Le bourgeon de Figuier, la détente assurée

Ce remède clé de la gemmothérapie possède une action anti stress majeure, qui agit autant sur la sphère digestive que sur l’axe nerveux. Il est également simple et sûr d’utilisation. Pourtant peu de personnes pensent spontanément à lui quand on évoque les plantes relaxantes ; il faut dire que son emploi est encore relativement récent par rapport aux plantes historiques comme la mélisse, la valériane ou la passiflore.

 

Les bourgeons de plantes, les derniers nés de le phytothérapie

L’utilisation des bourgeons de plantes, également appelée gemmothérapie fut une petite révolution pour la phytothérapie moderne.

De nombreuses plantes inexploitées jusqu’à ce jour ont vu leurs bourgeons soudainement plébiscités.


Ainsi redécouvertes sous un nouveau jour, certaines ont pu se bâtir une solide réputation dans le domaine du bien être grâce à cette nouvelle technique.

Un des meilleurs exemples de ce retour en grâce reste le Figuier ou ficus carica, plante très rarement utilisée auparavant mis à part pour ses fruits.

Ils étaient reconnus pour leurs vertus légèrement laxatives, leur utilisation en décoction pour adoucir la gorge ou encore en emplâtre pour favoriser le murissement des abcès.

Son bourgeon, en revanche, est un bourgeon clé de la gemmothérapie moderne ; universellement connu pour son action régulatrice sur l’équilibre nerveux et son action sur la sphère digestive, il fait désormais partie des bourgeons les plus fréquemment conseillés.

Les bienfaits inégalés du bourgeon de figuier

Le figuier est un arbre traditionnellement réputé indestructible. Ni le gel ni le feu ne peuvent le détruire : il renait toujours de ses racines.

Avant la découverte des propriétés incomparables de ses bourgeons, on savait par contre que le figuier avait la faculté de régénérer les terrains incultes.

Son bourgeon, lui, peut accompagner les personnes en burn-out qui souhaitent remettre les compteurs à zéro…

Il ne se substitue jamais au traitement médical, et doit être considéré comme un outil complémentaire pour soulager certaines problématiques. Il ne soigne pas, ne traite pas.

C’est le bourgeon de l’axe du stress et surtout le bourgeon majeur de tous les maux psychosomatiques et spasmodiques.

Il est tout indiqué pour soulager les personnes souffrant d’insomnie, de nervosité, de fatigue nerveuse. Il contribue à induire un sommeil sain et reposant.

Il est également fréquemment conseillé pour soulager les névralgies faciales.

Son autre grand domaine d’action est la sphère digestive.

Il est particulièrement adapté pour tous les troubles inflammatoires de l’appareil digestif : gastrites, ulcères, hernies hiatales, crampes d’estomac, difficultés digestives liées au stress…

Le bourgeon de figuier possèderait également la faculté de réguler l’équilibre bactérien de la cavité buccale.


Quelques lectures intéressantes:

Considéré comme un régulateur naturel de l’appétit, surtout chez les personnes stressées qui compensent en mangeant, il normaliserait les sécrétions digestives. Plus important encore, il serait doté de propriétés régénérantes de la muqueuse intestinale. Ce sera ainsi le bourgeon majeur d’accompagnement de l’hyperperméabilité intestinale, de toute anomalie de la flore intestinale de type dysbiose.

Mais il est aussi le complément de tous les conflits et émotions symboliquement « difficiles à digérer ».

Il est également décrit comme améliorant les anémies ferriprives et les polyarthrites des adolescents.

Son complémentaire est la plupart du temps le bourgeon de Tilleul, avec lequel il est très fréquemment associé en cas d’ insomnies rebelles.

Bourgeon de figuier: Pour qui ?

En résumé, le bourgeon de figuier est particulièrement indiqué pour les tempéraments nerveux, ayant des difficultés à « digérer » tous les aléas de la vie.

C’est le bourgeon phare des insomniaques et de tous les troubles digestifs liés au stress.

On dit d’ailleurs de lui qu’il est le bourgeon de la peur au ventre et du manque de confiance en soi. Il sera particulièrement adapté aux personnes qui ont besoin d’aide pour résoudre leurs conflits intérieurs.

Comment prendre le bourgeon de figuier ?

L’immense avantage de la gemmothérapie est d’être utilisable dès l’âge de 4 ans ; les enfants nerveux et sensibles, qui ont du mal à s’endormir, qui sont sujets aux cauchemars, facilement impressionnables, qui ont mal au ventre à la moindre contrariété… seront particulièrement sensibles à l’action du bourgeon de figuier.

Les bourgeons ont en général une action un peu plus lente que la phytothérapie classique : on compte trois semaines de prise minimum pour voir un véritable changement.

C’est le temps nécessaire à la régénération et en quelque sorte à la ré-information du système. Les enfants, particulièrement sensibles à la gemmothérapie n’ont parfois pas besoin d’attendre aussi longtemps… Mais pour les adultes, il ne faut pas se décourager au bout de quelques jours : il est tout à fait normal de ne pas avoir de résultat immédiat.

Pour améliorer le sommeil, le bourgeon de Figuier se prend avant le repas du soir et au coucher, associé avec le bourgeon de Tilleul ; le dosage sera à ajuster avec un spécialiste, mais on peut donner sans risque 5 gouttes de chaque à un enfant, 15 gouttes à un adulte, toujours diluées dans un peu d’eau.

Pour son action sur la sphère digestive, on se contente du bourgeon de Figuier, à prendre idéalement le soir. Là encore, on peut donner 5 gouttes à un enfant, 15 pour un adulte.

On parie qu’après l’avoir essayé, vous ne verrez plus le figuier du même œil !

 

Article rédigé par Marie Chetaille,
Naturopathe
Une question ? chetaille.marie@orange.fr

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com