Les 4 animaux célestes en Feng Shui

L’équilibre Yin/Yang doit toujours être maintenu à l’intérieur et à l’extérieur du foyer et du lieu de travail. Il y a beaucoup de vieux textes de Feng Shui (la plupart ont été écrits en vieux chinois) gui présentent des descriptions colorées des sites ou des localisations parfaits . Ces descriptions util isent souvent des représentations symboliques qui étaient peut-être mieux comprises autrefois.  Ainsi, au lieu d’être décrites du point de vue de la localisation Yin/Yang, les formes topographiques étaient comparées à des créa­ tures tant mythiques que réelles, dragons et tigres, tortues et phénix.

Les maîtres de Feng Shui de Hong Kong et d’ailleurs continuent d’expliquer les bonn es localisations de Feng Shui du point de vue des animaux célestes

Ainsi les meilleures localisations Feng Shui sont décrites comme des formations dragon vert/tigre blanc (“Cheng Lung Pak Fu”), où le dragon est Yang et le tigre Yin, et cette phrase est d’un usage si courant, qu’elle est devenue synonyme de Feng Shui.


Avec le tigre et le dragon, la tortue noire du nord et le phénix rouge cramoisi du sud, forment la tétrade des animaux célestes de la mythologie chinoise. Les dragons sont particulièrement importants comme symboles de la grande chance. Dans le Feng Shui de la topographie, le dragon vert est idéalement placé à l’est, ou à gauche de la maison, en regardant depuis la porte d’entrée. Ce n’est cependant pas une exigence aussi essentielle que sa prédominance vis-à-vis des autres animaux symboliques. Les collines dragons sont d’habitude plus hautes que les collines tigres, et si elles sont aussi sur le côté gauche de la maison, le symbolisme est complet et favo­rable.

Dans le Feng Shui, la tortue noire est sym­bolisée par une chaîne de collines qui idéalement devraient être derrière une demeure. Elles fournissent une protection contre les durs vents du nord, et représentent un bon Feng Shui en fournissant l’ingrédient essentiel pour un soutien solide.

Le Feng Shui favorable est aussi accru par une petite butte devant la maison, qui symbolise le phénix rouge cramoisi. Elle représente aussi l’énergie ignée du sud, et symbolise un tabouret servant de support pour les pieds, signifiant ainsi une vie facile et heureuse.

Les textes anciens contiennent aussi des descriptions de bonnes localisations, en se fondant sur l’idée selon laquelle certaines formes se rapportent à l’un des cinq principaux éléments – Feu, Terre, Bois, Eau, et Métal. Ainsi, les formes des montagnes, des cours d’eau, et des contours topographiques, sont exprimées du point de vue des éléments, et on se sert de l’analyse Feng Shui pour voir comment ils agissent réciproquement, pour produire un bon ou un mauvais Feng Shui.


Quelques lectures intéressantes:

En remontant aux livres fondateurs de la pensée chinoise, spécialement le J Ching, et les com­mentaires de Confucius, les maîtres modernes du Feng Shui ont pu décrypter les anciens textes, et ainsi comprendre le sens de leur langage symbolique.

Ils ont pu aussi traduire l’ ancienne analyse et pratique Feng Shui en termes plus adaptés aux besoins de l’ époque. Ainsi, les édifices ont remplacé les montagnes, les routes se sont substituées aux rivières, et un grand nombre de structures du monde moderne -comme les pylônes électriques, les lignes de transmission, et les angles aigus des grands édifices -ont été incorporées dans l’analyse de la topographie.

Le tigre blanc

Dans la topographie Feng Shui, le tigre blanc est d’ordinaire situé à l’ouest, ou à droite de la maison. Les collines tigres sont toujours plus basses que les collines dragons. Il y a, dans le Feng Shui, un principe important: le tigre ne doit pas être dérangé ni activé, car cela en ferait une créature nuisible. Il est donc important d’identifier les collines tigres, et, cela fait, de s’assurer qu’aucune structure ou activité importante n’y est située. Le côté droit du bâtiment doit aussi idéalement être paisible. Les voies publiques qui se trouvent au côté droit de la maison, par exemple, ne doivent pas être trop pas­santes. On considère qu’il est insensé d’activer le tigre, car on pourrait ainsi exposer les résidents de son foyer à sa férocité.

Le dragon

l’un des animaux célestes. Les sites pénétrés du souffle cosmique du dragon sont des réglons d’abondance et de prospérité.

La tortue

un autre animal céleste, est symbolisée dans la topographie, par les collines protectrices qui se trouvent derrière la maison.

Le phœnix

Il est le moins important des animaux célestes et se situe devant le logement. Le phœnix  symbolise l’avenir, des projets, des perspectives et l’union du yin et du yang. Si le phœnix  est trop faible ou trop fort, cela entraîne des obstacles dans les projets, des soucis d’objectifs et des difficultés à se projeter dans l’avenir.

 

 

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com