Prenez votre temps ! Les contraintes de temps favorisent le stress sur le lieu de travail

La globalisation et notre monde incroyablement compétitif ont profondément changé l’organisation des entreprises. La recherche de toujours plus de productivité et de performance n’en finit jamais, ce qui entraîne des restructurations internes régulières et une adaptation au nouvelles technologies. Le temps lui ne s’est pas allongé, nous avons toujours autant de temps qu’avant mais la quantité de travail est bien plus importante.

La pression monte pour un employé lorsqu’il lui faut faire preuve de capacités d’adaptations à toute épreuve, d’accomplir plusieurs tâches en même temps tout en produisant un travail rapide et de qualité. Cela va parfois même plus loin, et il peut être amené à être disponible en soirée et pendant les week-ends.

La globalisation a eu un impact général positif, et a amélioré les conditions de travail, les performances et la productivité des entreprises, mais tout cela ne s’est pas fait sans affaiblir la santé mental et le bien-être des employés.


L’accélération du rythme affecte le personnel

Des changements se produisent souvent très vite dans les entreprises, ce qui ne laisse pas suffisamment de temps aux employés pour se préparer à ces changements ou acquérir assez de connaissance pour s’adapter rapidement à leur nouvelle situation. Nous sommes soumis à nos habitudes et changement veut souvent dire stress, et particulièrement dans le milieu professionnel. C’est une période durant laquelle tout employée peut se sentir affaibli, menacé et sous pression. Certains changements peuvent épuiser et démotiver les membres du personnel, surtout si leur contribution n’est pas adéquatement apprécié ou si leur situation ne s’améliore pas.

L’accélération du rythme du travail et l’augmentation de la quantité de travail créent des tensions qui peuvent occasionner des risques psychologiques comme des troubles musculo-squelettiques et de hauts niveaux de stress. Il est requis d’un employé qu’il augmente sa productivité, soit plus disponible et plus flexible, et il finit par se sentir débordé, et par perdre confiance, amour propre et motivation.

Les tâches s’accumulent et pour maximiser leurs performances, certains employés décident d’arrêter de prendre des pauses déjeuners, de dormir moins longtemps, de travailler le week-end etc … En conséquence, ils ont moins de temps à passer avec leur famille et leurs amis, ou pour faire de l’exercice ou se ressourcer. Une voiture ne peut pas tenir la distance sans être réapprovisionnée, et notre corps et notre esprit fonctionne de la même façon. Ils épuisent leurs ressources et finiront leur course droit dans le mur. Il vient un point où l’on sature, où l’on a utilisé toutes nos ressources et on ne peut plus continuer sans recharger les batteries. Il faut s’occuper de tels comportements sur le lieu de travail de toute entreprise désireuse de préserver l’énergie et les capacités de ses employés.

Les contraintes de temps nous forcent à accomplir plusieurs tâches en même temps. Nous pensons en être capables, mais ce n’est pas le cas. Nous ne sommes pas conçus pour ça. Des recherches ont récemment démontré que le cerveau ne pouvait traiter qu’une chose à la fois, donc lorsque nous passons d’une tâche à une autre, nous utilisons beaucoup de notre énergie cérébrale, dans la mesure où il faut que le cerveau reprenne sa concentration à chaque fois que l’on change d’activité. Il devrait être encouragé de ne faire qu’une tâche à la fois sur le lieu de travail. L’idée est de tout de même tout accomplir (avec une meilleur qualité) sans avoir à faire plusieurs choses en même temps.


Quelques lectures intéressantes:

Il est nécessaire d’évaluer si la charge de travail à effectuer est réaliste et adaptée aux capacités d’un employé, de sorte qu’il ne se retrouve pas dans une situation où il se sent forcé de dépasser ses limites, d’épuiser ses ressources et affaiblir ses capacités. Le temps n’est pas élastique, et les ressources physiques et mentales des employés s’amenuisent, ce qui les fait se sentir vides. Une surcharge mentale et un sentiment de désespoir face à toutes ces tâches à accomplir peut entraîner un stress chronique, et potentiellement l’épuisement, la dépression et le suicide.

 

Lutter contre le stress causé par les contraintes de temps

Certaines entreprises paient le prix des conséquences apportées par les contraintes de temps, notamment sous la forme d’absentéisme, présentéisme, roulement du personnel, congé maladie de longue durée, pour finalement se rendre compte de l’état d’urgence et de la nécessité de prendre des mesures pour améliorer la situation. C’est pourquoi les programmes bien-être sont complètement justifiés, et s’ils sont bien implémentés, peuvent être un outil efficace pour restaurer l’équilibre et prévenir d’autres dégâts.

La liste des initiatives possibles est infinie. Certains choisissent des conseils pour une alimentation saine, décident d’arrêter de fumer, ou participent à des séances régulières d’exercice de course. D’autres préfèrent favoriser des petit-déjeuners réguliers, se reposer, se relaxer et se ressourcer grâce à la pleine conscience, ou des séances de sophrologie. Ces méthodes sont extrêmement bénéfiques car elles fournissent au personnel des capacités qu’ils peuvent réutiliser sur leur lieu de travail, tout comme à la maison. Elles créent un espace où les gens peuvent prendre leur temps et se ressourcer, puis revenir à leur travail pleins d’énergie et de concentration. La résistance au stress, l’intelligence émotionnelle, les capacités à socialiser, la confiance en soir et la concentration sont certains des bienfaits que les employés peuvent acquérir grâce à ces programmes. Ils apprennent s’écouter, et deviennent conscients de leur réels besoins, de leurs limites et de leurs capacités.

Quel que soit le programme que vous choisissez d’appliquer dans votre entreprise, soyez sûr de ne pas vous focaliser sur un seul aspect santé ou bien-être. Les meilleurs résultats proviennent des initiatives qui considèrent les employés de façon holistique, c’est à dire pas seulement le corps ou l’esprit mais toutes les dimensions : physique, mentale, émotionnelle et psychique.

 

Sources et crédit photo

http://vie-tality.com

https://delcifee.wordpress.com/page/2/

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com