Laxatif naturel: 4 plantes et 7 aliments qui améliorent la fonction digestive (et des astuces anti constipation)

Les laxatifs sont des substances qui libèrent les selles ou stimulent le transit intestinal.

Ils peuvent également accélérer le transit intestinal, en aidant à accélérer le mouvement du tube digestif pour stimuler le transit intestinal.

Les laxatifs sont souvent utilisés pour traiter la constipation, un problème de santé très courant, qui peut être fréquent ou chronique, et qui caractérisé par des selles peu fréquentes, difficiles et parfois douloureuses.


Il existe plusieurs types de laxatifs qui agissent de différentes façons. Les principales classes de laxatifs sont:

1. Les laxatifs de lest : 

Ils se déplacent dans le corps sans être digérés. Ils gonflent par absorption de l’eau de notre corps, augmentent d’autant le volume des selles et en facilitent du coup leur élimination naturelle

2. Laxatifs lubrifiants : 

Ils enrobent la surface des selles et de la muqueuse intestinale pour maintenir l’hydratation, ce qui permet de ramollir les selles et de faciliter le un passage.

3. Laxatifs de type osmotique : 

Ils aident le côlon à retenir davantage d’eau, ce qui augmente la fréquence des selles.

4. Laxatifs stimulants : 

Ils accélèrent le mouvement du système digestif pour induire un transit intestinal.

5. Laxatifs rectaux :

Sous forme de suppositoires (ex: suppositoires à la glycérine) ou alors de lavement, ils peuvent être utiles en cas de constipation terminale. Ils servent alors à déclencher le reflexe de défécation sans remédier à la cause de la constipation. Ces formes peuvent provoquer une irritation anale et pour cette raison ne sont pas à utiliser couramment.

Pourquoi choisir un laxatif naturel ?

La constipation est un problème de santé très courant. Elle toucherait quelques 16 millions de Français selon les laboratoires Bayer HealthCare.

Bien que les laxatifs en vente libre vous seront probablement très utiles pour soulager ponctuellement la constipation, leur utilisation fréquente peut causer des perturbations électrolytiques et des changements de l’équilibre acido-basique, ce qui peut entraîner des lésions cardiaques et rénales à long terme (1).

C’est la raison pour laquelle il est préférable de s’orienter vers des solutions naturelles, en privilégiant certains aliments que nous allons vous présenter plus bas, et en adoptant quelques changements simples de votre hygiène de vie.

Par ailleurs, les laxatifs naturels (plantes et aliments) sont généralement bien moins coûteux, et ne présentent pas les effets secondaires dérangeants de certains médicaments.

Pourquoi les laxatifs sont-ils dangereux?

Certaines célébrités font la promotion des laxatifs comme solution miracle pour perdre du poids. Cette tendance inquiète les autorités de santé. Surtout que des accidents récents liés à un mésusage des laxatifs ont été recensés. Ces produits qui ont pour effet d’accélérer le transit intestinal et de ramollir les selles, sont en vente libre, et pourtant ils sont loin d’être anodins.

13 overdoses mortelles aux laxatifs aux Etats-Unis
En effet, récemment, aux Etats-Unis, 54 cas d’effets secondaires graves – dont 13 décès – ont été associés à l’utilisation orale et rectale de laxatifs, selon un nouvel avertissement de la Food and Drug Administration. Pour cette raison, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux tient à rappeler que certains laxatifs peuvent être mortels lorsqu’ils sont consommés trop souvent ou mal utilisés. C’est le cas notamment de ceux à base de phosphate de sodium qui peuvent avoir des effets secondaires dangereux dans les cas précités. (www.pourquoidocteur.fr)

En fait, certaines personnes pensent à tort qu’elles peuvent éviter une partie de « l’absorption des calories » des aliments consommés. En plus d’être une erreur, cela peut en fait conduire à de nombreux effets secondaires dangereux.

Les problèmes de santé associés à l’abus de laxatifs sont:

  • déshydratation (perte de liquide)
  • déséquilibres électrolytiques
  • changements de base acide ou alcaline
  • l’incapacité de produire suffisamment d’enzymes digestives
  • œdème (rétention d’eau)
  • vertiges et étourdissements
  • dommages au côlon et aux organes digestifs
  • l’alternance diarrhée et constipation
  • complications de l’appareil cardiovasculaire
  • perte ou gain de poids
  • autres effets secondaires potentiellement mortels, y compris la mort en cas de surutilisation

 

Quelle est la cause de ma constipation?

La constipation est causée par de nombreux facteurs:

  • Opération/post opération
  • Prise de certains médicaments
  • Régime alimentaire faible en fibres
  • Vous ne buvez pas assez d’eau. Une partie de l’eau que l’on boit est destinée à l’hydratation des selles. En effet, l’eau favorise le travail de l’intestin et du côlon dans la digestion et la défécation.
  • Surutilisation de laxatifs

Il existe également des causes moins évidentes:

  • Vous ne machez peut être pas assez vos aliments. La mastication est la première étape de la digestion. Les aliments bien mâchés mélangés à la salive réduisent le travail de l’estomac et de l’intestin dans le mécanisme de la digestion.
  • Vous vous retenez trop souvent ou trop longtemps. C’est une situation assez courante en entreprise…Hors l’organisme a besoin d’évacuer tout ce dont il n’a pas besoin après avoir mangé (les cellules digestives mortes, les fibres non digestibles, les bactéries…) sinon ces déchets stagnent au niveau du rectum.
  • Vous ne faîtes aucune activité physique ou vous ne bougez pas assez. Le manque d’activité physique et la sédentarité peuvent être responsables de la constipation. Les intestins sont comprimés, ne sont pas « massés » et ont du mal à fonctionner correctement.
  • Vous prenez des médicaments qui peuvent vous bloquer. C’est le cas de certains traitements pour le coeur, des antidépresseurs, des diurétiques, des anti-acides, des anticonvulsants, des antidouleurs, des suppléments de fer ou encore des médicaments contre la toux et le rhume. Les principes actifs de ces médicaments ralentissent les contractions de l’intestin et empêchent donc de digérer correctement.
  • Problèmes d’hormones liés aux règles, à la grossesse ou à la ménopause.
  • Il est importante de surveiller certaines maladies, notamment celles du côlon ou du rectum, de l’insuffisance rénale chronique, de l’hypothyroïdie, de l’occlusion intestinale, de la fissure anale ou encore du syndrome de l’intestin irritable. La constipation peut également cacher des troubles neurologiques comme la maladie de Parkinson. (www.medisite.fr)

Ces aliments qui font les meilleurs laxatifs naturels

1. Graines de Chia

Elles ont effectivement la capacité d’agir comme un laxatif naturel. Les graines de chia combinées avec du liquide (de l’eau de préférence) forment une substance gélatineuse qui se déplace facilement à travers vos intestins. C’est une excellente façon d’introduire des fibres dans votre alimentation. Elles se gonflent et se dilatent dans le tube digestif, absorbant l’eau. C’est l’un des meilleur aliment pour agir contre la constipation à la condition d’augmenter également votre consommation d’eau, pour les aider à se déplacer dans l’intestin facilement.

2. Aloe Vera

L’aloe vera est l’un des laxatifs naturels les plus anciens et les mieux étudiés. On le surnomme parfois aloès « latex », substance remplie d’enzymes, de vitamines, de minéraux et d’électrolytes qui aident à « guérir » l’intestin. Par exemple, les anthraquinones sont un type de composé présent dans l’aloès qui agit comme un laxatif en augmentant la teneur en eau de l’intestin, en stimulant la sécrétion de mucus et en augmentant naturellement le péristaltisme intestinal (contractions qui décomposent les aliments).

Le latex d’Aloe vera dispose également de composants anti-inflammatoires qui réduisent les gonflements et améliorent le fonctionnement des organes digestifs. Pour terminer, l’aloe vera aider à réguler l’équilibre acide/alcalin et pH, à réduire la formation de levures et à favoriser la croissance de bonnes bactéries digestives.

3. Graines de lin

Les graines de lin sont une excellente source de fibres, ce qui ajoute du volume à vos selles et les aide à passer dans vos intestins. De plus, les graines de lin sont naturellement efficaces pour traiter la constipation et la diarrhée! (2)

Elles n’ont pratiquement aucun goût, et sont faciles à insérer dans vos recettes habituelles, notamment dans les pâtisseries, les salades et les smoothies. Comme pour les autres aliments de cette liste, il convient de rappeler l’importance de boire beaucoup d’eau lorsque vous consommez beaucoup de fibres. En buvant suffisamment d’eau et en suivant un régime riche en fibres, vous risquez moins d’avoir des selles dures, des ballonnements, des gaz, des douleurs et une constipation accrue.

4. Nouilles shirataki ou supplément de glucomannane

Le glucomannane est un type de fibre soluble. Il a été démontré qu’il traite efficacement la constipation (3,4).

Pour poser quelques chiffres sur son efficacité: une étude menée auprès d’enfants a révélé que 45 % des personnes prenant du glucomannane ont connu un soulagement de la constipation grave, comparativement à seulement 13 % dans le groupe témoin (5).

En plus d’améliorer les selles, il a été démontré que le glucomannane fonctionne comme un prébiotique et améliore l’équilibre des bonnes bactéries dans votre intestin.

Si vous êtes constipé, essayez d’inclure plus de glucomannane dans votre alimentation. Vous pouvez y parvenir en prenant un supplément de glucomannane ou en mangeant des nouilles shirataki, qui sont faites avec du glucomannane.


Quelques lectures intéressantes:

Conclusion: Le glucomannane peut traiter efficacement la constipation chez certaines personnes. Vous pouvez l’obtenir en le complétant avec du glucomannane ou en mangeant des nouilles shirataki.

5. Kéfir

Le kéfir est un produit laitier fermenté.

Il contient des probiotiques, un type de bactéries intestinales bénéfiques dont les bienfaits pour la santé sont multiples, notamment l’amélioration de la fonction immunitaire et le renforcement de la santé digestive (6).

La consommation de probiotiques par l’intermédiaire d’aliments ou de suppléments peut accroître la régularité tout en améliorant la consistance des selles et en accélérant le transit intestinal (7).

Il a été démontré que le kéfir, en particulier, ajoute de l’humidité et du volume aux selles (8).

Une étude menée en 2014 a examiné les effets du kéfir sur 20 participants souffrant de constipation.

Après avoir consommé 17 onces (500 ml) par jour pendant quatre semaines, les participants ont constaté une augmentation de la fréquence et de la consistance des selles, et ont pu réduire l’utilisation de laxatifs (9).

6. Pruneaux

Les pruneaux sont probablement l’un des laxatifs naturels les plus connus.

Ils fournissent beaucoup de fibres, avec 2 grammes de fibres pour 28 grammes. Ils contiennent également un type d’alcool de sucre appelé sorbitol.

Le sorbitol est mal absorbé et agit comme un agent osmotique, apportant de l’eau dans les intestins, ce qui contribue à induire les selles.

Plusieurs études ont montré que les pruneaux peuvent augmenter la fréquence et la consistance des selles de manière efficace. (10,11).

7. Fruits riches en fibres (baies, figues, pommes, pruneaux, poires)

Les fruits fournissent des niveaux élevés de fibres et d’eau en plus des antioxydants, qui peuvent aider à réduire l’inflammation dans tout le système digestif.

Les fruits qui contiennent des fibres de pectine (pommes ou poires) sont des choix particulièrement judicieux, car la pectine stimule vos intestins. Le vinaigre de cidre de pomme est également une excellente option pour traiter naturellement la constipation!

Les meilleures plantes laxatives

Vous n’aurez aucune difficulté à trouver des remèdes à base de plantes médicinales contre la constipation. En fait, de nombreux laxatifs en vente libre contiennent des ingrédients à base de plantes médicinales. La plupart des plantes laxatives contiennent des anthraquinones, ou des substances qui ont un effet stimulant sur les intestins. Ces laxatifs agissent en aspirant du liquide dans le côlon et en augmentant le péristaltisme. Le péristaltisme est la contraction de l’intestin qui aide à déplacer la matière dans le côlon vers le rectum. L’ajout de fibres et de liquides est essentiel lors de la constipation.

Voici plusieurs solutions à base de plante:

1. Cascara sagrada (cornou)

C’est un laxatif populaire à base de plantes qui provient de l’extrait d’écorce d’une espèce de nerprun. Cet extrait agit en irritant suffisamment le côlon pour favoriser les selles. L’utilisation à court terme est habituellement bien tolérée, mais elle peut causer des douleurs abdominales ou un déséquilibre électrolytique. L’utilisation à long terme peut causer des lésions hépatiques allant d’une insuffisance hépatique légère à aiguë. Doucement donc sur l’utilisation de ce laxatif.

2. Psyllium

Dérivé de l’enveloppe et des graines de la plante Plantago ovata, le psyllium est un type de fibre aux propriétés laxatives.

Bien qu’il contienne à la fois des fibres solubles et insolubles, c’est sa haute teneur en fibres solubles qui le rend particulièrement efficace pour soulager la constipation.

Les fibres solubles absorbent l’eau et forment un gel qui peut ramollir les selles et faciliter leur passage.

Le psyllium s’est même révélé plus efficace que certains laxatifs médicamenteux.

Une étude a comparé les effets du psyllium à ceux du docusate sodique, un laxatif, chez 170 adultes constipés.

Les chercheurs ont découvert que le psyllium avait un effet plus important dans l’adoucissement des selles et l’augmentation de la fréquence des évacuations (12).

3. Le Sené, un laxatif à base de plantes.

Le Sené est couramment utilisé pour soulager la constipation. Il est disponible en vente libre et peut être pris par voie orale ou rectale.

Le Sené contient un certain nombre de composés végétaux appelés glycosides, qui stimulent les nerfs de l’intestin et accélèrent les selles.

Il est habituellement considéré comme sans danger pour les adultes lors de prises pendant de courtes périodes.

Cependant le séné n’est généralement pas recommandé chez les femmes enceintes, celles qui allaitent ou qui souffrent de certaines maladies, comme les maladies inflammatoires intestinales.

4. Orme glissant

Il stimule les nerfs du tractus gastro-intestinal (GI), ce qui entraîne la production de mucus et soulage la constipation. Des recherches limitées ont été menées pour déterminer les effets à long terme. L’orme glissant contient la substance collante mucilage, qui recouvre le tractus gastro-intestinal. Par conséquent, elle peut réduire l’absorption de certains médicaments si elle est prise en même temps.

Revoyez votre hygiène de vie

1. Buvez plus d’eau

La déshydratation régulière peut vous constiper. Pour éviter cela, il est important de boire suffisamment d’eau et de rester hydraté.

Certaines études ont montré que l’eau pétillante est plus efficace que l’eau plate pour soulager la constipation. Cela comprend les personnes atteintes de constipation idiopathique chronique ou du syndrome du côlon irritable (SII) (13141516).

Cependant, ne commencez pas à boire des boissons gazeuses comme le soda sucré, car elles sont un mauvais choix pour votre santé et peuvent aggraver votre constipation.

2. Mangez plus de fibres, en particulier les fibres solubles et non fermentescibles.

On dit souvent aux personnes constipées d’augmenter leur consommation de fibres.

C’est parce que l’augmentation de l’apport en fibres alimentaires est censé augmenter le volume et la consistance des selles, ce qui les rend plus faciles à passer.

Cependant, certaines études ont montré que l’augmentation de l’apport en fibres peut aussi parfois aggraver le problème (17).

D’autres études ont montré que si les fibres alimentaires peuvent augmenter la fréquence des selles, elles n’aident pas à soulager les autres symptômes de la constipation. Il s’agit notamment de la consistance des selles, de la douleur, des ballonnements et des gaz.

C’est parce que le type de fibres alimentaires que vous ajoutez à votre alimentation est important.

Il existe de nombreux types de fibres alimentaires, mais en général, elles appartiennent à deux catégories:

  • Fibres insolubles: Présentes dans le son de blé, les légumes et les grains entiers. Elles ajoutent du volume à vos selles et leur permettent de passer plus rapidement et facilement dans votre système digestif.
  • Fibres solubles: Présentes dans le son d’avoine, l’orge, les noix, les noix, les graines, les haricots, les lentilles et les pois, ainsi que dans certains fruits et légumes. Elles absorbent l’eau et forment un gel pâteux qui adoucit vos selles et améliore leur consistance.
    Les études sur les effets des fibres insolubles comme traitement de la constipation n’ont pas été concluantes.

En effet, les fibres insolubles peuvent aggraver le problème chez certaines personnes atteintes d’un trouble intestinal fonctionnel, comme la constipation idiopathique chronique.

Certaines fibres solubles fermentescibles peuvent également être inefficaces dans le traitement de la constipation, car elles sont fermentées par des bactéries dans l’intestin et perdent leur capacité de rétention d’eau.

Le meilleur choix pour un supplément de fibres en cas de constipation est une fibre soluble non fermentescible, comme le psyllium.

Pour prévenir la constipation, vous devriez viser à consommer un mélange de fibres solubles et insolubles. L’apport total recommandé en fibres par jour est de 25 grammes pour les femmes et de 38 grammes pour les hommes.

3. Bougez davantage

Des études sur l’effet de l’exercice sur la constipation ont montré des résultats mitigés.

En fait, de nombreuses études ont montré que l’exercice physique n’affecte pas la fréquence des selles (18).

Cependant, une étude récente, contrôlée randomisée, sur des personnes constipées atteintes du SCI a révélé des résultats intéressants. Elle a révélé que l’exercice réduisait significativement les symptômes de la constipation (19).

D’autres études ont également trouvé des résultats similaires pour ce groupe de personnes (20).

Bien que de nombreuses études aient montré que l’exercice n’affecte pas le nombre de fois que les gens vont aux toilettes, il semble réduire certains symptômes de la constipation (21).

Si vous êtes constipé, essayez de marcher régulièrement. Ça vaut le coup d’essayer.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com