Les organes et les canaux en Ayurveda

La voie de l’absorption à l’excrétion est constituée de multiples systèmes de canaux dans le corps. Dans le système de 15 canaux, certains connectent le monde extérieur au corps au monde intérieur au corps. Sept de ces canaux sont respiration, nourriture, sperme/ovule, urine, selles, sueur liquide menstruel. Sept canaux dans lesquels la matière circule sont intérieurs au corps. Ils véhiculent sept types basiques de tissu dans le corps, à différentes étapes de transformation. Un canal interne est destiné au mouvement du mental (manas). C’est un canal neuronal dans lequel le mouvement de manas mène à la connaissance des autres qualités du soi (ôtmûn).

Outre ces canaux qui véhiculent des matériaux, il y a cinq ouvertures des organes des sens connectés avec le canal du mental d’une part, et le monde extérieur d’autre part. L’obstruction de ces canaux provoque le dysfonctionnement du corps, ou est produit par lui.

 

canaux-ayurveda

 

Les signes matériels de dysfonctionnement et les germes des maladies consistent dans l’accumulation ou la rétention d’ama, qui est les déchets, ou la matière non nécessaire dans le corps. Ama (lit. ce qui n’est pas mûr, ndt) est la présence de la nourriture non digérée et l’absorption de matériaux toxiques dans le corps.Toutes les maladies induites de façon externe sont inévitablement produites par ama. L’absence d’ama est un signe de bien-être qui se manifeste dans le rayonnement d’une personne en bonne santé. Le contraire d’ama, la formation matérielle vitalisante à l’origine de cet éclat est appelée ojas. L’abondance d’ojas s’exprime par une force débordante, une clarté et une concentration du mental et du corps.

Vous aimerez aussi :  La fugue: que signifie t'elle ?

Toutes les formations substantielles jouent un rôle dans la construction et la conservation d’un être humain. L’évolution même est l’expérimentation des substances, pour créer de possibles et de plausibles combinaisons. La terre, l’eau, le feu, l’air et l’éther se sont mélangés, formés et stabilisés, dans des formes matérielles très variées.

A n’importe quelle étape évolutive, les formations naturelles, matérielles et organiques, qui sont arrivées à un cours d’évolution fécond et varié, ont contribué à l’évolution à un stade supérieur. La fécondité de toutes les formes de vie, ainsi que des formes inanimées, intéresse l’homme grâce à l’unité du processus évolutif. Il n’est pas étonnant qu’il n’y ait pas de substance dépourvue d’utilité médicinale pour l’homme.

Aujourd’hui, quelques substances naturellement évoluées suffisent à corriger le dysfonctionnement interne. Les minéraux, les plantes et les animaux constituent un grand entrepôt de nourriture adéquate, ainsi que de remèdes. Les éléments de ce fonds sont en fait collectivement responsables de la constitution et de la conservation d’une personne. Pour n’importe quel besoin, nous devons seulement réaliser l’absorption appropriée de tel ou tel produit naturel. La sélection des produits naturels à des fins diététiques et médicinales est un autre aspect important de l’Ayurveda.