Ananda Balasana : posture du bébé heureux

Ananda Balasana appelée la posture du bébé heureux en français est considérée comme une position où il faut se plier vers l’avant ainsi qu’un exercice efficace pour les abdominaux. Cet asana est très utile pour se détendre et relaxer l’esprit jusqu’à ce qu’il soit complètement calme.

En faisant quelques étirements peu intenses en prenant la posture du bébé heureux avant de se coucher, vous sentirez la tension qui s’efface de vos hanches et du bas de votre dos et vous vous sentirez bien plus détendu.

Ananda Balasana : posture du bébé heureux


Lorsque vous faites la posture du bébé heureux lors de votre séance de yoga, vous devriez utiliser des accessoires tels qu’une couverture pliée pour soutenir votre nuque. Bien que cet asana soit considéré comme assez simple et sans danger pour les débutants aussi bien que personnes expérimentées, utiliser une couverture sous votre tête et vos épaules vous permettra de mieux faire cette posture.

Étapes :

  1. Pour commencer, mettez-vous en position allongée sur le dos. En respirant profondément, pliez les genoux et amenez-les près de votre poitrine, pour que vos jambes appuient légèrement sur votre ventre.
  2. Prenez une profonde respiration et, avec vos mains, attrapez le côté externe de vos pieds. Si vous trouvez que cette étape est difficile, vous pouvez vous servir d’une ceinture de yoga ou d’une simple écharpe que vous nouez autour de vos pieds, et attrapez l’autre bout avec vos mains. Écartez les genoux un peu plus que la taille de votre torse et placez-les sous vos bras.
  3. Faites en sorte de placer chaque cheville plus haut que vos genoux pour que vos tibias forment un angle droit par rapport au sol. En utilisant vos talons et sans trop forcer, fléchissez vos pieds jusqu’à vos mains et poussez un peu. Vos mains doivent être entraînées vers le bas par vos pieds pour créer une résistance.
  4. Vos cuisses doivent être amenées près du torse et le coccyx doit être bien poussé contre le tapis de yoga pour étirer la colonne vertébrale. Le pelvis doit être relâché et détendu et vous devez étirer votre cou pour que la base du crâne soit éloignée des épaules. Assurez-vous que tout au long de cet asana, vos hanches ne décollent pas du sol. Pour y arriver, appuyez le bas de votre dos et votre coccyx dans le sol.
  5. Vous pouvez tenir cette position pendant 30 secondes à une minute. Pour sortir de cette posture, vous devriez expirer, relâcher vos pieds et les reposer sur le tapis. Une fois que vous avez fait toutes les étapes de la posture du bébé heureux, vous pouvez vous détendre un peu plus pendant quelques respirations.

Précautions à prendre :

Comme avec toutes les postures de yoga, vous devriez bien suivre les étapes pour faire correctement Ananda Balasana et ne pas vous blesser ou empirer l’état d’une blessure existante.


Quelques lectures intéressantes:

  • Évitez par exemple de faire cet asana si vous êtes enceinte ou que vous avez une blessure au genou.
  • Si vous avez une blessure au cou ou à la nuque, utilisez une couverture épaisse pliée pour soutenir la tête.
  • Assurez-vous également que votre colonne vertébrale soit bien droite lorsque vous prenez cette position pour ne pas vous blesser. C’est important, parce que si votre dos est courbé, soit arrondi soit creusé, vous pouvez vous blesser.
  • Cette pose comprend aussi une inversion modérée, alors un élève de yoga qui suit le cycle de la lune devrait éviter de pratiquer cet asana s’il a une pression artérielle élevée.

Conseils pour les débutants :

Lorsque vous pratiquez cet asana, vous aurez sûrement tendance à appuyer le bas de votre dos contre le sol tout en arrondissant votre coccyx vers le plafond. Cependant, il est important de garder le coccyx bien contre le sol et d’essayer de laisser un petit espace entre le sol et les lombaires. Pour garder votre coccyx contre le sol, le fléchissement de la hanche doit être bien fait et un peu intense. Un bon conseil pour les débutants qui ont du mal à tenir leurs pieds est d’utiliser une ceinture ou une sangle de yoga pour ne pas avoir à attraper leurs pieds avec leurs mains.

Les bienfaits pour le corps :

  • Cette position aide à bien ouvrir les hanches, et à renforcer les bras qui doivent compenser la gravité. Cette posture fonctionne donc comme une position de flexion des bras pour renforcer les biceps.
  • Cette position relâche la tension qui se trouve en bas du dos.
  • En plus des hanches, elle aide à ouvrir les épaules et la poitrine.
  • La posture du bébé heureux étire également l’aine, la colonne vertébrale, le dos, l’intérieur des cuisses et les muscles ischio-jambiers sans trop forcer ou tirer.
  • Elle permet une compression de l’estomac.
  • Elle relaxe l’os du sacrum.

S’accroupir est une très bonne manière d’améliorer la santé du plancher pelvien. Si vous n’arrivez pas à vous accroupir ou à faire un squat pendant que vous êtes debout, vous pouvez essayer la posture du bébé heureux, qui correspond à la même position mais allongé, et c’est du coup plus facile d’étirer les hanches sans risquer de se faire mal.

Les débutants qui sont fatigués ressentiront une douleur lorsqu’ils arrêtent de tirer sur leurs pieds en effectuant cet asana. Toutefois, ce n’est pas grave puisque le poids des jambes peut suffire à rendre cette position efficace. Elle peut donc être utile pour les athlètes avant de faire leur séance de sport ou leur entraînement. Cela s’explique parce qu’elle permet d’étirer doucement l’intérieur de la cuisse sans créer une tension ou une pression au niveau du dos.

Les applications thérapeutiques :

  • La posture du bébé heureux aide à soulager la fatigue et le stress, pas seulement du corps mais également de l’esprit.
  • Effectuer cet asana aide aussi à faire baisser le rythme cardiaque, pour que l’esprit soit bien détendu et calme.
  • Toutefois, pour vous rendre compte de ces bienfaits, il faut pratiquer cette posture régulièrement.

Les variations :

Vous pouvez la pratiquer contre un mur ou utiliser une ceinture ou une sangle pour tenir les pieds. Vous pourriez aussi attraper vos cuisses par derrière si vous avez du mal à tenir vos pieds avec vos mains.

Une autre variation de la posture du bébé heureux et d’attraper ses mains derrière ses genoux.

Les positions préparatoires :

Les positions à faire après :

 

Source et crédit photo:

yogawiz.com

mobilesport.ch

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com