6 manières dont votre kiné vous débarrasse de vos problèmes et douleurs

1. Votre kiné peut vous aider avec vos problèmes de genoux

Quelques années de cela, des chercheurs canadiens de l’Université de Western Ontario ont publié une étude historique montrant que la kinésithérapie combinée avec des médicaments était tout aussi efficace que la chirurgie arthroscopique dans le traitement de l’arthrose des genoux.
Les kinésithérapeutes peuvent (dans une majorité de cas) éliminer la source de la douleur au genou en identifiant la cause – par exemple une raideur musculaire dans la zone autour du genou – puis en la traitant avec des exercices ou des étirements.
Votre kinésithérapeute fait une évaluation biomécanique de l’ensemble, depuis la raideur musculaire à la faiblesse musculaire et la façon dont vos articulations fonctionnent.
Sur cette base, il prescrit un plan d’action approprié qui peut inclure le repos ou l’exercice pour calmer l’inflammation et corriger tous les facteurs qui contribuent au problème.
Par exemple si le problème provient d’une démarche déséquilibrée, votre kiné pourra vous prescrire des orthèses. Bien souvent, on dit que les kinés sont très bons pour analyser l’ensemble du « tableau », tandis que les chirurgiens se concentrent uniquement sur l’articulation.

2. Le kiné peut vous enseigner des techniques de respiration

Cette approche globale du corps ne s’arrête au système musculo-squelettique (les articulations et les muscles que nous utilisons pour nous lever et marcher). La kinésithérapie va se montrer également efficace pour les problèmes liés au système nerveux autonome (il régule certaines fonctions automatiques de l’organisme comme les muscles lisses, la digestion, la respiration, les muscles cardiaques ou certaines glandes). Les patients souffrant d’asthme ou d’apnée du sommeil, par exemple, peuvent être traités par des kinés, qui utilisent des exercices de contrôle de la respiration.

Vous aimerez aussi :  épicondylite traitement et exercices faciles de rééducation

3. Le kiné peut soulager les troubles du périnée

Les troubles du périnée après la grossesse peuvent se manifester par des rapports sexuels douloureux, l’incontinence urinaire ou intestinale, ou une douleur à l’aine.
En effet, les muscles du plancher pelvien sont impliqués dans la fonction sexuelle ainsi que la fonction de la vessie et de l’intestin, et ils aident à soutenir la colonne vertébrale et les organes abdominaux.
Le périnée, soumis à rude épreuve pendant la grossesse, doit donc bien souvent être rééduqué après un accouchement.
La rééducation périnéale ne se limite pas à un renforcement musculaire du périnée, elle permet aussi de faire le point sur les habitudes urinaires et sur la défécation. Elle se termine par une rééducation abdominale, qui s’effectue par des exercices respiratoires.
Les exercices respiratoires qui associent la musculation du périnée et du muscle transverse de l’abdomen constituent une bonne technique de rééducation. A pratiquer autant de manière préventive que curative. Mais la sonde a aussi des résultats positifs. La méthode du stop pipi, quant à elle, est à éviter absolument car elle peut engendrer des infections urinaires.
(Source: www.magicmaman.com)

4. Le kinésithérapeute combat l’obésité

Un autre domaine en plein essor est la kinésithérapie orientée sur le «style de vie», avec notamment des soins de santé préventifs et la gestion de la douleur chronique.
Par exemple, les kinésithérapeutes travaillent souvent en collaboration avec les médecins pour traiter les patients obèses, notamment en les sensibilisant sur l’importance de l’exercice physique.

En plus de traiter des problèmes tels que les problèmes de genoux et les tendinites grâce à des techniques de kinésithérapie traditionnelle, votre kiné peut concevoir des programmes d’exercices personnalisés qui ne vont pas brutaliser les articulations vulnérables. Parfois il arrive que votre kiné vous conseille sur le choix de chaussures de soutien et tous les outils qui vont permettre aux patients sédentaires de bouger.
Dans d’autres cas, votre kiné va travailler votre mobilité lorsqu’elle est affectée par le vieillissement ou les effets secondaires de la chimiothérapie.

Vous aimerez aussi :  4 exercices de kinésithérapie pour les douleurs d'arthrite aux épaules

5. Le kiné peut soulager la douleur chronique

Selon la cause, un programme de kinésithérapie peut soulager la douleur chronique en renforçant les muscles qui entourent les articulations ou les muscles douloureux. Une étude danoise portant sur des femmes atteintes d’ostéoporose douloureuse a rapporté amélioration de leur qualité de vie après seulement 10 semaines d’un programme de kinésithérapie visant à améliorer l’équilibre et stabiliser le rachis lombaire.

6. Le kiné peut guérir les maux de dos

Des problèmes tels qu’une mauvaise posture, une fatigue musculaire ou l’arthrite peuvent provoquer des douleurs dorsales. Le traitement dépendra de la source du problème, mais certains principes communs sont applicables. Le kinésithérapeute peut conseiller une approche en trois volets: la gestion du poids (pour réduire le stress sur les articulations), le renforcement musculaire (pour améliorer la mobilité et réduire la récidive) et le «re-patterning» des muscles, notamment des exercices de stretching postural. Cela implique de changer la coordination de tous les muscles, généralement par le biais d’une série d’exercices dynamiques.

Un enjeu d’ordre public

Les étirements et les exercices de renforcement fait à la maison sont cruciales pour le traitement de la plupart des problèmes. Et cela peut empêcher la réapparition de la blessure.
C’est un enjeu d’ordre public au regard de notre politique de prise en charge, garder notre population vieillissante mobile et en bonne santé