Maladie du sérum: Symptômes et Traitement

Maladie du sérum (maladie sérique)

Réaction allergique survenant après l’administration de sérum animal (par exemple sérum équin antitétanique).

Symptômes :

la maladie sérique se manifeste par une éruption cutanée comparable à celle de la rougeole et par un prurit intense. Chez environ un tiers des patients, elle s’accompagne d’une fièvre modérée ; dans les formes sévères, la température peut cependant dépasser 40 °C et se prolonger pendant plus d’une semaine.


Un oedème se forme habituellement au point d’injection. Les autres symptômes comprennent parfois une hypertrophie des ganglions lymphatiques et une in­flammation des articulations.

Combien de temps dure la maladie sérique et comment la traiter?

La maladie sérique guérit en général spontanément, mais une consultation médicale est toutefois recommandée.

La maladie sérique se développe après un certain temps. L’apparition des symptômes peut prendre de 7 à 10 jours. Dans certains cas, ils peuvent être retardés de 3 semaines ou d’un mois. La maladie est rarement grave, même si elle peut causer beaucoup d’inconfort au patient. Habituellement, les symptômes de la maladie sérique s’améliorent après 7 à 10 jours et le patient peut se rétablir complètement après 2 à 4 semaines.


Quelques lectures intéressantes:

Le traitement de la maladie sérique vise à soulager ses symptômes.

Les antihistaminiques et les pommades aux corticoïdes sont efficaces.

Dans les cas plus graves, des corticostéroïdes sont également prescrits. La fièvre, les démangeaisons et l’éruption cutanée peuvent d’abord disparaître. Les douleurs articulaires peuvent prendre plus de temps à guérir.

Pour calmer les démangeaisons, on applique localement une pommade à l’oxyde de zinc.

Pronostic:

La maladie du sérum est généralement auto-limitée et disparaît en quelques jours. Le pronostic de maladie sérique chez les patients sans atteinte interne des organes est bon (bien que des rapports occasionnels montrent une mortalité résultant d’une glomérulonéphrite progressive ou de graves complications neurologiques.)

Les complications de la maladie sérique peuvent inclure ce qui suit:

  • Vascularite
  • Neuropathie
  • Insuffisance rénale aiguë
  • Glomérulonéphrite (rare)
  • Anaphylaxie
Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com