Lymphadénite: Symptômes et Traitement

La lymphadénite, ou inflammation d’un ou plusieurs ganglions lymphati­ques. est souvent une complication de la lymphangite. Mais elle peut survenir sans source primaire d’infection.

En principe, tout micro-organisme est sus­ceptible de provoquer l’infection (bacté­ries, virus, champignons), mais ce sont les streptocoques et les staphylocoques qui en sont le plus souvent responsables.

Symptômes :

Il y a souvent septicémie. Les ganglions lymphatiques sont gon­flés, palpables, sensibles, sinon doulou­reux. La peau à leur périphérie est également rouge et sensible ; un abcès peut se déclarer.


Quelques lectures intéressantes:


Traitement :

Tout d’abord, éliminer l’agent causal, par antibiothérapie spéci­fique le plus souvent. L’application alternée de compresses chaudes sèches et humides soulage la douleur. Les abcès sont incisés et drainés. En règle géné­rale, l’infection disparaît complètement, même en cas d’adénopathie (hyper­trophie des ganglions) massive et impor­tante. Mais il arrive que des malades gardent des cicatrices indélébiles de l’infection des ganglions.

Résultat: Il dépend de la virulence du germe, et surtout des capacités de résistance du malade. Un traitement adéquat est salvateur.

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com