Comment s’offrir le plaisir de déverrouiller, puis d’optimiser son potentiel humain

Après mes 19 années passées à accompagner l’individu sur son lieu de travail, j’ai pu constater aisément à quel point les personnes se mettent et se construisent elles-mêmes leurs propres barrières, voir même quelles s’imposent à fonctionner avec un héritage culturel qui ne leur correspond pas. En prendre conscience est la démarche la plus difficile à s’offrir.

Pourquoi attendre et subir les souffrances, la dépression, le burn-out, la maladie..?

Il serait tellement plus simple que nous acceptions de reconnaître nos moments de doutes ou nos situations conflictuelles afin de se faire accompagner, sans retenue, sans tabou, sans peur du fameux et ô combien paralysant :  » qu’en dira-t-on « . Notre pays est encore frileux sur notre profession alors que dans certaines cultures, faire appel à un Coach ou à un Accompagnateur est culturel, voir « normal ».

Il serait bon, de nos jours, d’accepter que nous puissions traverser des passes difficiles, subir du relationnel basé sur le rapport de force, manquer de reconnaissance ou de valorisation et d’avoir la force, la volonté ou le désir de modifier le cours de notre vie.



L’acceptation

Le terme le plus significatif et le plus puissant de cette dernière phrase, est « Accepter« :

L’Acceptation de ne pas aller bien, l’Acceptation d’être dans une période délicate, l’Acceptation d’être indulgent avec soi-même et donc avec les autres, l’Acceptation d’être manipulé par son « mental » et donc de perdre toute clairvoyance, toute lucidité sur son état du moment présent.

Je me permets de vous partager une situation que j’ai vécu, en 2002, et que je n’ai « compris » à sa juste valeur, qu’en 2016, durant ma Formation de Coaching.

Vous aimerez aussi :  Les talons hauts sont-ils mauvais pour vos pieds ? (Voici comment ils détruisent votre corps)

Cela faisait deux années que je travaillais en Tunisie, comme Directeur de Production.  Je passais beaucoup de temps en dehors de la maison et je m’investissais énormément dans cette mission.  Mon site de travail était à une heure de route de l’école française ou    étaient mes deux enfants. Comme chaque année, au moment de la Fête de l’école de fin d’année, je faisais un aller-retour dans la journée afin d’être présent au spectacle dansant de ceux-ci. Ce matin là, je suis passé, fièrement, dans leur chambre respective en leur annonçant que  je serais présent pour ce jour important dans leur vie d’enfants de 10 et 8 ans. La réponse de ma fille fût cinglante, d’une puissance et d’une franchise magnifique:  » Papa, qu’en tu seras là, tu pourras retirer tes lunettes de soleil et faire un sourire ?  »

Et moi, j’ai pris cela au second degré, étant dans mon rythme effréné et avec mes oeillères.

J’avais été incapable de « lire » cette information à sa juste valeur…lentement, je m’étais mis un masque, j’étais rentré dans du « masculin négatif « , et je n’avais, et ne voyais rien venir…enfermé dans mon mode de fonctionnement et mes croyances.

Plus dure fut la chute…

Personne ne mérite de vivre son quotidien dans une quelconque forme de « destruction ».

Souffrir dans sa vie personnelle, subir une hiérarchie carriériste et non respecteuse, vivre avec ses héritages familiaux ne doivent pas être une finalité ou une fatalité.

Prendre conscience de ses qualités

Nous avons tous en nous « notre Mozart », un don, une aisance, un domaine ou nous pouvons exceller. Nos peurs passées, nos souffrances, nos douleurs, nos « échecs » (expériences) peuvent bloquer notre intuitif, notre créatif et ainsi nous maintenir dans un mental limitatif, voir destructeur. Les outils que nous utilisons dans le Développement Personnel de l’Excellence ont été élaborés et pensés conjointement par des professionnels de la communication et des psychologues. Il en est sorti une trentaine d’outils regroupant différentes spécialités du Développement Personnel (PNL, Art thérapie…).

Vous aimerez aussi :  8 astuces de perte de poids à ignorer complètement

Prendre Conscience de ses qualités, en les identifiant, en les nommant, en les acceptant n’est pas source aisée. Une grande partie des personnes en souffrance n’arrivent plus à voir en elle, leur richesse. Croire à nouveau en soi et se rouvrir à de nouveaux horizons sont les plus beaux cadeaux que nous puissions nous offrir.

Moi je me suis permis ce  » luxe  » le jour ou j’ai admis, accepté, compris, pris conscience que je n’étais plus le même, que je fonctionnais sur un mode qui n’était pas le mien, j’étais en surégime, me prenant pour un « sauveur  » dans mon travail et pensant être « superman  » dans mon quotidien..invulnérable !

Aujourd’hui, je repars de Zéro, je travaille sur moi, je partage et j’accompagne afin d’extérioriser et d’optimiser tout ce que nous avons de BEAU en nous !

Jean-Michel Péladé, Coach personnel

Contacter: coachingdevie.jmp@gmail.com

Voir le profil et prendre RV avec Jean Michel Péladé