Currently set to No Index
Currently set to Follow

Accident vasculaire cérébral (avc): Symptômes, Causes et Traitements

Tête | Médecine d’urgence | Accident vasculaire cérébral (avc)

Description

Un accident vasculaire cérébral (AVC) se caractérise par une perte rapide de la fonction cérébrale causée par une perturbation de l’approvisionnement en sang au cerveau.

Il existe 2 types d’AVC.


  • Le plus commun, de type ischémique résulte d’un blocage dans une artère.
  • L’autre de type hémorragique survient lorsqu’une fuite se produit dans les vaisseaux sanguins ou qu’ils éclatent.

Les accidents ischémiques cérébraux peuvent être causés par des artères obstruées. La graisse, le cholestérol et d’autres substances s’accumulent sur les parois des artères, formant une substance collante appelée plaque.

Les symptômes d’un AVC dépendent de la partie du cerveau endommagée.

Dans certains cas, une personne peut ne pas savoir qu’elle a eu un accident vasculaire cérébral.

Un mal de tête peut survenir, surtout si l’AVC est causé par un saignement dans le cerveau.

Les symptômes peuvent inclure:

  • confusion ou perte de mémoire
  • difficulté à avaler,
  • difficulté à écrire ou lire;
  • étourdissements ou une sensation anormale de mouvement (vertige),
  • perte d’équilibre et de coordination,
  • engourdissements ou picotements d’un côté du corps,
  • difficulté à parler et à marcher.
  • Affaissement d’une partie du visage

Causes et facteurs de risque

Un accident vasculaire cérébral hémorragique survient lorsqu’un vaisseau sanguin dans une partie du cerveau devient faible et éclate, provoquant une fuite de sang dans le cerveau.


Quelques lectures intéressantes:

Les facteurs de risque de l’AVC comprennent:

  • antécédents personnels ou familiaux de crise cardiaque et accident vasculaire cérébral,
  • hypertension artérielle,
  • cholestérol élevé,
  • tabagisme ou exposition à la fumée secondaire,
  • diabète,
  • excès de poids ou obésité;
  • inactivité physique,
  • maladies cardiovasculaires, notamment l’insuffisance cardiaque,
  • anomalie cardiaque,
  • infection du coeur, ou rythme cardiaque anormal,
  • utilisation de contraceptifs oraux ou de traitements hormonaux qui incluent les oestrogènes,
  • la consommation abusive d’alcool,
  • l’utilisation de drogues illicites telles que la cocaïne et les amphétamines.

Diagnostic et traitement

Afin d’aider à déterminer la cause d’un accident vasculaire cérébral suspecté, un scanner ou une IRM du cerveau sont souvent réalisés.

Le traitement d’urgence de l’AVC dépend s’il s’agit d’un accident vasculaire cérébral ischémique induisant le blocage d’une artère, ou d’un accident vasculaire cérébral hémorragique impliquant un saignement dans le cerveau.

Pour traiter un accident vasculaire cérébral ischémique, les médecins doivent restaurer rapidement le flux sanguin vers le cerveau. Le traitement d’urgence des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques se concentre sur le contrôle des saignements et la réduction de la pression dans le cerveau.

La chirurgie peut également être utilisée pour réduire les risques futurs….




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com