Le souffle cosmique en Feng Shui

Le concept de souffle cosmique du dragon -le courant du Feng Shui – est au centre de la pratique du Feng Shui. L’objet du Feng Shui n’est autre que de capturer ce Chi vital de façon que ses qualités magiques puissent servir à votre avantage. Le Chi est l’énergie et la force vitale qui pénètre l’existence humaine. Le Chi est créé quand un moine est assis en méditation et respire correctement, quand un expert en Kung Fu donne un coup bien dirigé, et qu’un artiste ou un calligraphe fait une esquisse. Le Chi est créé dans la nature par le cours d’eau doux et sinueux, par la forme d’une montagne, ou par la symétrie et l’équilibre cosmique des éléments de l’environ­nement.

D’un point de vue symbolique, Le Chi est décrit comme le souffle cosmique du dragon. C’est simplement  une façon de dire que certaines formations topographiques censées ressembler à un dragon sont une source de Chi, un endroit où ce souffle précieux peut être créé et accumulé, et où Je bon destin peut être capturé. L’accumulation de Chi est plus forte près des parties génitales du dragon, tandis que le Chi est susceptible d’être faible et inefficace vers les extrémités.

Le Chi cosmique est source de prospérité, de paix et de richesse abondante, d’honneur et de santé. Les demeures édifiées dans les régions où est accumulé du Chi, sont favorables aux gens qui les habitent pendant plusieurs générations . Les affaires pourvues d’un Chi abondant, grandissent et prospèrent.


Quelques lectures intéressantes:


Le Chi ne doit pas être éparpillé ni rejeté. Si cela arrive, il ne peut y avoir de bon destin. Dans les lieux où soufflent les vents forts, le Chi est dispersé, éparpillé -les Chinois disent: “le Chi chevauche les ven ts et se disperse”. Les sites venteux, sans protection, exposés aux éléments, sont géné­ ralement considérés comme défavorables.

Quand il est arrêté par l’eau, le Chi s’ac­cumule. Ainsi, les endroits où il y a de l’eau, sont considérés comme des sites favorables.

Sites favorables

Pour qu’un site soit favorable, il doit avoir à accès à une forte circulation de Chi, ou en être près. Il n ‘a pas besoin d’être nécessairement sur la veine ou l’artère principale du “dragon”. L’essence de l’investigation Feng Shui, c’est de trouver un site où il est possible de capter l’énergie Chi circulante et de l’accumuler, sans lui permettre de devenir stagnante. Là où le souffle du dragon peut être contenu, là où un stock permanent peu t être créé, ce seront les lignes d’énergie qui apportent richesse et prospérité.

Les principes du Feng Shui concernent ainsi au premier chef les méthodes qui peuvent être employées pour utiliser le souffle du dragon. La théorie acceptée, c’est que cela est impossible, là où il y a des crêtes ou des collines verticales. Les cours d’eau et les rivières doivent être lents et sinueux, et le site doit être protégé des effets des vents violents.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com