Comment activer le feu digestif? 6 conseils pour activer « Agni »

Améliorez votre digestion en contrôlant votre feu digestif

Agni (qui signifie feu digestif en sanskrit) est un des concepts les plus importants en Ayurveda: il est considéré comme vital. Situé dans l’intestin grêle, Agni permet d’absorber correctement les nutriments tout en faisant le tri dans ce  que nous consommons en éliminant les éléments en trop. Dans cet article, nous verrons ce qu’est précisément Agni, la différence entre « Agni fort » et « Agni faible » et comment activer le feu digestif.

Qu’est ce que « Agni » ou « feu digestif »?

Agni se réfère essentiellement à notre capacité à traiter les aliments. Lorsqu’on le regarde dans un aspect plus large, «Agni» se réfère à notre capacité à traiter tous les aspects de notre vie, ce qui comprend la nourriture, les expériences, les impressions sensorielles et la mémoire. En d’autres termes, Agni ou le feu digestif est responsable de l’absorption des nutriments et d’autres éléments essentiels requis par le corps lorsqu’il brûle les déchets.

« Agni fort » vs « Agni faible »

Nous avons tous des capacités digestives différentes, mais alors, comment savoir si vous digérez correctement vos aliments?

Lorsque notre «agni» est fort, nous pouvons digérer les aliments de manière plus efficace, tandis que si notre agni est faible, notre corps ne digère pas bien les aliments, créant des résidus toxiques ou «ama» (toxines) qui se logent profondément dans nos cellules. Après avoir mangé, si vous vous sentez rassasié(e) et revigoré(e), cela signifie que vous digérez correctement vos aliments. Vos mouvements intestinaux seront également bien formés et précis, et vous aurez faim peu de temps après vous être réveillé. Un «agni» fort conduit donc à une excellente santé et bien-être, alors que l’accumulation d’ama peut entraîner une lente détérioration du corps.

Vous aimerez aussi :  Massage ayurvédique de la tête: Comment procéder ?

En revanche, si vous éprouvez de l’épuisement, de la léthargie, de la douleur ou de l’inconfort après avoir mangé, c’est que vous ne digérez pas correctement les aliments. Certains autres signaux comme la constipation, la diarrhée, le manque d’appétit et une sensation globale de lenteur, signifient également que les aliments ne sont pas bien digérés.

L’Ayurveda suggère de manger en fonction de la constitution de son corps. En outre, mis à part le fait de déterminer comment manger en fonction de votre constitution, «agni» décide comment et ce que nous devrions manger. Notre «agni» ou «feu digestif» peut être compromis si nous mangeons trop, pas assez ou si nous mangeons les mêmes aliments toute l’année, quelle que soit la saison, si on boit trop d’eau avec les repas, mange à des moments irréguliers, si nous nous couchons tard et si nous ne faisons pas d’exercice.

: Comment activer le feu digestif: 6 Conseils pour activer le feu digestif

  • Suivez les signaux de votre corps et ne mangez que lorsque vous avez faim. Résistez à l’envie de grignoter tout au long de la journée, car votre corps a besoin de temps pour digérer votre repas précédent.
  • Bougez régulièrement. Faire un peu d’exercice quotidiennement est essentiel, que ce soit du yoga ou une marche quotidienne, ou les deux. Cependant, ne faites pas d’exercice dans les deux à trois heures suivant votre repas sinon vous ne digérerez pas complètement.
  • Mangez des aliments qui équilibrent votre type de corps, variez votre alimentation selon les saisons et mangez dans des proportions appropriées. Ne mangez pas plus de nourriture que votre estomac peut accueillir, car nous ne pouvons pas le digérer correctement. Le corps a tendance à produire plus d’acide, provoquant un reflux ou une indigestion. L’Ayurveda conseille de laisser au moins un quart de notre estomac vide pour permettre à notre corps de digérer facilement le repas. Mangez dans une atmosphère décontractée et tranquille, appréciez le goût de ce que vous mangez.
  •  Plusieurs études ont confirmé que la méditation pendant 20 à 30 minutes par jour peut aider à restaurer l’homéostasie du corps, notamment le processus qui contrôle la digestion. Assurez-vous d’inclure la méditation dans votre quotidien.
  • L’Ayurveda considère le «gingembre» comme le remède universel pour la digestion. En raison de ses nombreux bienfaits pour la santé, il a été utilisé pendant des années pour traiter les problèmes digestifs. Le gingembre peut relaxer le muscle lisse des intestins, aidant à soulager les symptômes de gaz et les crampes et à stimuler la digestion.
  •  Le plus grand repas de la journée devrait être le déjeuner du midi. Car c’est à ce moment là que notre corps peut digérer au mieux les aliments: c’est lors de ce repas que notre feu digestif est à son apogée. Plusieurs études ont révélé que notre système digestif sécrète la concentration la plus élevée de «jus digestif» vers midi, ce qui en fait le meilleur moment pour manger le repas le plus important de la journée.
Vous aimerez aussi :  Recette du Kitcheree ou Kitchari

Selon les grands principes ayurvédiques, «nous ne sommes pas ce que nous mangeons, mais nous sommes ce que nous digérons». Par conséquent, notre objectif devrait être de renforcer notre capacité digestive, qui est le fondement d’une bonne santé et vitalité.

C’est plein de bon sens, vous ne trouvez pas ?

Source : ayurvedictalk.com

Crédit photo : flickr.com