La gomme arabique fait le buzz en France ! Doit on se réjouir ?

La « gomme arabique » est une colle comestible, un agent épaississant qui aide à coller les aliments entre eux. Dans les supermarchés, on les retrouve dans de nombreux produits. Le point commun à ces produits, l’inscription E414, pour désigner la gomme arabique. On retrouve la désignation dans de nombreux produits du quotidien, notamment dans les crèmes glacées, les crèmes fouettées mais aussi dans les bonbons, dans les boissons gazeuses, et même dans l’industrie des cosmétiques. En fait, la France est désormais la premier importateur mondial de gomme arabique. Après tous les derniers scandales agro-alimentaires, il est légitime de se poser des questions. Ce produit est il nocif, qu’apporte t’il vraiment et pourquoi est il si prisé par les industriels?

Qu’est ce que la gomme arabique ?

La structure de la gomme arabique lui permet de se dissoudre dans l’eau froide ou chaude (ce qui signifie qu’elle est « soluble dans l’eau »), ce qui la rend facile à utiliser dans l’industrie alimentaire. Parce qu’il s’agit d’un produit naturel d’origine végétale, la gomme arabique convient aux végétaliens et végétariens (contrairement à d’autres produits ayant des qualités similaires, comme la gélatine). Elle est naturellement sans gluten, habituellement sans OGM et bien tolérée par la plupart des gens lorsqu’elle est utilisée en quantités appropriées.

En raison de sa riche teneur en fibres, la gomme arabique présente certains avantages, tels que l’augmentation des bactéries probiotiques dans l’intestin, la satiété après les repas, le ralentissement de la vidange gastrique et la régulation de la sécrétion hormonale, ce qui aide à gérer l’appétit et le poids.



Cela dit, la gomme arabique se trouve typiquement dans les aliments transformés et emballés – dont beaucoup sont riches en sucre, pauvres en nutriments et remplis d’autres ingrédients potentiellement nocifs. Même si l’utilisation de suppléments de gomme arabique et que sa cuisson au four ne sont pas nocifs, il est toujours préférable de limiter la quantité d’aliments emballés qui contiennent beaucoup d’additifs.

La gomme arabique, aussi appelée gomme d’acacia ou poudre d’acacia, est un produit fibreux fabriqué à partir de la sève naturelle durcie de deux types d’acacia sauvage. Dans le monde entier, la gomme arabique porte de nombreux noms, notamment gomme d’acacia, gomme arabique, poudre d’acacia, gomme du Sénégal, gomme indienne et autres.

L’acacia du Senegal,un arbre de la famille des légumineuses (Fabaceae), est le plus souvent utilisé pour fabriquer des produits à base de gomme arabique. Vachellia (Acacia) est une autre espèce qui produit une gomme séchée à partir de son tronc et de ses branches. Ces arbres poussent le plus abondamment au Soudan, où environ 50 pour cent de la gomme arabique du monde est maintenant produite, mais on les trouve aussi dans d’autres parties de l’Afrique, comme le Kenya, le Mali, le Niger, le Nigeria et le Sénégal.

Le gros avantage des acacias, c’est qu’ils produisent davantage de gomme arabique lorsqu’ils sont soumis à des « conditions défavorables », par exemple lorsque le sol est pauvre, en cas de sécheresse ou de chaleur élevée. Cela endommage les arbres dans une certaine mesure, mais entraîne une augmentation de la production de gomme arabique.

Quelle est la composition organique de la gomme arabique ?

Elle est composé d’un mélange de glycoprotéines, une classe de protéines ayant des groupes glucidiques attachés à la chaîne polypeptidique, et de polysaccharides, un hydrate de carbone dont les molécules sont constituées d’un certain nombre de molécules de sucre liées entre elles. Elle comprend également les oligosaccharides, un autre type de glucides. De plus, les gommes recueillies sur les acacias sont une source de composés sucrés naturels appelés arabinose et ribose, qui ont été parmi les premiers sucres concentrés dérivés de plantes/arbres. La composition chimique exacte de la gomme arabique varie d’un produit à l’autre, en fonction de sa source et des conditions climatiques et pédologiques dans lesquelles elle a été cultivée.

Aujourd’hui, il existe de nombreuses utilisations industrielles et alimentaires de la gomme arabique. Par exemple, la gélatine, l’amidon modifié, la gomme arabique et la pectine sont les principaux types de gomme utilisés dans de nombreux produits sucrés et de confiserie. La gomme arabique est utilisée pour aider à stabiliser les produits, notamment pour :

  • Une grande variété de desserts et d’ingrédients de boulangerie.
  • Les produits laitiers comme la crème glacée
  • Les sirops
  • Les bonbons durs et mous
  • L’encre, peinture, aquarelle, photographie et matériel d’impression.
  • La céramique et l’argile
  • Les timbres et enveloppes
  • Le cirage pour chaussures
  • Les cosmétiques
  • Les médicaments à base de plantes, pilules et pastilles
  • Les émulsions qui sont appliquées sur la peau

Le marché de la gomme arabique est en plein boom !

Le marché de la gomme arabique croît de 7% par an en valeur

C’est ce que fait ressortir le récent rapport Market.Biz qui publiait un rapport exhaustif sur le marché de la gomme intitulé « 2018-2023 Global and regional gum arabic industry production, sales and consumption status and prospects professional market research report« .

Vous aimerez aussi :  Les nombreux bienfaits du massage ayurvédique des pieds "Padabhyanga"

Market.Biz évalue actuellement le marché de la gomme arabique à 698,49 millions de dollars et devrait enregistrer une croissance moyenne annuelle de 7,1% sur les 5 prochaines années pour atteindre 1 054,14 millions de dollars en 2023.

2,20 euros le kilo

L’activité de la gomme arabique a été relancée au début des années 2000 au Sénégal. La marchandise est ensuite transportée vers la zone industrielle de Dakar. Elle est triée puis une première fois transformée. En moyenne, la gomme est vendue 2,20 euros le kilo. La gomme arabique est ensuite exportée à hauteur de 80% vers les États-Unis et l’Europe. La France est le premier importateur de ce trésor africain.

Comment expliquer un tel succès ?

La gomme arabique a des applications extrêmement variées dans les industries alimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques, imprimantes, céramiques, chimiques photosensibles, pyrotechnie, textile, papier, encre, peintures et adhésifs.

Cerise sur le gâteau, la gomme arabique présente plusieurs bienfaits pour la santé. Une aubaine pour l’industrie alimentaire !

Les bienfaits de la gomme arabique

Vous l’avez compris, la gomme arabique semble plutôt bénéfique pour la santé. Bien que très peu d’études aient testé les effets de la gomme arabique sur la santé, il existe quelques preuves qui démontrent qu’elle peut offrir certains avantages. Voici un aperçu des principales conclusions de recherches disponibles :

Syndrome du côlon irritable (SCI)

Lorsqu’elle n’est pas accompagnée de substances (comme le gluten et les édulcorants artificiels) qui peuvent être problématiques pour certaines personnes, la gomme arabique semble aider à soulager les symptômes du syndrome du Colon Irritable. Dans une étude publiée dans le World Journal of Gastroenterology en 2012, les chercheurs ont déterminé que le yogourt enrichi de fibres d’acacia et du probiotique Bifidobacterium lactis (B. lactis) peut aider à maîtriser les symptômes du SCI. Après avoir consommé le yogourt deux fois par jour pendant huit semaines, les participants souffrant à la fois de constipation et de diarrhée ont montré une amélioration des symptômes du SCI et un meilleur confort intestinal par rapport à ceux qui ont pris un placébo.

Gestion du poids

Des recherches préliminaires suggèrent que la gomme arabique peut aider à réduire l’indice de masse corporelle (IMC) et le pourcentage de graisse corporelle. Dans une étude publiée dans le Nutrition Journal, par exemple, les femmes en bonne santé ont pris soit de la gomme arabique, soit un placebo tous les jours. À la fin de la période d’étude de six semaines, celles qui avaient pris de la gomme arabique ont observé une réduction significative de l’IMC et du pourcentage de graisse corporelle.

Une étude précédente publiée dans Appetite avait révélé que la gomme arabique diminuait l’apport calorique trois heures après sa consommation et augmentait l’évaluation subjective de la satiété.

Cholestérol élevé

Les fibres sont toujours recommandées en cas de cholestérol. Dans un rapport publié dans Food and Chemical Toxicology, notamment, les chercheurs ont analysé les recherches disponibles sur les fibres d’acacia et ont constaté qu’elles semblent réduire le taux de cholestérol chez le rat.

Diabète

Les fibres alimentaires jouent un rôle dans la régulation de la glycémie. Bien qu’il y ait peu de recherches cliniques sur la fibre d’acacia et le diabète, les recherches préliminaires suggèrent que la fibre peut aider à protéger contre certaines complications liées au diabète. Dans une étude publiée dans Kidney & Blood Pressure Research en 2012, les scientifiques ont effectué des tests sur des souris diabétiques et ont déterminé que le traitement avec des fibres d’acacia aidait à abaisser la tension artérielle. Compte tenu de cette constatation, les auteurs de l’étude estiment que la fibre d’acacia peut aider à protéger les personnes atteintes de diabète contre la néphropathie diabétique (un type de lésions rénales dont les chercheurs pensent qu’elles résultent en partie d’un mauvais contrôle du diabète et de la pression artérielle).

Santé du foie

La recherche animale indique que la gomme arabique peut aider à protéger le foie contre les dommages causés par l’acétaminophène (un médicament utilisé pour soulager la douleur). Par exemple, une étude publiée dans Pharmacology Research a révélé que le traitement des souris avec des fibres d’acacia avant l’administration d’acétaminophène aidait à protéger leur foie des effets toxiques du médicament. Selon les auteurs de l’étude, la fibre d’acacia peut aider à combattre les dommages au foie en réduisant le stress oxydatif.

La gomme arabique présente t’elle des dangers ?

Dans des cas très rares, la gomme arabique peut déclencher des réactions allergiques comme le rhume, l’asthme et l’eczéma. On a observé un cas de choc allergique mortel lors de prise de gomme arabique, associée à la prise simultanée de béta-bloqueurs dans des gouttes pour les yeux.