Allergie aux agrumes

Les agrumes appartiennent à la famille des Rutacées qui comporte de nombreux fruits provenant d’arbres à feuilles persistantes ou de buissons épineux du genre citrus : orange, pamplemousse, citron, mandarine, tangerine, lime (ou limette). Des hybrides ont été obte­nus entre mandarine et citron (temple), pamplemousse et citron (tangelo), limette et tangérine donnant un fruit presque dépourvu de graines (clémentine).

Allergie aux agrumes: Symptômes

La manipulation de ces fruits peut entraî­ner une dermatite de contact par action des terpènes contenus dans la pulpe et surtout l’écorce (d-limonène et carotène).

On décrit des aphtes sans rapport avec l’allergie et, exceptionnellement, des thrombopénies immuno-allergiques.


Plusieurs auteurs japonais ont détecté des IgE dirigées contre le citron chez les enfants et les adultes atteints d’allergies alimentaires ou de dermatite atopique.

En Europe, l’allergie IgE-dépendante aux agrumes est une éventualité assez rare.

Diagnostic des allergies aux agrumes

Si vous ou votre enfant présentez une réaction, votre médecin fera un test cutané et vous informera des allergies possibles aux fruits. Un test de piqûre cutanée consiste en une piqûre simple à l’aide d’une aiguille qui insère une petite quantité de l’allergène soupçonné. Si vous êtes allergique, vous développerez une bosse avec un “anneau” rouge autour en 15 à 20 minutes.

Si votre enfant est trop jeune pour vous dire s’il est gêné par un fruit, surveillez de près les nouveaux ingrédients que vous lui apportez et surveillez ses réactions.


Quelques lectures intéressantes:

Appelez immédiatement un médecin si vous soupçonnez une anaphylaxie. Si votre allergie est grave, votre médecin vous recommandera d’emporter un EpiPen avec vous.

Aliments à éviter

Si vous pensez que vous ou quelqu’un de votre famille est allergique ou sensible aux agrumes, adopter un régime alimentaire sans agrumes est la meilleure façon d’éviter toute complication. Évitez les aliments suivants contenant des agrumes :

Évitez tout ce qui est agrumes crus et jus d’agrumes. Vérifiez également l’étiquette lorsque vous achetez d’autres types de jus, car il arrive parfois que du jus d’agrumes soit mélangé pour apporter des vitamines.
Évitez les agrumes non mûrs ou fraîchement cueillis. Les agrumes non mûrs peuvent être irritants, plus que les fruits mûrs.
Évitez les pépins et les pelures d’agrumes. Les gens ajoutent souvent des zestes d’agrumes à leur cuisson au four et à leurs salades.

Renseignez-vous toujours sur les ingrédients lorsque vous mangez au restaurant ou chez quelqu’un d’autre.

Évitez les bonbons à saveur artificielle et les suppléments de vitamine C, car ils utilisent souvent des arômes d’agrumes.

Certes les agrumes peuvent provoquer des réactions lorsqu’ils sont consommés crus, mais de nombreuses personnes peuvent les consommer en toute sécurité lorsqu’ils sont cuits. La cuisson désactive les protéines allergiques dans de nombreux cas.

Vous pouvez également essayer des herbes comme la verveine citronnée et le sumac comme substituts à la saveur acidulée des agrumes, si une recette exige des agrumes ou du zeste.

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com