Pollen: Comment le consommer ? Quelles indications ?(pollen frais)

Les produits de la ruche sont souvent associés aux premiers froids, aux premiers rhumes.

On parle couramment de miel, propolis, gelée royale, mais souvent les pollens spécifiques restent dans l’ombre…ou trop souvent dramatisés en raison des allergies.


Qu’est ce que le pollen ?

Le pollen (du grec πάλη (palè) : farine ou poussière) :  c’est l’élément mâle produit par la fleur, ce sont de minuscules grains de forme plus ou moins ovoïde de quelques dizaines de micromètres de diamètre à l’extrémité des étamines. Il est récolté par les abeilles et ramené à la ruche pour servir de nourriture protéique au début du printemps.

Différences pollen frais ou séché

  • Le pollen seché : Le pollen est un aliment très fragile, c’est pourquoi on le trouve en bocaux de verre, séché à 5°C ou à 40°C. Le grain a un aspect plus dur, et croquant, mais perd de ses bienfaits.
  • Le pollen frais  : Le pollen frais est un aliment cru, vivant, très complet. Il se dégrade très rapidement à l’air et à température ambiante. Mais peut très facilement se congeler. Ses grains sont doux et fondants.

Pollen: Les indications globales

Composition du pollen

Pour tous les pollens, on va retrouver  des protéines ( de 14 à 23g/100g), des lipides ( de 3 à 9 g/100g), des glucides ( de 49 à 64 g/100g), des fibres ( de 10 à 14g/100g), des vitamines B (B1, B2,B3, B5, B6, B9,B12), C, E, des oligoéléments (sodium, potassium, calcium, magnésium, phosphore, fer, zinc, sélénium), des polyphénols, ainsi que 8 acides aminés essentiels.

Vous aimerez aussi :  Comment le jeûne change votre cerveau et prolonge la vie

Les différentes variétés de pollen

  • Aubépine : C’est le pollen hyperprotéiné, avec 23 G/100G de protéines. Il est recommandé pour les carences en fer. Il va donc très bien convenir aux sportifs, aux végétariens.
  • Bruyère : Sa richesse en zinc fera de lui le pollen régulateur de l’équilibre acido basique. Aussi recommandé pour la microcirculation et le transit, et détoxification.
  • Cerisier : Parfait pour relancer sa vitalité et sa beauté. Sa richesse en Vit C ressource les asthéniques. La présence de Vit B9 (1553% des valeurs nutritionnelles recommandées ) va en faire le pollen du premier trimestre de grossesse. L’éclat de la peau et des phanères.
  • Ciste : Le pollen de la sphère intestinale en raison de la présence de lactoferments. il a une actio prébiotique et probiotique. Le sélénium permettre aussi de renforcer les sytème immunitaire, et très interressant en cas de fatigue persistante.
  • Chataignier/Ronce : Le pollen de la sphère nerveuse. Une importante quantité de tryptophane et de vit B6 vont soutenir les personnes anxieuses, stressées, ou déprimées.
  • Saule : Protection des séniors. La vit E très présente, va permettre de lutter contre le stress oxydatif et la protection cellulaire.
  • Saule fruitier : Pour la sphère occulaire. Les troubles de la vision trouveront leur allier dans la lutéine, et la zéaxanthine, principaux constituants du pigment maculaire.
  • Mille fleurs : C’est un fortifiant, idéal aux changements de saison, sans raison particulière, ou juste un état passager de fatigue légère.
  • La posologie : Tout simplement 1 cueillère à soupe au petit déjeuner, en cures de 3 ou 6 semaines.
    On peut l’utiliser sur une tartine, dans un jus de légumes/fruits, compote ou yaourt, pur.
Vous aimerez aussi :  11 Bienfaits du noni et du jus de noni (+ tout ce qu'il faut savoir sur le noni)

 


Diane Roque
Naturopathe & Accompagnante à la naissance
81500 Lavaur
dianeroque81@gmail.com
06 87 33 43 98