Les principes du Feng Shui

Le Feng Shui est une science chinoise ancienne, qui est plus facilement compréhensible quand on la considère selon la vision chinoise de l’univers, et du ciel et de la terre. Les Chinois croient qu’il y a deux forces cosmiques, deux énergies contraires mais complémentaires. qui façonnent l’univers et tout ce qui s’y trouve. Ils appellent ces 2 énergies Yin et Yang. l’équilibre du Yin et Yang est le Tao – la voie – le principe éternel de l’harmonie du ciel et de la terre. On ne peut créer un bon Feng Shui, favorable, que lorsqu’il y a harmonie entre le Yin et le Yang.

Toutes les croyances, les traditions, les pratiques culturelles, et les superstitions chinoises, sont fondées sur le principe des contraires.

Le Yin et le Yang sont, respectivement, les principes négatif et positif qui gouvernent toute l’existence humaine. Ces forces primordiales sont en opposition, et, cependant, quand elles sont combinées, elles symbolisent l’harmonie parfaite. Le Yin et le Yang sont représentés pictu­ralement par le symbole universellement connu, d’un oeuf avec le jaune et le blanc fortement différenciés, le blanc et le noir distinguant les deux forces.


Toute chose dans l’univers contient des proportions variables de Yin et de Yang.

Observez que dans le symbole du Yin et le Yang il y a un petit peu de Yang dans le Yin , et un petit peu de Yin dans le Yang. Cela symbolise la nature transitoire du Yin et du Yang, et souligne que ces deux forces sont constamment  en état d’écoulement, créant ainsi des changements, quand ils sont en interaction.

Le Yin et le Yang constituent le Tao – “la Voie ” – le principe éternel de l’harmonie céleste et terrestre, l’univers dont la vie est appelée Chi. Le Yin et le Yang sont en état de dépendance mutuelle, et donnent sa signification à l’existence de l’homme. Ainsi, sans obscurité, il ne peut y avoir de lumière. Sans chaleur, il n ‘y a pas de froid. Sans mort il n’y a pas de vie. Sans immobilité, il ne saurait y avoir de mouvement.

Les caractéristiques du Yin et du Yang

Dans le Feng Shui, la mise en oeuvre du concept du Yin/Yang crée équilibre et harmonie, ce qui a son tour est facteur de chance. Quand il y a prédominance d’un excès d’énergie Yin ou de trop d’énergie Yang, le déséquilibre s’ensuit,  et la malchance qu’il provoquera sera considérable.

Le Yin et le Yang symbolisent beaucoup d’aspects différents de notre univers, et ils ont été utilisés par des philosophes chinois pour rendre compte des émotions, du caractère et du comportement de l’homme. Yin représente la lune, et le côté le plus faible de notre humaine nature. Le Yang est le soleil, et l’aspect brillant, solide, énergique, de notre humanité.

Yang symbolise aussi le ciel, la vigueur, et l’énergie positive. Il est dur, ardent, et chaud. Les nombres pairs, le mouvement, et la vie même, sont Yang. Dans le Feng Shui, Yang est le dragon, représentant les montagnes et les éminences. Les grands bâtiments, les vastes structures, et le bruit, créent de l’énergie Yang.

Yin symbolise la terre, la lune, l’obscurité, et l’énergie négative. Elle gouverne le froid, le doux, le mort, et les nombres impairs. Dans le Feng Shui, Yin est le tigre. Les vallées, les cours d’eau, l’eau, possèdent les qualités Yin . Les lieux de sépultures, de culte, et les terres plates, sans contour, émanent une énergie Yin .

Yin et Yang interagissent continuellement, provoquant des changements. Ainsi, l’été cède la place à l’hiver, qui a son tour doit s’effacer devant le retour de l’été. La nuit succède au jour. La lune cède la place au soleil. L’obscurité disparaît devant la lumière.


Quelques lectures intéressantes:

Les forces du Yin sont puissantes au cours des froides journées d’hiver, quand l’obscurité prévaut, mais elles s’affaiblissent quand le Yang du soleil d’été fait valoir son influence. De même, le Yang prédomine pendant les mois d’été, quand la chaleur du temps apporte la vie, le soleil, et de bonnes moissons.

Les situations avec trop de Yin sont trop calmes et trop dépourvues de vie, et, ainsi, il convient de les éviter; de même, un endroit qui comporte trop d ‘énergie Yang signifie malheur et déséquilibre,  parce qu’il est trop fort.

Les principes du Feng Shui – Réaliser l’équilibre et l’harmonie

Le Yin et le Yang du Feng Shui se reflètent dans notre environnement – là où nous mangeons, là où nous dormons, là où nous travaillons . Là où notre environnement manifeste un bon équilibre entre les symboles du Yin et du Yang, les forces sont en harmonie, apportant la chance. Là où elles sont en déséquilibre, la malchance s’ensuit.

Obtenir un bon Feng Shui consiste ainsi pour une large part à équilibrer les éléments Yin et Yang. Si l’on met en oeuvre le principe Yin/Yang, la malchance peut s’effacer, laissant la place à la chance, de même que la chance peut elle-même tourner à l’aigre. Les chances de l’homme sont fluctuantes: parfois elles sont bonnes, d ‘ autres fois, mauvaises . On appelle cela le Tao du genre humain. Ainsi, la chance de l’homme est affectée par les cycles des forces de la nature.

La pratique du Feng Shui a ainsi deux dimensions importantes – une dimension spatiale, qui concerne l’environnement physique, et une dimension temporelle, qui concerne les forces changeantes de l’atmosphère, que rien d’ autre ne cause que le passage du temps.

Parce que les forces intangibles qui déterminent l’équilibre environnemental sont continuellement changeantes, ceux qui pratiquent le Feng Shui doivent constamment être attentifs à ces altérations – qu’elles soient le fait de l’homme, ou qu’elles soient causées par des phénomènes naturels. Le Feng Shui, ainsi, n ‘est nullement une science statique. Il exige une constante adaptation, et un véritable pratiquant de Feng Shui sera constamment attentif au besoin de changement. Quand un petit arbre devient un grand arbre, par exemple, l’effet qu’il produit sur une destinée change aussi. De même, la présence de blocs de pierre dont la pluie et le soleil altèrent les couleurs, peut affecter l’équilibre du Yin et du Yang, comme peuvent le faire aussi les variations des rayons du soleil selon les saisons, ou, plus près de notre sujet, quand le “progrès ” et le “développement” créent des reconstructions massives dans les faubourgs et le pays alentour.

C’est cet aspect de la pratique du Feng Shui qui fournit le motif, pour tous ceux qui souhaitent puiser dans l’influence favorable de la terre, d’étudier le Feng Shui, et avec le temps de devenir plus conscient des changements qui se produisent dans leur environnement physique, et plus en harmonie avec eux. Au lieu de se fier à des consultants de Feng Shui, l’étudiant sérieux doit apprendre à s’y reconnaître sans difficulté dans les principes positifs et négatifs du Feng Shui. Une telle conscience de .votre environnement doit à coup sûr rendre votre vie plus agréable, et mieux récompenser vos efforts.

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com