Propriétés et mode d’emploi de l’arnica

Arnica – Arnica montana Composée

Synonymes : plantain des Alpes, herbe aux chutes, tabac des montagnes. Croît dans les hautes montagnes (Alpes, Vosges, Forêt-Noire…).

Parties utilisées : racine, feuilles et fleurs


Principaux constituants : acide malique, arnicine, matière grasse, silice à qui elle devrait ses vertus thérapeutiques (en rapport avec le système nerveux, la peau, le métabolisme sanguin).

Propriétés :

Usage interne :

  • stimulant cérébral chez les traumatisés (stupeur, prostration)
  • stimulant au système nerveux (fleurs)

Usage externe :

  • s’oppose aux ecchymoses.

Indications :

Usage interne :

  • coqueluche
  • artériosclérose, spasmes artériels (Dani Hervouet)
  • contusions
  • certaines

Usage externe :

  • tous les traumatismes : contusions, hématomes, foulures, déchirures musculaires (voie externe et, si nécessaire, par voie interne).

Comment l’utiliser

Usage interne : à employer avec précautions : peut provoquer des tremblements, des étourdissements, secousses nerveuses, spasmes

  • 5 g de feuilles ou, de préférence, de fleurs, pour un litre d’eau, en infusion.

Chez un blessé, n’en donner que par petites tasses jusqu’à recoloration du visage et retour d’un bon pouls


Quelques lectures intéressantes:

  • racine ou feuilles en décoction : 10 à 20 g par litre d’eau. Bouillir 15 minutes. 2 tasses par jour dans la coqueluche (adultes) et certaines paralysies.

Recette de la teinture d’arnica :

  • fleurs d’arnica  25 g
  • girofle 5 g
  • cannelle 5 g
  • semences d’anis 50 g
  • alcool à 90° 1/2  litre
  • laissez macérer 8 jours puis filtrez à travers un linge. Gardez hermétiquement bouché
  • 1 cuillerée à café dans 1/2 verre d’eau sucrée, 2 ou 3 fois par jour

teinture-mère d’arnica : 10 gouttes dans un peu d’eau, 3 fois par jour.

Usage externe :

  • 2 cuillerées à soupe de fleurs dans un litre d’eau. Bouillir 5 minutes. En compresses chaudes, sur les contusions (sans plaies)
  • teinture : une cuillerée à café dans un verre d’eau, en compresses sur contusions sans plaies

ou :

  • teinture d’arnica: 20 g
  • glycérine: 50 g
  • eau: 60 g
  • en octions ou pommade à l’arnica.

Crédit photo: jardin-secrets.com

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com