La sylvothérapie, plongeons dans un bain de forêt !

La sylvothérapie consiste à aller à la rencontre des arbres pour profiter de leurs bienfaits.

En forêt, dans un parc ou dans votre jardin, les arbres ont beaucoup à nous apporter et à nous apprendre sur eux mais sur nous-même également.

L’abre est un être vivant vivant en famille, en société comme les humains. Présent depuis la nuit des temps, il sera également sur Terre bien après l’homme.


Sans les arbres, pas de vie possible.

Chacun d’eux abrite de multiples écosystèmes au sein de l’écosystème.

Grâce aux résines et aux ions négatifs qu’ils dégagent, ils améliorent notre humeur, renforcent notre immunité, abaissent notre tention artérielle et nous permettent de vivre plus longtemps et plus heureux.

Lors d’une sortie en sylvothérapie, on pose un regard différent sur les abres… Un regard curieux, éveillé et qui nous ramène totalement à nous l’humain comme faisant partout d’un tout sur la Terre…

 

Les origines de la sylvothérapie

On peut considérer qu’il n’y a pas vraiment d’origines à la sylvothérapie.

En fait tout le monde aime sortir dehors et se balader dans un joli espace naturel. C’est normal, l’humain a évolué au milieu de la nature.

Par contre, il y a à présent ce mot qui a été posé, grâce aux Japonais.

En effet, au Japon, on pratique depuis longtemps la sylvothérapie comme médecine de santé. Cela s’appelle le shinrin-yoku.

Au Japon, il y a même des forêts avec des parcours de sylvothérapie, des hôpitaux à proximité dédiés où votre médecin peut très bien vous prescrire d’aller en forêt marcher !

 

Comment pratiquer ?

La première chose à faire, c’est de suivre votre intuition !

Aller vers un arbre qui vous attire, au plus profond de vous. Ne le choissez pas en fonction de critères esthétiques (très subjectifs par ailleurs), mais vraiment en fonction de ce que vous ressentez.

Peu importe sa forme ou sa taille.

Approchez-le avec respect, avec empathie, comme vous approcheriez quelqu’un que vous ne connaissez pas mais dont vous aimeriez vous faire un ami.

Vous pouvez même lui demander l’autorisation de le toucher selon votre sensibilité.

Pour commencer, vous pouvez vous poser dos contre l’arbre et fermer les yeux, écouter les bruits de la nature qui vous entoure. Sentir le vent sur votre visage ou passer dans les branches. Sentir les odeurs qui émanent de l’arbre en lui-même, de la terre aux alentours, des feuilles.

Soyez respectueux envers l’arbre qui vous accueille. C’est un être vivant au même titre que vous, ne l’oubliez pas. Imaginez le respirer.

Vous pouvez toucher l’écorce, effleurer le tronc, les branches à votre portée.

Parfois s’assoir au pied de l’arbre suffit au bonheur.

Pour d’autres, le besoin est grand de serrer l’arbre contre se soi et s’y blottir comme contre un être cher.


Quelques lectures intéressantes:

A vous de sentir ce dont vous avez le plus besoin. La sylvothérapie, c’est ça. C’est des ressentis au contact des arbres qui nous font du bien.

 

Où pratiquer la sylvothérapie ?

Partout du moment qu’il y ait un arbre !

Même si on parle de bains de forêt, en réalité nul besoin de forêt (ni de bain !) pour pratiquer la sylvothérapie. Vous pouvez très bien la pratiquer dans votre jardin ou dans un jardin public près de chez vous.

Par contre, vous vous sentirez plus à l’aise dans un environnement calme davantage propice à la détente, et loin du regard des passants, ce qui peut freiner certaines personnes.

 

Peut-on emmener les enfants à la rencontre des arbres ?

Oui, bien entendu ! Les enfants sont très curieux du monde extérieur et de ce qui les entoure.

Ils prennent facilement les arbres dans leurs bras et ont moins de difficultés à se laisser aller pour fermer les yeux par exemple.

Par contre, ce sont des enfants ! Donc parcourez uniquement de petites distances adaptées à leur âge. Par exemple 2 km à 5 ans c’est suffisant…

Et puis les enfants se lassent vite. Combinez votre balade à l’observation des insectes et des fleurs par exemple. Faites-les observer les formes amusantes de certains arbres où l’on voit des visages. Faites les chercher des feuilles colorées ou des jolies mousses sur les troncs, des cailloux brillants par terre… Tout ce qui pourra rendre la sortie agréable et ludique !

 

Quelle tenue avoir ?

Comme c’est une activité d’extérieur, choisissez des vêtements adaptés à la météo et à l’environnement.

Donc un vêtement de pluie ou un pull chaud ou une casquette… S’il fait chaud, pensez à emmener de l’eau avec vous.

Prévoyez un pantalon long pour vous protéger les jambes des ronces et des orties, et des tiques qui pourraient traîner dans les parages… Prévoyez aussi des chaussures confortables pour marcher et étanches si besoin.

Enfin pensez à votre pique-nique ou à un en-cas si vous partez plusieurs heures, n’oubliez votre téléphone (à mettre en silencieux ou en mode avion !) et une petite trousse de premier secours au cas où et si vous partez seul, dites à vos proches vers quel endroit vous projetez de vous rendre.

 

La sylvothérapie, une activité hors catégorie

Pratiquer la sylvothérapie, ce n’est pas un simple phénomène de mode.

Non, c’est répondre à un véritable besoin pour l’homme qui s’est coupé de ses racines.

Les arbres sont là pour nous prêter les leurs et retrouver le contact avec la nature.

En s’enracinant, on retrouve son axe intérieur et son calme.

Pas tout à fait une activité sportive, pas vraiment un hobby, peut-être une passion, aller à la rencontre des arbres, c’est aussi retrouver sa juste place.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com