Induction hypnotique: technique du serrement de mains

Cette technique du serrement de mains est en réalité, comme Je fait remarquer Fleischer, une technique autoritaire déguisée en méthode d’induction permissive dont voici le détail :

« Tout ce que je veux que vous fassiez, c’est de serrer vos mains l’une contre l’autre et que vous fermiez vos yeux. C’est très bien. Maintenant, je vais compter jusqu’à trois et pendant que je compterai vous serrerez vos mains, plus étroitement, plus fortement, en faisant semblant de ne plus pouvoir les séparer. Quand j’atteindrai trois précisément parce que vous serez si bien concentré, vous ne serez plus capable de les séparer l’une de l’autre. Je vous demanderai de relaxer vos mains ou bien de vous relaxer vous-même. A ce point, ayant atteint votre maximum de concentration, vous serez capable de très bien vous relaxer, vos mains et vous-même. Je vous enseignerai alors comment vous relaxer plus profondément. Vous avez compris ?… C’est très bien.

« Les yeux fermés, concentrez-vous. Pensez simplement que vous ne pouvez pas séparer vos mains l’une de l’autre et, pendant que je compterai jusqu’à trois, vous les sentirez devenir de plus en plus jointes, de plus eu plus serrées. Un ! plus jointes et plus serrées. Deux ! encore plus jointes et plus serrées, plus serrées et plus jointes. Trois ! plus jointes et plus serrées encore, vous les sentez comme collées, vos doigts sont engrenés, vos mains sont complètement verrouillées, vous ne pouvez pas les séparer l’une de l’autre, ne tentez pas de les séparer, et relaxez­ vous. »


(Arrivé à ce stade, l’attention du sujet complètement détour­née, les mains étroitement verrouillées, les suggestions vont com­mencer à recevoir un début de réalisation. On se sert de la res­piration pour approfondir l’état du malade.)


Quelques lectures intéressantes:

Gardez vos mains serrées, respirez profondément, lentement, calmement, inspirez et expirez, votre respiration devient lente et régulière, chaque mouvement respiratoire augmente votre état de relaxation, chaque mouvement respiratoire vous plonge dans un état de relaxation de plus en plus agréable et de plus en plus profond.

Maintenant, parce que vous êtes en train de vous relaxer et que tous vos muscles se détendent, les muscles qui entourent vos yeux sont de plus en plus relaxés eux aussi, de plus en plus détendus, et tout se passe comme si vous ne pou­viez plus ouvrir vos yeux. N’essayez plus de les ouvrir et relaxez. vous encore plus profondément. Maintenant, je vais vous apprendre comment vous relaxer encore plus profondément. Je vais compter à rebours de trois vers un, et tandis que je compte­rai, vous sentirez vos mains devenir plus souples, plus libres, vos doigts vont se déverrouiller et quand j’atteindrai un ! vous pourrez séparer vos mains.

Mais vous ne vous réveillerez pas, vous vous relaxerez bien au contraire plus profondément, vous vous sentirez encore mieux. Trois ! vos doigts commencent à s’assouplir. Deux ! vos mains sont de plus en plus souples, de plus en plus libres. Un ! vous pouvez désengrener vos doigts et vous vous relaxez de plus en plus profondément, et plus rien ne vous dérangera, plus rien ne vous ennuiera, plus rien ne vous troublera, tandis qu’en gardant vos yeux fermés vous vous relaxez de plus en plus profondément, vos bras deviennent de plus en plus lourds, de plus en plus pesants, vos jambes se détendent, se décrispent et deviennent lourdes et pesantes. “

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com