Rose trémière (Alcea rosea): plante médicinale

La Rose trémière est une espèce cultivée native d’Asie Mineure où elle est probablement née comme hybride de certains taxons orientaux. On ne connaît que des formes cultivées dont la couleur varie du blanc au violet foncé en passant par le rose et le rouge ;

Parties utilisées:

Ce sont les fleurs foncées qui sont ramassées pour l’industrie pharmaceutique. On cueille à la main les fleurs bien ouvertes avec leur calice, la seconde année de la croissance de la plante. En pharmacie ces fleurs sont désignées comme Flos alceae, le terme le plus correct, mais aussi Flos malvae arborae ou Flos althae roseae, noms plus anciens encore en usage. Les composants comprennent des colorants anthocyaniques, 6 à 8% de mucilage, des tanins et des flavonoïdes qui se trouvent dans la partie verte de la fleur — le calice.


Propriétés:

La drogue a une action expectorante et favorise la guérison des muqueuses dans les maladies de l’appareil respiratoire supérieur. Utilisée seule, la drogue est dosée à raison de 1 cuillere à soupe de produit écrasé mis à macérer dans de l’eau tiède pendant 2 à 3 heures ou encore un temps assez bref (plus rapide mais moins efficace), l’infusion est alors prise jusqu’à 5 fois par jour. Il est toutefois plus courant d’utiliser la Rose trémière dans des mélanges de tisanes pour les rhumes de poitrine (espèces pectorales), outre l’effet thérapeutique elle relève la couleur de la tisane.


Quelques lectures intéressantes:

La plante ainsi que la drogue furent introduites en Europe lors des invasions turques du XVIe siècle. De nos jours elle est cultivée pour l’industrie pharmaceutique sur de petites parcelles car la cueillette manuelle prend du temps et ne peut être mécanisée.

Description:
La Rose trémière est une plante bisannuelle ou vivace qui à partir de la seconde année de culture porte une tige épaisse mesurant parfois plus de 2 m de haut, terminée par une grappe, un peu comme un épi, de grandes fleurs voyantes ayant jusqu’à 8 cm de diamètre. Le fruit en forme de disque (un schizocarpe) se divise en petits akènes à une graine quand il est mûr. Parmi les plantes de la famille des Mauves à usage médicinal, la Rose trémière n’occupe que le troisième rang. Les deux autres sont la Guimauve (Althaea officinalis) et la Grande Mauve (Malva sylvestris) (2). Toutes ont les mêmes usages car leurs principes actifs sont pratiquement identiques. Les feuilles de toutes ces espèces sont parfois attaquées par la rouille (Puccinia malvacearum). Ces feuilles-là ne sont pas ramassées et ne sont pas utilisées dans la drogue.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com