Comment trouver un bon psychologue à Toulouse

3 qualités d’un bon psychologue à Toulouse ou n’importe où ailleurs!

– Le fait qu’un psy ait une démarche scientifique où il évalue son travail est bon signe: avant et en cours de thérapie, par un questionnaire sur l’évolution du bien-être de ses patients est bon signe. Cela signifie qu’il s’intéresse au ressenti vécu par le patient et cherche à évaluer son travail. Il n’a pas peur d’affronter une évaluation objective de l’efficacité de son travail.

-Patience, maturité et neutralité


Vous estimez que votre cas n’est pas assez important pour aller voir un psy ? Détrompez-vous. Comme énoncé plus tôt, c’est le métier du psychologue de vous écouter. Pour lui, tous les problèmes sont sur un pied d’égalité. Quelle que soit la gravité de l’affaire ou le temps nécessaire à votre rétablissement, un psy doit faire preuve de persévérance pour vous apporter une solution sans pour autant rejeter la source de vos soucis. Il est là pour vous aider à surmonter vos démons. Dans ce but, il ne prendra pas parti et restera le plus neutre possible. (source: www.allo-medecins.fr)

– Avec internet, vous avez la possibilité d’en savoir un peu plus sur le psychologue que vous avez ciblé: n’hésitez pas à rechercher son nom sur Google et découvrir ce qui en ressort!

Où trouver un bon psychologue à Toulouse ?

Il est important de vous aider des ressources qui sont à votre disposition.

Votre médecin traitant et votre entourage sont une première piste. ils auront peut être un bon psychologue à vous recommander à Toulouse. Pour vos recherches sur internet, Therapeutes.com diffuse tous les avis des psychologues et vous permettra de vous faire une idée simplement.

Vous aimerez aussi :  Comment transformer les pensées qui nous figent en potentiel d'action

Trouver le bon psychologue pour vous

Les psychiatres sont bien souvent les plus demandés. Pour certains, ils présentent le double bénéfice de pouvoir prescrire des médicaments, notamment des anxiolytiques, et de pouvoir – dans certains cas – êtres remboursés par la sécurité sociale.

Cependant les psychiatres sont de moins en moins nombreux et sont complètement pris d’assaut, avec généralement des temps d’attente très importants. Ils sont donc généralement consultés dans le cadre de pathologies lourdes.

Les psychologues cliniciens, sont titulaires d’un bac + 5 en psychologie. L’obtention de leur diplôme est par ailleurs conditionné à la réalisation de 400 heures de stages en service psychiatrique.

Les psychanalystes ne disposent pas d’un diplôme d’Etat. les psychanalystes doivent théoriquement remplir trois conditions pour poser leur plaque (NB: ce n’est toutefois pas une obligation légale): Le psychanalyste doit lui même avoir été analysé, il doit être formé à la théorie analytique par le biais d’associations psychanalytiques, et, il doit être supervisés dans sa pratique par un « contrôleur », lui-même analyste.

La psychanalyse est un processus très long de plusieurs années. Il s’agit d’une introspection personnelle, que le psychanalyste va accompagner, la plupart du temps en silence.


Le titre de psychothérapeute est protégé depuis 2012. Il ne peut être demandé que par les psychologues, les psychanalystes membres d’une association reconnue, et les médecins. Il n’est délivré qu’après avoir validé une formation théorique (400h) et pratique (5 mois de stage) délivrée par une université.