moins élevée, des symptômes de douleurs moins importants et une amélioration de leurs sentiments de bien-être (4).

  • Calme les douleurs et les inflammations

Pour aider à relaxer des muscles crispés ou des articulations endolories, ou pour lutter contre les maux de tête, une combinaison de différentes huiles essentielles pourrait être utile.

Vous aimerez aussi :  Phobie infantile: Comment la sophrologie peut vous aider

Notamment, les huiles essentielles de gingembre, de myrrhe, de curcuma et d’orange sont connues pour leur efficacité contre l’arthrose. De même, vous pouvez utiliser les huiles essentielles pour pratiquement tous les types de douleurs, notamment celles de menthe poivrée, d’encens et de romarin.

  • Réduit la fatigue chronique et favorise la concentration

Il semblerait que l’aromathérapie pourrait aider à lutter contre les problèmes de concentration et la fatigue chronique, ainsi favorisant les capacités à résoudre des problèmes et améliorant l’humeur des individus. Lors d’une étude, les participants étaient exposés pendant quelques minutes soit à l’arôme de l’huile essentielle de lavande (considérée relaxante) ou de romarin (considérée stimulante).

Même si les personnes qui avaient été exposées à la lavande se sentaient plus fatiguées, cette huile luttait efficacement contre le stress, ce qui leur permettait de mieux se concentrer sur les tâches à compléter (dans ce cas, des exercices de maths). En ce qui concernait le groupe romarin, ils montraient des niveaux plus importants de vigilance et de concentration, tout en ayant des niveaux d’anxiété réduits (5).

  • Augmente la libido

L’aromathérapie est utilisée depuis longtemps pour améliorer la libido, puisqu’elle peut donner de l’énergie en augmentant la circulation sanguine et en traitent les dysfonctionnements sexuels. Des huiles essentielles communément utilisées en aromathérapie pour lutter contre les déséquilibres hormonaux et la santé sexuelles sont celles de sauge sclarée, de romarin, de géranium, d’ylang ylang, de néroli et de santal.

  • Favorise la digestion et réduit les nausées

Les huiles essentielles de gingembre, de curcuma, de pamplemousse, de menthe poivrée, de citron, de camomille romaine et d’eucalyptus peuvent aider à lutter contre les reflux, les ulcères, les indigestions, les nausées matinales et les douleurs d’estomac liées au syndrome prémenstruel.

Une étude menée en 2015 a trouvé que les huiles essentielles de gingembre et de curcuma ont des activités gastro protectives, voire même du potentiel anti-ulcères. En effet, ces deux huiles essentielles ont des quantités importantes d’enzymes anti-oxydantes qui aident à lutter contre la nécrose, l’érosion et l’hémorragie des parois de l’estomac, aidant ainsi à efficacement réduire les douleurs d’estomac (6).

 

Contre-indications

Il est avant tout toujours conseillé de consulter votre médecin avant d’utiliser des huiles essentielles, surtout si vous avez des problèmes de santé préexistants. De manière générale, il n’est pas conseillé d’ingérer des huiles essentielles. De même, faites attention à acheter des huiles pures pour pratiquer l’aromathérapie : la qualité est d’importance majeure non seulement pour leur efficacité, mais aussi pour votre santé.

Les huiles essentielles peuvent provoquer des réactions allergiques, il est donc important de faire un test sur une petite zone de votre peau avant d’utiliser l’huile de marjolaine pour la première fois. Mettez quelques gouttes d’huile sur votre poignet ou votre coude, placez un pansement dessus, puis vérifier la zone au bout de 24 heures. Si la peau est rouge/irritée, ou vous gratte, n’utilisez pas cette huile essentielle.

 


Crédit photo : maxpixel.freegreatpicture.com