Vrischikasana : posture du scorpion (explications et vidéo)

La posture du scorpion, ou Vrischikasana en sanskrit est une position d’équilibre sur les avant-bras, où il faut pencher le dos en arrière.

Elle est faite pour gagner en force et en souplesse. C’est l’un des asanas les plus difficiles à maîtriser et il devrait être tenté uniquement par les élèves de yoga de niveau avancé.

Cette position cible le dos, les hanches, l’abdomen et les jambes et elle est très efficace pour raffermir le corps. Etant donné que c’est une posture difficile, il est recommandé de demander conseil à son médecin avant de la tenter. Et il faut consulter un professeur de yoga qui puisse vous apprendre les étapes à suivre en vrai, pour ne pas risquer de vous blesser.


Étapes :

Vrischikasana : posture du scorpion

  1. Commencez par faire la posture du dauphin (aussi connue comme posture du demi-chien) Catur Svanasana. Elle ressemble à la position du chien tête en bas, mais au lieu de répartir le poids de votre corps uniquement sur vos mains et pieds, vous le portez avec les avant-bras également.
  2. Inspirez et levez votre jambe droite aussi haut que possible. Vous êtes maintenant en position de Tri Pada Adho Mukha Svanasana, ou chien tête en bas à trois pattes.
  3. Amenez lentement cette jambe vers l’arrière, puis soulevez l’autre jambe du sol également. A partir de cette étape, votre corps doit seulement reposer sur vos mains, vos avant-bras et vos coudes.
  4. Trouvez votre équilibre.
  5. Penchez le dos vers l’arrière en le courbant et essayez d’approcher vos pieds de votre tête, autant que possible, en pliant les genoux. Vos muscles abdominaux doivent être bien stables pour que vous ne risquiez pas de perdre l’équilibre.
  6. Votre tête doit continuer à être vers l’avant, fixez votre regard sur un point imaginaire au niveau du sol, devant vos bras.
  7. Tenez cette posture pendant quelques respirations.
  8. Expirez et reprenez lentement la position de départ.

Précautions à prendre :

  • Tout d’abord, si vous n’avez pas beaucoup pratiqué cet asana, c’est une bonne idée de s’entraîner sous la supervision d’un professionnel du yoga.
  • Ne tentez pas cet asana avant que votre professeur vous dise que vous êtes prêt.
  • Vous ne devriez pas effectuer cette posture si vous souffrez de problèmes à la hanche ou au dos.
  • Si vous avez déjà eu des problèmes de santé cardiovasculaire, évitez de faire la posture du scorpion.
  • Les personnes qui souffrent de pression artérielle élevée ou de vertiges devraient aussi l’éviter.

Conseils pour les débutants :

Voici quelques conseils pour les débutants qui souhaitent effectuer Vrischikasana. Au départ, vous aurez sûrement du mal à trouver votre équilibre pour garder les jambes en l’air et ne reposer que sur les avant-bras.


Quelques lectures intéressantes:

Essayez de faire la posture du scorpion près d’un mur, d’un fauteuil ou d’autre chose qui puisse vous soutenir. Et lorsque vous balancez vos jambes vers le haut, vous pouvez vous servir de ce soutien pour ne pas tomber. Une fois que vous avez trouvé votre équilibre, vous pouvez plier vos jambes pour arriver en position de Vrischikasana.

Les bienfaits pour le corps:

  • Vrischikasana est une très bonne manière de renforcer le dos et le torse ainsi que de se débarrasser des graisses résistantes dans ces parties du corps.
  • Elle aide aussi à renforcer les bras et les épaules.
  • Elle permet d’avoir un meilleur équilibre.
  • C’est une très bonne posture pour améliorer la souplesse de la colonne vertébrale.
  • Elle aide à être plus endurant.

Les applications thérapeutiques :

  • Cette posture d’inversion permet une meilleure circulation sanguine dans le cerveau, elle peut donc aider à améliorer la mémoire et la concentration.
  • Elle stimule aussi les follicules capillaires du crâne et peut être utilisée pour stopper, ou au moins ralentir la chute des cheveux.
  • Elle aide aussi à soulager le stress et la tension qui s’accumulent dans les épaules et la colonne vertébrale.
  • Lorsque Vrischikasana est effectuée correctement, sous la supervision d’un professeur de yoga, elle peut aussi être utilisée pour traiter des problèmes comme des hernies discales.

Les variations :

  • Au lieu de faire cet étirement en vous reposant sur vos avant-bras, vous pouvez le faire en faisant l’équilibre sur les mains. Cette variation accentue énormément la difficulté de cette position et ne doit être tentée que lorsque vous maîtrisez parfaitement la version de base de la posture du scorpion.
  • Comme mentionné plus haut, vous pouvez aussi vous servir d’un mur comme appui pour vous soutenir lorsque vous levez les jambes. Cela permet aux élèves peu expérimentés de faire cette pose plus facilement.
  • Vous pouvez aussi lier vos mains, en entrelaçant vos doigts, pour avoir un meilleur équilibre.
  • Une autre variation populaire de la posture du scorpion est la posture du scorpion sauterelle, qui se fait avec les bras derrière le dos et le menton touchant le sol ou le tapis de yoga. Pour cette variante, le poids de votre corps repose sur vos avant-bras, vos épaules, votre cou et votre menton.

Les positions préparatoires :

Il existe de nombreuses poses préparatoires. Le but principal de cet asana est de préparer votre corps à la difficulté et aux demandes de la posture du scorpion. Par exemple, Sirsasana, la posture sur la tête, Pincha Mayur Asana, la posture du paon à plumes ou adho mukha vrksasana, la posture de l’équilibre sur les mains. Il y a aussi d’autres poses qui peuvent préparer le corps, comme Urdhva Dhanurasana, la posture de la roue, sarvangasana, la posture de la chandelle et Bhujangasana, la posture du cobra.

Les positions à faire après :

Une fois que vous avez effectué Vrischikasana, vous pouvez reprendre la position de départ, soit Adho Mukha Svanasana soit Catur Svanasana.

Source et crédit photo:

yogawiz.com

prajnana-yoga.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com