Votre oreiller est toxique…mais vous allez mieux dormir maintenant

Votre oreiller est il dangereux pour votre santé ?

La réponse est probablement oui. Je sais déjà ce que vous allez me dire…encore un danger de notre quotidien, on ne peut plus manger ou vivre tranquillement, tout est dangereux…Alors voilà le deal: plutôt que de vous angoisser, nous allons vous présenter les dangers les plus communs de manière objective, vous vous ferez votre avis de votre côté, et nous vous présenterons des solutions plus saines, histoire de ne pas vous laisser sur une note négative.

1. Retardateurs de flammes

On n’imagine pas une couette ou un oreiller contenir des molécules toxiques. D’ailleurs, rien sur l’étiquette ne permet de se méfier. Et pourtant ! Les fabricants utilisent de nombreuses substances chimiques destinées à conférer à leurs produits toutes sortes de propriétés : antitaches, antiacariens, antibactéries, retardateurs de flammes.

Ces deniers présentent un spectre d’effets négatifs très large sur la santé. Certains d’entre eux ont des effets sur la thyroïde. « Ces effets ont été mis en évidence chez l’animal, et plusieurs études chez la femme enceinte ont montré un lien entre l’exposition aux PBDE [une famille de retardateurs de flamme polybromés] et une perturbation de certaines hormones thyroïdiennes », note un rapport de l’Anses. Des effets neurotoxiques sont aussi à déplorer, ajoutent les experts, « des anomalies comportementales et cognitives se produisant chez l’animal à la suite à une exposition prénatale et/ou postnatale à certains PBDE ».



Ces effets constatés sur les animaux de laboratoire ont également été notés chez l’homme. « Des niveaux de charge corporelle relativement élevés ont été retrouvés chez des nourrissons et des jeunes enfants ainsi que dans le lait maternel, selon les experts. Plusieurs études épidémiologiques ont démontré une relation, chez les enfants, entre l’exposition prénatale et postnatale aux PBDE, d’une part, et certains effets, d’autre part : faible poids à la naissance, faible tour de tête et de poitrine, diminution des fonctions de coordination de la motricité, de cognition et de concentration. »

Altération de la masculinisation

D’autres études ont également mis en évidence des effets reprotoxiques de ces substances, « avec en particulier une perturbation des hormones impliquées dans la fonction de reproduction », d’où une altération de la masculinisation des petits garçons, une baisse du poids relatif des testicules et des ovaires, et une production spermatique moindre.

En outre, certains retardateurs sont persistants. Une fois mis en circulation dans l’environnement, ils s’accumulent le long de la chaîne alimentaire. Ainsi, plusieurs polybromés, bien que bannis depuis une décennie, sont aujourd’hui présents dans l’environnement, dans la faune sauvage et dans de nombreuses graisses animales. « Une part de l’exposition des populations humaines provient vraisemblablement de l’alimentation », estime Dominique Gombert, directeur de l’évaluation des risques à l’Anses. (www.60millions-mag.com)

2. Champignons

Nous connaissons la possibilité d’une contamination fongique de notre lit depuis les années 1930. Plus récemment, en 2005, des chercheurs en Angleterre ont rapporté que l’oreiller moyen contient des millions de spores fongiques. A l’université de Manchester, divers échantillons de plumes et d’oreillers synthétiques ont été étudiés. Chaque oreiller avait été utilisé environ 18 mois, et certains depuis 20 ans.

Les scientifiques ont découvert que les oreillers contenaient un champignon troublant, Aspergillus fumigatus, qui est particulièrement connu pour causer des infections chez les personnes souffrant d’asthme, de leucémie et de greffe de moelle osseuse. Ce champignon peut également être responsable de l’augmentation des symptômes de l’asthme et de la sinusite allergique. Dans l’ensemble, les chercheurs ont constaté que les oreillers de plumes présentaient moins d’espèces que l’oreiller synthétique.(1)

Les personnes dont le système immunitaire est affaibli ou qui souffrent d’asthme doivent être particulièrement prudentes. La résistance aux médicaments est également une préoccupation constante en ce qui concerne les infections causées par Aspergillus, car ce champignon peut être difficile à éradiquer complètement. (2)

Pour autant, la plupart des gens respirent des spores d’Aspergillus tous les jours sans tomber malade. Cependant, les personnes dont le système immunitaire est affaibli ou qui souffrent de maladies pulmonaires courent un risque plus élevé de développer des problèmes de santé dus à Aspergillus: réactions allergiques, infections pulmonaires et infections dans d’autres organes. ». (3)

3. Formaldéhyde

Compte tenu de son utilisation répandue, de sa toxicité et de sa volatilité, l’exposition au formaldéhyde est un sujet important pour la santé. Le formaldéhyde est connu pour causer fatigue, insomnie, maux de tête, toux et irritation de la peau. Le 10 juin 2011, le National Toxicology Program des États-Unis a décrit le formaldéhyde comme étant  » connu comme étant un cancérogène humain « .

4. Parfums et désodorisants

Certains fabricants d’oreillers en mousse utilisent des parfums industriels et des désodorisants pour masquer les odeurs chimiques provenant de la mousse. Dégueu!

Ces parfums masquants sont conçus pour être agréables, mais sont susceptibles d’être composés d’odeurs synthétiques dangereuses qui ajoutent un autre niveau de danger à un oreiller déjà toxique.

5. Composés organiques volatils (COV)

Une autre raison d’opter pour un oreiller sans produits chimiques est d’éviter les composés organiques volatils dangereux (COV). Si vous faites des recherches sur Internet, vous trouverez une tonnes d’articles au sujet des oreillers en mousse et des matelas contenant des COV. Les COV qui peuvent être libérés dans l’air à mesure que ces produits en mousse subissent un processus appelé dégagement gazeux.  Ces substances sont instables. Les COV sont connus pour se désagréger et se décomposer.

Vous aimerez aussi :  10 raisons scientifiques de méditer aujourd'hui

Produits chimiques toxiques cachés et inutiles dans les oreillers

Malheureusement, certains oreillers contiennent des produits chimiques toxiques qui ne sont pas nécessairement importants pour le confort et la durabilité de l’oreiller. Ces produits chimiques sont souvent des perturbateurs endocriniens, ils peuvent causer des réactions allergiques et même causer le cancer.

Vous vous demandez peut-être quels types d’oreillers en contiennent et comment vous pouvez en trouver d’autres qui n’en contiennent pas. Dans le monde des oreillers et de la literie, c’est un sujet compliqué, et les réponses sont rarement claires.

Par exemple, même si la fibre utilisée pour produire la matière dans un oreiller est récoltée à partir de plantes organiques, la matière elle-même peut être traitée à l’aide d’un certain nombre de produits chimiques. Les options dites biologiques ou respectueuses de l’environnement ne sont pas nécessairement 100% naturelles…

Comment le consommateur est-il censé donner un sens à tout cela et choisir un oreiller ?

Les meilleurs oreillers pour votre santé

Il sera plus prudent de remplacer tout oreiller hypoallergénique rembourré avec des fibres synthétiques et d’acheter des oreillers fabriqués à partir de matériaux naturels comme ceux énumérés ci-dessous.

1. Laine biologique

Tant que vous n’êtes pas allergique à la laine, un oreiller fabriqué à partir de cette fibre organique peut être une bonne option. Les oreillers en laine biologique sont aerés et peuvent bien réguler la température, ce qui en fait un bon choix toute l’année. La laine est également naturellement résistante aux flammes et aux acariens. Vous pouvez trouver des oreillers en laine avec une surcouche en coton biologique si vous n’aimez pas l’idée de la laine contre votre visage.

2. Kapok

Qu’est-ce qu’un oreiller kapok ? Il s’agit d’un oreiller fait de kapok, un matériau doux semblable au coton qui provient des cosses de graines de l’arbre kapok (Ceiba pentandra). Le Kapok est en fait la fibre duveteuse qui entoure les graines. C’est un matériau naturel souvent décrit comme léger et aéré.

Le Kapok est également utilisé comme rembourrage pour les jouets et les coussins. C’est le même matériau dérivé de l’arbre qui est utilisé pour les oreillers Kapok. Le Kapok semble hypoallergénique, résistant aux moisissures, résistant à l’eau et à séchage rapide. Le Kapok existe depuis longtemps et certaines sources disent qu’il était couramment utilisé pour les oreillers avant que le duvet d’oie ne devienne populaire.

3. Latex naturel

Si vous êtes sujets aux allergies aux substances naturelles comme la laine ou les plumes, votre meilleure option d’oreiller peut être un oreiller en latex. Assurez-vous qu’il s’agit d’un latex 100% naturel. Attention toutefois, il existe de nombreuses arnaques avec des compositions hybrides masquées…

Comme les oreillers en laine, vous pouvez trouver des oreillers en latex naturel avec un revêtement extérieur en coton biologique.

Note sur la position de sommeil : Quel est le meilleur oreiller pour les maux de dos ? Certains disent qu’un oreiller en latex peut être un excellent choix si vous avez mal au dos. (3) Même si les oreillers en latex naturel ont un peu de rebond, ils ont tendance à être très fermes, ce qui en fait un meilleur choix pour les dormeurs latéraux et dorsaux.

4. Sarrasin

Le sarrasin n’est pas seulement un grain ancien riche en nutriments, c’est aussi une garniture utilisée pour les oreillers. Les oreillers en sarrasin sont remplis d’écales de sarrasin et sont présentés comme une option d’oreiller hypoallergique, écologique et thérapeutique.

Que sont exactement les écales de sarrasin ?

Ce sont les enveloppes extérieures dures qui contiennent les graines de sarrasin (le sarrasin est une graine comestible utilisée comme grain de céréales).

Un des avantages des oreillers en sarrasin est qu’ils peuvent facilement s’ajuster à la forme et à la fermeté désirées. Ne soyez pas surpris d’entendre votre oreiller de sarrasin faire des bruits de crissement…

Note sur la position de sommeil : Le meilleur oreiller pour les dormeurs latéraux ainsi que pour les dormeurs dorsaux peut être un oreiller de sarrasin. Les oreillers en sarrasin sont parfois suggérés pour les personnes souffrant d’arthrose, de dégénérescence discale modérée à sévère et de sténose spinale. Est-ce le meilleur oreiller biologique pour les douleurs cervicales ? Les opinions semblent vraiment varier. Certains disent que c’est un excellent oreiller de soutien du cou tandis que d’autres disent que ce n’est pas le meilleur oreiller pour les douleurs au cou.

5. Millet

Saviez-vous que le millet est utilisé comme garniture d’oreiller naturelle et hypoallergénique ?

Comme le sarrasin, le millet est un grain ancien sans gluten, mais mettre du millet à l’intérieur d’un oreiller permet une expérience de sommeil différente. Les oreillers de millet sont généralement plus duveteux et moins fermes que les oreillers de sarrasin.